Femmes Journalistes de Sport (FJS)

par Association des Femmes Journalistes de Sport

Adhésion valable du 19/03/2021 au 19/03/2022

Femmes Journalistes de Sport (FJS)

par Association des Femmes Journalistes de Sport

Choix de l'adhésion

Adhérents

Coordonnées

Récapitulatif

Etudiante

5,00 €

Pigiste et/ou précaire

10,00 €

Titulaire / En poste

20,00 €

Adhésion de soutien

50,00 €

Don de soutien

Tarif ouvert aux personnes qui souhaitent soutenir l'association sans s'y impliquer.

Souhaitez-vous ajouter un don à Association des Femmes Journalistes de Sport en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Association des Femmes Journalistes de Sport. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Femmes Journalistes de Sport (FJS) - Association des Femmes Journalistes de Sport

Femmes Journalistes de Sport (FJS)

Nous lançons le FJS, un collectif de Femmes Journalistes de sport, qui veut faire bouger les lignes. Pour que les femmes soient mieux représentées dans les médias sportifs. Plus protégées et valorisées.

En envisageant au fur et à mesure les actions suivantes : 

– nous recenser pour savoir enfin combien nous sommes et quelles missions nous sont confiées. Créer ainsi un observatoire de la profession.

– nous rendre visibles via un annuaire des journalistes de sport.

– créer du lien entre nous, mais aussi à destination des plus jeunes ou des plus fragiles, à travers du marrainage.

– créer des évènements pour nous réunir, communiquer, valoriser le travail des femmes journalistes dans le sport. 

– peser sur les décideurs, notamment pour qu’il y ait plus de femmes et à de meilleurs postes dans nos rédactions. Plus de femmes, c’est moins de sexisme et plus de représentativité.


Le bureau de Femmes Journalistes de Sport

Laurie Delhostal, Mejdaline Mhiri, Tiffany Henne, Sarra Djeghnoune, Chrystelle Bonnet, Sarah Saadi-Garcia 


Signaler la page