Association Franco-Maghrébine de Jeunes Défavorisés

Action sociale

L’Association Franco-Maghrébine de Jeunes Défavorisés FMJD est une association civile indépendante, non religieuse, non politique et non syndicale qui intervient auprès de jeunes défavorisés âgés de 12 à 30 ans dans l’ensemble du territoire français et dans les pays du Maghreb notamment la Tunisie,

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

Présentation simplifiée

L’Association Franco-Maghrébine de Jeunes Défavorisés FMJD est une association civile indépendante, non religieuse, non politique et non syndicale qui intervient auprès de jeunes défavorisés âgés de 12 à 30 ans dans l’ensemble du territoire français et dans les pays du Maghreb notamment la Tunisie, l’Algérie, la Lybie et le Maroc pour lutter contre la clandestinité, la radicalisation, la délinquance et tout sorte de dérapage dans les milieux scolaires (violence, discours de haine, extrémisme) grâce à des actions d’encadrement et d’accompagnement dans le but de favoriser leur insertion socio-professionnelle et leur citoyenneté active.

Valeurs

Solidarité, justice, paix.

Public ciblé

  1. Prioritairement les jeunes invisibles de 12 à 30 ans qui ne sont ni en emploi, ni en formation, ni en études (décrocheurs), ni en accompagnement échappant aux acteurs traditionnels 
  2. Les jeunes sortant des dispositifs de protection de l’enfance.
  3. Les jeunes scolarisés en difficulté de comportement.

Objectifs

  1. Insertion des jeunes défavorisés ou en situation de dérapage social ou scolaire.
  2. Développement de discours de paix et de tolérance entre les jeunes Français et les jeunes Maghrébins.

Rôle

Socio-éducatif.

Champs d’intervention

  • La France métropolitaine et les 5 département d’outre-mer.
  • Pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Lybie, Mauritanie).

Plan d’actions

  1. Repérage de jeunes défavorisés (Aller vers – Faire venir) dans les zones urbaines sensibles et d’adolescents accusés de cyberharcèlement (lutte contre la haine).
  2. Accueil, orientation et accompagnement de jeunes défavorisés ou en situation de dérapage scolaire et sociale.
  3. Faisant connaître les acteurs et leurs offres de services, en fonction des besoins repérés auprès du public cible.
  4. Lever des freins qui empêchent les jeunes de réussir leur insertion sociale et professionnelle.
  5. Mobilisant les services, structures et dispositifs concourant à l’insertion professionnelle (École de la 2e chance, EPIDE - Établissement pour l’insertion dans l’emploi des jeunes de 18 à 25 ans qui ont le plus de difficultés à trouver un travail ou une formation -, Programme régional de formation, Garantie jeunes, appels à projets 100% inclusion, prépa-apprentissage :  un dispositif financé par le Plan d’Investissement dans les Compétences piloté par le Ministère du Travail. Il s’agit d’un parcours d’accompagnement qui a pour objectif de bien préparer l’entrée d’un jeune dans une formation en apprentissage…). 
  6. Rétablissement de liens familiaux des jeunes défavorisés.
  7. Organisation d’ateliers d’écoute, d’échange et d’encadrement de jeunes défavorisés et en situation de dérapage sociale ou scolaire.
  8. Accompagnement de jeunes défavorisés vers l’entreprenariat.
  9. Maintien de dialogue de paix et de tolérance entre les jeunes Français et maghrébins.
  10. Lutte contre le racisme, la discrimination, l’exclusion et l’extrémisme.
  11. Développement de partenariat sur des valeurs et objectifs communs. 
  12. Conférence de sensibilisation de jeunes défavorisés.
  13. Organisation de séminaires, conférences, sessions de formation, camps, expositions, spectacles.
  14.  Edition d’œuvres et vente de publications : livres, audio et vidéogrammes, programmes de radio et de télévision…