Association Djantoli

Santé
Aider les mères à veiller sur la santé de leurs enfants
qui sommes-nous ?
En images
+8 Photos
Notre mission

Djantoli a pour mission de réduire durablement la mortalité infantile en facilitant l'accès des familles aux systèmes de soins existants.

Trop d’enfants meurent de maladies bénignes car ils ne sont pas soignés à temps

En Afrique de l’Ouest, 1 enfant sur 6 n'atteint pas ses 5 ans. Dans 60% des cas, ces décès sont dus à des maladies simples (infections respiratoires, diarrhée, paludisme) qui pourraient pourtant être facilement soignées localement, car les familles se rendent trop peu et trop tardivement chez le médecin lorsque leurs enfants tombent malades.

Une solution simple, efficace et durable pour faciliter l'accès aux soins

Nous avons créé une méthode de suivi, d’alerte et d’accès aux soins qui permet de préserver durablement la santé des enfants. Nous proposons aux familles des services à bas prix pour leurs enfants combinant :

  • une surveillance médicale à distance de l'enfant, à travers le suivi de données simples (poids ...) collectées par des agents à domicile et envoyées au médecin du centre de santé local via une application mobile ;
  • une assurance santé au centre de santé local lorsque l'enfant est détecté malade ;
  • un programme d'éducation à la santé permettant aux mères d'adopter les bons gestes pour prévenir la maladie.

Près de 1700 enfants sont actuellement suivis par nos 14 agents itinérants, à Bamako et à Ouagadougou. Les résultats sont là ! Les enfants abonnés à Djantoli se rendent 3 fois plus au centre de santé que la moyenne, et 94% des familles sont satisfaites du service.

Une approche motivée par des convictions fortes :

1 / Que les solutions les plus efficaces sont celles qui s’intègrent simplement dans le quotidien des familles ;
2 / Qu'il faut renforcer les structures de santé locales plutôt que les concurrencer ;
3 / Qu'impliquer financièrement les bénéficiaires contribue à pérenniser nos solutions et à responsabiliser les familles ;
4 / Que la diffusion des technologies offre de nouvelles possibilités pour rendre l'action plus efficace sur le terrain.

Ainsi, soutenir Djantoli ce n'est pas simplement soigner un enfant, c'est contribuer à bâtir un système capable d’en soigner des milliers.

Les actions de notre association

Nos actions à Bamako

Djantoli - anciennement Pesinet - travaille depuis début 2010 en Commune 3 de Bamako. Le Mali est le premier pays dans lequel l'association a expérimenté puis déployé son approche innovante pour accroître le recours aux soins des familles et préserver durablement la santé des jeunes enfants.

Nos actions

Le service de suivi sanitaire Djantoli

Le service de suivi sanitaire proposé aux familles par l'association s'appelle le service Djantoli. Il est proposé au prix de 500FCFA (0,75€) par enfant et par mois, l'équivalent d'un litre de lait ou d'un kilo de tomates. Le service fonctionne de la manière suivante :

  • Une fois par semaine, des agents de suivi se rendent au domicile des familles pour collecter des données simples sur l'état de santé des enfants (poids, toux, nombre de selles...). Ces données sont entrées dans une application sur téléphone mobile et transmises à une base de données ;
  • Tous les jours, le médecin du centre de santé partenaire consulte les données des enfants visités dans la journée via une interface web et identifie et convoque les enfants à risque ;
  • Lorsque l'enfant est convoqué par le médecin, l'agent retourne en personne dans la famille pour alerter la maman et l'inciter à emmener son enfant au centre de santé ;
  • La famille bénéficie alors d'une consultation médicale gratuite et d'une réduction de 50% sur les médicaments pour l'enfant.

Notre programme d'éducation à la santé

L'association mène en parallèle un programme d'éducation à la santé pour améliorer les connaissances des mamans sur les bonnes pratiques sanitaires et la reconnaissance rapide des symptômes clés. Ce programme prend la forme de discussions collectives mensuelles, appelées causeries éducatives, rassemblant les mamans qui le souhaitent, qui trouvent ainsi un espace pour exprimer leurs problématiques quotidiennes et apprendre comment des gestes simples peuvent permettre de les aider. Le thème de la causerie change chaque mois (allaitement maternel, infections respiratoires, prévention du paludisme...). Ces causeries sont animées par les agents de suivi, que l'association forme à la Communication sur le Changement de Comportement.

