FR EN
Notre objectif : Réparation de l'autorail Picasso X-3976

Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €

Notre objectif : Réparation de l'autorail Picasso X-3976

En 2012, après de nombreuses années de bons et loyaux services, le moteur de notre autorail type Picasso X-3976 de 1956 a subi  une grave avarie moteur (fuite d'eau au niveau des chemises de cylindre). Depuis, l'association met tout en œuvre pour remettre en service cet engin.

Pendant ces 6 dernières années, nous avons recherché des pièces détachées. Nous sommes même allés en Bretagne chercher un autre moteur pour pièces et enfin nous avons trouvé un atelier de mécanique travaillant encore à l’ancienne et capable de refaire des pièces. Nous touchons maintenant au but.

Celui-ci vient de nous envoyer son devis : le coût des réparations s'élèvera au total à 28.147 €, somme à laquelle il faut ajouter le coût de remise en état de sa carrosserie (tôlerie et peinture).

Nous vous proposons de participer au financement de cette opération. Votre don sera intégralement utilisé pour réparer cet autorail. Comme notre association est reconnue "d'intérêt général", vous bénéficierez d'une réduction d'impôt de 66% du montant de votre don (dans la limite de dons représentant 20 % du revenu imposable).

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

L'autorail type "Picasso" X-3976

L'autorail X-3976 fait parti de la série X 3800. Elle constitue l'une des plus importantes séries d'autorails unifiés de la SNCF élaborés par la Division d'études autorails de la SNCF (DEA) en 1947. Ils ont été voulus fiables, robustes et économiques.
Il est surnommé le « Picasso » à cause de l'asymétrie de la cabine de conduite. Ces autorails diesel à bogies ont été exploités par la SNCF entre 1950 et 1981. Ces autorails facilement reconnaissables à leur kiosque de conduite latéral surélevé ont été construits à 251 exemplaires, et en plusieurs sous-séries par trois constructeurs différents, à savoir par la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR) - 110 ex. De Dietrich - 21 ex. et les Ateliers de construction du Nord de la France (ANF) - 120 ex.

Le 3976 a été construit par les ANF (Ateliers du Nord de la France) et est équipé d'un moteur Renault 517G.

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Mode de paiement

L'association du Train touristique du Centre-Var

L'Association du Train Touristique du Centre-Var (ATTCV) a été fondée en 1994. Elle a pour objet de préserver des matériels ferroviaires (locomotives, autorails, voitures voyageurs, wagons de marchandises...) anciens, ayant en général circulé dans la région PACA ou ayant un intérêt historique remarquable.

Les matériels préservés circulent sur la ligne Carnoules - Brignoles. Certains sont autorisés à circuler sur le réseau ferré national (lignes ouvertes à la circulation) : ils assurent des circulations historiques par exemple sur les lignes Nice - Tende, Marseille - Miramas par la côte Bleue et sur les 4 branches de l'étoile de Veynes.

Signaler la page