Association des Amis du Musée de la Batellerie

Préservation du patrimoine

L’Association des Amis du Musée de la Batellerie, a pour objectif, de renforcer l’influence du Musée de la Batellerie de Conflans Sainte-Honorine et de participer à son développement. Pour protéger et sauvegarder des bateaux d'intérêt patrimonial majeur elle les acquiert et les restaure.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

L'A.A.M.B.

L'Association des Amis du Musée de la Batellerie de Conflans-Sainte-Honorine a pour objectif de renforcer l'influence du Musée de la Batellerie de Conflans-Sainte-Honorine et de participer à son développement.

Devise du remorqueur à vapeur restauré par l'AAMB

Cet objectif se décline bien entendu en de multiples actions. Certaines sont classiques : dons d'œuvres, actions de promotion tel la présence dans de nombreux salons spécialisés et fêtes nautiques, la réalisation et la diffusion d'expositions temporaires. 

Cahier N° 84 : Renefer (1879 - 1957) Peintre de la Seine
Gabrielle Thierry - Décembre 2020
ISBN 9782-909044-78-5 / 72 pages couleurs, 90 illustrations Cliquez sur l'image pour plus d'information sur l'exposition.

 

Moins habituelle est la politique éditoriale menée depuis les origines. L'association publie, en effet, tous les ans, deux " Cahiers du Musée ". Le titre en lui-même est symbolique et souligne bien l'esprit dans lequel nous travaillons. Cette série compte actuellement plus de 80 titres de publications disponibles qui couvrent de très nombreux thèmes. Chaque Cahier compte plusieurs dizaines d'illustrations extraites des collections du Musée.

Depuis la fin de l'année 1996, l’association a souhaité élargir encore son action en participant au mouvement de sauvegarde du patrimoine fluvial. 

 

Le premier bâtiment acquis à ce titre est le Jacques, un remorqueur de Seine construit en 1905 à CHOISY-LE-ROI dans les chantiers Desbois, Rancelant et Ollivaud, ses appareils moteur et évaporatoire sont installés la même année à Creil.  Après de longues années de navigation à la vapeur il sera diésélisé en 1959 par deux moteurs Baudouin de 150cv chacun. 

Notre intention est de restituer sa motricité d’origine en y installant une machine à vapeur et une chaudière. 

D'ores et déjà nous lui avons remis sa cheminée, remis en état sa coque et ses œuvres vives. L'Association a obtenu son classement au titre des Monuments historiques, à ce titre toutes les interventions sur le Jacques doivent se faire dans le strict respect des techniques du tout début du XXème siècle. Le Jacques est l'un des derniers témoins de l'âge d'or de la batellerie. 

Complètement restauré, il s'imposera comme l'élément essentiel et incontournable de l’histoire de la batellerie industrielle en l’Ile de France, et pourra dignement représenter ville association et musée dans le périmètre du Grand Paris.

 

 

 

 

 

Depuis 1996 de nombreux travaux ont été effectués par les bénévoles de l’association tels que :

Le vidage de la coque dont ses 2 moteurs

Pont arrière du Jacques en 1995 lors de sa récupération

La dépose du front de poussage

La mise en place de l’hélice offerte.

L’établissement du dossier en vu du classement au titre des Monuments Historiques.

La pose des rambardes

La remise en état extérieur du bateau afin de le rendre le plus proche de son aspect original

Les travaux de chaudronnerie (cambuse, portes, et hublots surmontant la salle des machines.)

La réfection de la cheminée comme à l’origine.

Les diverses expertises dont celle de la coque.

La reconstitution du mécanisme pour abaisser la cheminée (passage des ponts) à l’aide du lycée de Bezons.

La mise en place d’un groupe d’étude chargé d’établir le cahier des charges général de la restauration de l'ensemble propulseur (chaudière + machine). 

 

La deuxième unité acquise est un autre remorqueur le Triton 25 dernier construit en 1954, transformé en pousseur pour satisfaire aux besoins modernes de la navigation de commerce. 

Remis en état, il accueil le public en saison. Il  a obtenu en 2021 son renouvellement du certificat de navigation et son classement au titre des Monuments Historiques

Pour ajouter à ces deux remorqueurs et leur servir de lieu d'embarquement, un ponton-grue du début du XXe siècle y est accosté. Cet ensemble constitue la Halte Patrimoine Saint-Nicolas, qui a la faveur du public désireux de mieux connaître la Navigation Intérieure de notre pays ainsi que d'appréhender un peu du quotidien des mariniers.