Association des Pharmaciens Distributeurs et Dispensateurs de Gaz Médicaux

Professionnelle

L’objectif de l’association AP2DG est de représenter les pharmaciens exerçant leurs responsabilités dans le domaine de la distribution et la dispensation des gaz médicaux et d’apporter son expertise de terrain lors de la refonte et de l’évolution des textes réglementaires et déontologiques.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Lors de la diffusion confidentielle du projet de refonte des BPDOM en mars 2013, et après l’étude des BPDG européennes (base de la nouvelle version des BPDG françaises) certains d’entre nous ont pu formuler des analyses et commentaires, sur le texte et ses implications au quotidien.

Ces analyses sont basées sur notre expérience de 13 ans d’activité de terrain, depuis le décret initial des BPDO en décembre 2000, et sur notre éthique de pharmacien.

La nécessité d’indépendance de notre métier (article R 4235-3 du code de déontologie[1]) et l’absence de réactions à nos remarques détaillées de mars 2013, nous ont convaincu d’aller plus loin dans la réflexion sur nos pratiques professionnelles.

Dans le but d’apporter des réponses cohérentes et complémentaires à des difficultés récurrentes dans l’exercice de nos deux métiers, des pharmaciens distributeurs et dispensateurs de gaz médicaux ont décidé de créer une structure de réflexion commune, de nature associative et indépendante, dénommée AP2DG : Association des Pharmaciens Distributeurs et Dispensateurs de Gaz médicaux.

L’objectif de l’association AP2DG est de représenter les pharmaciens exerçant leurs responsabilités dans le domaine de la distribution et la dispensation des gaz médicaux et d’apporter son expertise de terrain lors de la refonte et de l’évolution des textes réglementaires et déontologiques.

Ce groupe de travail se veut porteur de projet(s) et force de proposition(s), pour améliorer la pratique de nos métiers dans l’intérêt de la Santé Publique, le strict respect de la déontologie et de l’éthique.

Structure officielle depuis le 13 janvier 2014, nous avons vocation à regrouper toutes les forces vives de ces professions et à devenir ainsi une instance consultative et représentative de nos pratiques professionnelles auprès des autorités et organismes officiels de la santé publique.