Renforcement des capacités des centres de santé

Djantoli n'est pas une ONG médicale à proprement parler et travaille surtout sur la demande de soins plutôt que sur l'offre de soins. Néanmoins, l'association accompagne ses centres de santé partenaires dans l'amélioration de leur capacité à accueillir correctement leurs patients. Lorsqu'il intègre le programme Djantoli, chaque centre de santé reçoit une formation sur l'accueil des patients au centre, avec des ateliers de simulation d'expériences positives et négatives qui peuvent être vécues par les visiteurs. Le centre de santé définit à cette occasion un plan d'action à mettre en oeuvre pour améliorer l'accueil et l'orientation des patients.

En 2013, grâce à la fondation Mérieux, l'association Djantoli a également eu l'occasion de proposer à ces centres de santé partenaires de les aider à améliorer leurs laboratoires et la qualité de leurs analyses biologiques, par la formation des techniciens de laboratoires et des médecins impliqués dans le programme Djantoli.

Notre périmètre d'intervention

Djantoli mène aujourd'hui ses activités dans 5 quartiers de la Commune 3 de Bamako, en partenariat avec 5 centres de santé locaux.

Initialement lancé dans le quartier pilote de Bamako Coura, le projet a été étendu dans les quartiers voisins de Dravela et de Ouolofobougou (janvier 2012) puis de N'Tomikorobougou (mars 2013) et de Samé (novembre 2013). Ces extensions ont toutes été faites à la demande des centres de santé locaux, après avoir constaté les effets bénéfiques du programme dans les quartiers voisins.

Nos résultats

Depuis 2010, plus de 3400 enfants ont été suivis dans le cadre de ce dispositif, et le service compte 1700 enfants abonnés actifs aujourd'hui. Par ailleurs, près de 1500 mamans ont bénéficié du programme d'éducation à la santé.

Une étude d'impact indépendante a été menée en 2011 sur le périmètre du quartier de Bamako Coura pour évaluer l'efficacité du dispositif Djantoli à accroître le recours au soin et son adaptation au contexte local. Elle a révélé des résultats très encourageants :

  • Notre approche est efficace pour accroître le recours aux soins : les abonnés Djantoli se rendent au centre de santé 3 fois plus que la moyenne des enfants de la zone ;
  • Notre approche est adaptée au contexte local : 94% des familles sont satisfaites du service, et 97% le considèrent peu cher.

 

Notre équipe

L'équipe au Mali est aujourd'hui constituée de 17 salariés locaux :

  • 1 coordinateur de projet et 1 administratrice assurent la gestion générale du projet et la gestion administrative et financière ;
  • 2 superviseurs encadrent le travail des agents, assurent les relations avec les centres de santé partenaires et gèrent les abonnements et désabonnements des familles ;
  • 11 agents de suivi, toutes des femmes, effectuent chaque jour les visites à domicile pour examiner les enfants et collecter les données, et alerter les mamans lorsque le médecin souhaite voir un enfant au centre de santé. Elles sensibilisent également les mamans aux bonnes pratiques, notamment lors des causeries éducatives mensuelles ; 2 agents de promotion sont chargés de faire connaître le service Djantoli aux familles des quartiers.

L'équipe est encadrée par la Responsable du développement de l'association, basée à Paris, qui se rend régulièrement au Mali pour appuyer les équipes locales et travailler au développement de nouveaux projets.

Les perspectives

En 2014, en Commune 3, notre travail sera tourné vers le renforcement de l'impact et de la pérennité du service sur le périmètre existant. Ainsi nous allons :

  • Toucher encore davantage d’enfants et de femmes bénéficiaires dans les quartiers existants ;
  • Développer des partenariats avec des organisations locales (institutions de micro-finances, ONG locales...) ;
  • Faire évoluer notre outil technologique pour qu'il réponde mieux aux contraintes du terrain (notamment la connexion internet) ;
  • Introduire de nouveaux indicateurs pour mieux suivre l'état nutritionnel des enfants ;
  • Faire une nouvelle étude de notre impact social.

Nous prévoyons également d'étendre nos activités dans une nouvelle Commune de Bamako.

Nos actions à Ouagadougou

Forts de notre expérience au Mali, nous avons lancé en 2013 des activités dans un deuxième pays d'intervention, le Burkina Faso. L'approche développée par l'association au Burkina Faso est proche de celle développée au Mali.

