Pour adhérer et soutenir l'ANC

par Association Française de Narcolepsie-Cataplexie et Hypersomnie rares (ANC)

Adhésion valable du 21/02/2019 au 21/02/2020

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Adhésion annuelle

Ce paiement est effectué dès à présent. Vous pouvez payer par carte bancaire, prélèvement SEPA ou par chèque. Veuillez sélectionner le nombre de cotisations :

35,00 €

Adhésion annuelle mensualisėe

Le premier paiement est effectué dès à présent. Les paiements suivants seront effectués chaque mois à la même date. Vous pouvez payer par carte bancaire ou prélèvement SEPA. Veuillez sélectionner le nombre de cotisations :

2,92 € par mois

Adhésion jeune (-25 ans) ou personnes en difficultés

Ce paiement est effectué dès à présent. Vous pouvez payer par carte bancaire, prélèvement SEPA ou par chèque. Veuillez sélectionner le nombre de cotisations :

15,00 €

Adhésion jeune mensualisėe (-25 ans) ou personnes en difficultés

Le premier paiement est effectué dès à présent. Les paiements suivants seront effectués chaque mois à la même date. Vous pouvez payer par carte bancaire ou prélèvement SEPA. Veuillez sélectionner le nombre de cotisations :

1,25 € par mois

Don

Le don est une somme versée à votre convenance pour aider l'association. Elle peut être supplementaire à votre adhésion mais ne la remplace pas. Cette somme est déductible des impôts.

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

Pour adhérer et soutenir l'ANC

 Le simple geste d’adhérer c’est concourir à l’avenir de l’A.N.C.

Nous rejoindre vous permettra de voir et de vivre votre maladie différemment, d’unir votre voix à celle d’autres personnes qui font avancer les choses et trouvent des solutions à cette maladie handicapante.

Quelques bonnes raisons d’adhérer :

  • Etablir des liens et avoir des échanges avec d’autres personnes atteintes de narcolepsie ou d’hypersomnie idiopathique.
  • Connaître et bénéficier facilement des conseils et expériences d’autres malades.
  • Etre informé des évolutions des recherches et des traitements dans le domaine de la maladie.
  • Etre orienté vers des spécialistes de la santé (médecins, neurologues, psychologue… ) qui coopèrent avec l’association et qui sont en mesure de vous apporter des soins et des traitements adaptés.
  • Participer à faire connaître la maladie et à défendre les droits des personnes atteintes de narcolepsie ou d’hypersomnie idiopathique .
  • Vous bénéficierez aussi d’un abonnement au journal « l’Eveillé ».

Ce journal informe les malades et les membres de l’association sur nos maladies, sur l’avancée et l’état des actions menées par l’ANC, sur la recherche médicale et pharmaceutique, sur les manifestations à venir, présente les bilans et compte-rendus des différentes activités et actions menées par l’association.

A quoi servent les cotisations ?

Une association ne peut pas fonctionner uniquement par des moyens bénévoles.

Les cotisations servent :

  • A financer les dépenses courantes de fonctionnement de l’association : loyer / charges / services du local siège, assurances, matériel, fournitures, plaquettes, affranchissement, comptabilité, Internet, frais de déplacements, frais divers,
  • A compléter le financement d’actions stratégiques visant à faire connaître l’association.
  • Mener des actions de défense des droits des personnes atteintes de Narcolepsie-Cataplexie et d’hypersomnie

Informations fiscalité

Le don à Association Française de Narcolepsie-Cataplexie et Hypersomnie rares (ANC) ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Association Française de Narcolepsie-Cataplexie et Hypersomnie rares (ANC) permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page