Adhésion à l'Association française du violoncelle

par Association française du violoncelle

Adhésion valable du 01/01/2020 au 31/12/2020

Adhésion à l'Association française du violoncelle

par Association française du violoncelle

Choix de l'adhésion

Adhérents

Coordonnées

Récapitulatif

Adhérent

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Résidant en France

35,00 €

Adhérent résidant hors de France

Ouvre droit à une réduction d'impôt

47,00 €

Donateur

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Résidant en France

46,00 €

Donateur résidant hors de France

Ouvre droit à une réduction d'impôt

58,00 €

Etudiant moins de 26 ans

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Résidant en France

20,00 €

Etudiant moins de 26 ans résidant hors de France

Ouvre droit à une réduction d'impôt

32,00 €

Bienfaiteur

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Résidant en France ou à l'étranger

150,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à Association française du violoncelle en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Association française du violoncelle. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Adhésion à l'Association française du violoncelle

Informations fiscalité

Le don à Association française du violoncelle ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : l’ensemble des versements à Association française du violoncelle permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, plafonnée à 10000€ ou 5 ‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel hors taxe de l’entreprise. En cas de dépassement de plafond, l'excédent est reportable sur les 5 exercices suivants.

Signaler la page