Français English

Faire un don à l'Association du Domaine du Rayol

in favour of Association du Domaine du Rayol

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Association du Domaine du Rayol . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Valeurs partagées



Le Domaine du Rayol est un lieu où se concilient nature et culture, économie solidaire et esprit d’entreprise, tourisme et environnement. 

Cette entente se réalise dans des démarches complémentaires et non concurrentes qui font appel à la sensibilité comme aux connaissances scientifiques. Ces activités doivent être compatibles avec l’objet de l’association tout en permettant son équilibre financier et son développement.

Le Domaine du Rayol est un lieu d’émergence d’idées et d’actions porteuses de sens, qui concilie les contraires et permet de dépasser les contradictions apparentes. Ainsi il autorise la recherche d’activités rentables associées à la protection de la nature et du littoral.

S’inscrire en continuité du projet développé par Gilles Clément. “Jardin Planétaire”, où se jouent les interactions de l’homme avec la nature et qui pose la notion de responsabilité de l’Homme vis-à-vis du devenir de la planète, mais aussi “jardin en mouvement”, le Domaine du Rayol met en lumière les concepts de Gilles Clément en les rendant palpables. C’est un jardin d’intérêt botanique où sont mises en exergue la flore locale comme la flore exotique sans pour autant être réduit à un jardin d’étiquettes.


La confiance en l'Association du Domaine du Rayol renouvelée par le Conservatoire du littoral


Dès 1989, lorsque le Conservatoire du littoral achète au Rayol un domaine de 20 hectares en bord de mer, une association loi 1901 à but non lucratif est créée avec l’accord et le soutien des collectivités, pour en assurer la gestion et la mise en valeur. Ainsi, est née l’Association du Domaine du Rayol, administrée et gérée par des bénévoles.

La structure associative est reconnue comme étant la mieux adaptée au fonctionnement du projet et au développement de ses activités grâce :

  • à l’adhésion de ses membres aux valeurs portées par le Conservatoire du littoral et au projet de Jardin des Méditerranées proposé par Gilles Clément ;
  • à la souplesse de fonctionnement que lui confère l’engagement de ses adhérents, qui apportent leur soutien bénévole pour la gestion du site et l’organisation des événements (concerts, fêtes de saison, Gondwana…).

Le partenariat entre le Conservatoire du littoral et l’Association du Domaine du Rayol est défini au sein d’une convention d’objectifs, renouvelée régulièrement, pour mettre en œuvre le projet de Jardin des Méditerranées de Gilles Clément, et gérer l’accueil du public pour une découverte pédagogique, naturaliste et culturelle du site.


Les projets de l'association


Des groupes de travail associant salariés et membres du Conseil d’Administration ont pour mission d’élaborer des projets suffisamment aboutis pour être opérationnels.

Les thèmes actuellement retenus sont :

  • développer les infrastructures du Domaine par la restauration et l’aménagement des bâtiments : l’Hôtel de la Mer, la Villa Rayolet, le Bastidon ;
  • augmenter le taux d’autofinancement pour une plus grande autonomie financière et stabiliser la trésorerie ;
  • introduire plus de sciences dans la visite des jardins ;
  • devenir exemplaire sur le plan environnemental (recherche de ressources économes et autonomes en eau et en énergie en réorientant les aménagements vers la haute qualité environnementale…) ;
  • améliorer le parcours visiteurs pour une meilleure transmission des connaissances et savoir-faire.