Association des Ressortissants d'Alamary en France

Humanitaire - Caritative

Recherche financement pour éviter l'émigration des travailleurs afin qu'ils puissent subvenir aux besoins de leurs familles, sans les quitter. Nos principaux objectifs sont: -Améliorer niveau d'éducation des jeunes, -Améliorer plateau sanitaire, -Moderniser techniques production agricole et élevage

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Projet de l’Association des Ressortissants d’Alamary en France, 

Le dimanche 12 février 2023. 

 

Originaires des régions Matam, Tambacounda, Ranérou, Bakel, Haere Lao et Podor au Sénégal et au sud de la Mauritanie, situé au long du fleuve Sénégal, nous vivons en symbiose dans ses régions isolées en manque d’infrastructures, d’emplois et de services publiques.

Nous avons donc décider de créer une association en 2018 en commun avec les locaux, près de 80 villages avoisinants ayant les mêmes problèmes et les membres de la diaspora de nos régions (en Europe, Amérique, Afrique et pays du Golfe) pour développer nos lieux d’habitations et ainsi améliorer la vie quotidienne de nos familles sur le plan économique et social, mais aussi éviter un exode par l’immigration illégale depuis nos lieux d’habitations vers d’autres pays.

Nous souhaitons ainsi développer l’agriculture grâce à la construction de barrages pour chaque région citée plus haut, l’éducation de nos enfants avec des écoles, des bâtiments facilitant les accès aux soins (hôpitaux, maternités, etc.) pour enfin relancer l’économie de nos villages.

Notre premier objectif est focalisé sur la construction des barrages pour les marigots (canaux alimentés d’eaux de pluie qui se déversent au fleuve) de chaque région afin de conserver ses eaux beaucoup plus longtemps, nécessaire pour l’agriculture de ces terres fertiles, le bien-être des villageois, la lutte contre les incendies des feux de brousses récurrents (sapeurs-pompiers beaucoup trop éloignés des lieux d’incendies) , et l’alimentation des animaux sauvages mais également éviter les inondations des villages aux abords du fleuve Sénégal.

En effet pour la lutte des incendies, ce sont les villageois qui s’entraident à les éteindre avec leurs maigres moyens mais ce n’est souvent pas assez suffisant et les feux prennent plus d’ampleurs avant d’être totalement éteints, ce qui nuit à l’agriculture, la faune et la flore locale.

Ce premier objectif financier est estimé, selon l’accord des chefs de villages, des maires de communes et des imams locaux, à un total d’environ 10 000 000 € (soit 6?559?570?000 CFA), demandés à nos contributeurs et partenaires à travers le monde.

Ce montant sera réparti à part égales entre chaque régions et villages, nécessitant la construction de barrages et infrastructures (tracteurs, matériaux, etc.) facilitant l’accès et la conservation de l’eau.

Notre Association compte actuellement approximativement 2500 personnes au Sénégal, au sud de la Mauritanie et à l’internationale.

Nous sommes donc en recherches de partenaires financiers et constructions à travers l’Europe, l’Afrique, les Etats-Unis et les pays du Golfe persique. Nos partenaires actuels pour l’accompagnement de notre association sont : SINGA Lille, Positiv Planet à Roubaix, GRDR à Lille et HelloAsso.

 

Merci à vous tous et toutes!