ADHESION AFaLaC 2017-2018

par Association Famille Langues Cultures

Adhésion valable du 01/09/2017 au 30/06/2018

ADHESION AFaLaC 2017-2018

par Association Famille Langues Cultures

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

adhésion simple

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Déductible des impôts (don aux œuvres) votre adhésion vous coûte 6,66 €

20,00 €

adhésion de soutien

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Déductible des impôts (don aux oeuvres) votre adhésion vous coûte 13,32 €

40,00 €

Membre bienfaiteur

Ouvre droit à une réduction d'impôt

50 € et au-delà 66 % déductibles des impôts (don aux oeuvres)

50,00 €

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

ADHESION AFaLaC 2017-2018

Adhérer, c'est soutenir nos projets pour

                                                                lutter contre le communautarisme

                                                                lutter contre l’illettrisme et l'échec scolaire

                                                                favoriser l'inclusion et le vivre-ensemble


                                                 


                                            AFaLaC est une association 1901 reconnue d'intérêt général. 
                                           Elle est agréée par l' Education Nationale, Académie de Nantes. 

Informations fiscalité

Le don à Association Famille Langues Cultures ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Association Famille Langues Cultures permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page