Nos actions

Le service de suivi sanitaire Djantoli

Pour 1000FCFA (1,5€) par enfant et par mois, les familles bénéficient de :

  • Visite à domicile ou sur le lieu de travail de la maman 2 fois par mois d'un agent de suivi qui examine l'enfant et collecte des données simples sur l'état de santé des enfants (poids, toux, nombre de selles...). Ces données sont entrées dans une application sur téléphone mobile et transmises à une base de données ;
  • Consultation à distance des données par le personnel du centre de santé local partenaire qui identifie et convoque les enfants à risque ;
  • Alerte de la maman et remise d'un bon de convocation par l'agent lorsque l'enfant est détecté à risque ;
  • 80% de réduction sur les frais médicaux (médicaments et actes) suite à la consultation de l'enfant.

Des partenariats ont été montés avec des institutions de micro-finance locales pour permettre aux personnes qui le souhaitent de combiner leur abonnement au service Djantoli à des offres de micro-épargne ou de micro-crédit, facilitant leur capacité à s'acquitter des frais du service.

Notre programme d'éducation à la santé

L'association mène en parallèle un programme d'éducation à la santé pour sensibiliser les familles à la prévention et améliorer les connaissances des mamans sur les bonnes pratiques sanitaires et la reconnaissance rapide des symptômes clés. Ce programme est mis en place en partenariat avec l'ONG locale ASMADE et comprend 2 types d'activités :

  • Des causeries éducatives mensuelles, rassemblant les mamans qui le souhaitent et animées par nos agents de suivi, et portant à chaque fois sur un thème sanitaire différent ;
  • Des représentations de théâtre-forum pour sensibiliser de manière ludique et participative un large public autour des problématiques combattues par Djantoli.

 

Notre périmètre d'intervention

Pesinet mène aujourd'hui ses activités dans 2 quartiers des zones péri-urbaines de Ouagadougou, en partenariat avec 2 centres de santé locaux, appelés CSPS (Centres de Santé et de Promotion Sociale), dans les districts de Boulmiougou et de Bogodogo. Le service a été officiellement lancé en septembre 2013. Le service compte déjà plus de 50 enfants abonnés.

Notre équipe

L'équipe au Burkina est aujourd'hui constituée de 7 personnes :

  • 1 gestionnaire de projet assure la gestion générale et la gestion administrative et financière du projet ;
  • 1 superviseur encadre le travail des agents, assure les relations avec les centres de santé et les IMF partenaires et gère les abonnements et désabonnements des familles ;
  • 2 agents de suivi effectuent chaque jour les visites à domicile ou au marché pour examiner les enfants et collecter les données, et alerter les mamans lorsque le médecin souhaite voir un enfant au centre de santé. Elles sensibilisent également les mamans aux bonnes pratiques, notamment lors des causeries éducatives mensuelles ;
  • 2 agents de promotion sont chargés de faire connaître le service Djantoli aux familles des quartiers ;
  • 1 volontaire de solidarité internationale assure l'appui technique aux équipes, le suivi des partenariats IMF et l'évaluation du projet.

L'équipe est encadrée par la Directrice, basée à Ouagadougou.

Les perspectives

Tout juste lancé fin 2013, le projet va significativement se développer dans les 2 années à venir. Il devrait être étendu à 2 nouveaux centres de santé partenaires fin 2014. Les objectifs d'ici à fin 2015 sont :

  • avoir plus de 3000 enfants abonnés au service Djantoli ;
  • avoir touché plus de 1500 mamans à travers le programme d'éducation à la santé ;
  • avoir touché plus de 3500 personnes à travers le programme de sensibilisation à la prévention.

Siège social

204 rue de Crimée 75019 Paris

Site internet

http://www.djantoli.org

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?
Votre message
Kebe Mamadou
15 juin 2016
Bonjour je voudrais adhérer
Kebe Mamadou
15 juin 2016
Je voudrais adhérer mon association avec Djantoli je voudrais avoir les contacts en France Numero de tel
Notre communauté

Nos supporters

kebe mamadou
Découvrez d'autres associations sur HelloAsso
Association Pour l'Information et la Prévention de la Drépanocytose
France Psoriasis
AFCL
AFMHRC
;