Association INTERVALLE

Éducation et formation

Association franco-marocaine qui oeuvre au cœur des montagnes du Haut-Atlas marocain dans une approche de développement durable, intégré et solidaire

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

L’association INTERVALLE a été fondée en 2014 par Thibault de la Laurencie (architecte) et Aouatif El Fakir (économiste), couple franco-marocain tombé amoureux d’Aguerd, petit village de la vallée de l'Ourika, situé dans les montagnes du Haut-Atlas Marocain (60km au sud de Marrakech). Thibault et Aouatif ont été touchés par les habitants d’Aguerd - accueillants, authentiques, au mode de vie quasiment inchangé depuis des siècles.


 

INTERVALLE s’est donnée pour mission de contribuer à améliorer les conditions de vie et les perspectives d'avenir des habitants d'Aguerd.

 

L’action d’INTERVALLE repose sur une approche intégrée, solidaire et durable.

Nous travaillons en étroite collaboration avec l’association villageoise IJDIGUEN et nous appuyons sur un réseau de partenaires locaux engagés.

L’association se concentre sur 3 objectifs:

1)     Renforcer l’éducation : scolarisation des enfants 3-6 ans, hygiène, santé…

2)     Soutenir un modèle de développement durable : valorisation des ressources locales et des savoir-faire traditionnels, fruit d’une expérience transgénérationnelle.

3) Créer des activités génératrices de revenus pour les femmes et les jeunes dans le village


Nos projets 

 

1- La construction d’une école maternelle!

Le village ne possédait que 3 classes de primaire prises en charge par l’état. Mais les enfants du village, berbérophones, ne bénéficiaient d’aucun enseignement préscolaire pour les préparer à l’école primaire en arabe et français. Ce qui conduisait à l’abandon et à l’échec scolaire.

En 2015, INTERVALLE et l’association villageoise IJDIGUEN ont construit la maternelle Afoulki pour les enfants de 3 à 6 ans dans une approche durable, intégrée et solidaire. La maternelle est située dans un superbe bâtiment en pierre qui a été rénové grâce aux dons récoltés et avec la contribution en main-d’œuvre des villageois d’Aguerd. 
 

Les enfants qui ont quitté la maternelle en 2017-2018 ont très bien intégré le CP, avec un retour positif des enseignants du primaire qui ont constaté un gain de temps dans les apprentissages et la socialisation.

Le 2nd objectif de cette maternelle était de permettre aux mamans de disposer de plus de temps pour développer des activités génératrices de revenus, et ainsi améliorer leur niveau de vie (tapisserie…).

Les dons comme source principale de financement du fonctionnement de l’école maternelle

Une participation symbolique aux frais de scolarité est demandée aux parents. Mais à ce jour, INTERVALLE, avec le concours de l’association AAA, continue de financer les salaires des 2 enseignants (2400 euros/an). Les appels au don et la participation à des évènements locaux (fête de quartier, 4L Trophy…) restent la principale source de ce financement. Le matériel pédagogique et la bibliothèque ont été fournis par une école maternelle de Boulogne Billancourt (92). Un chauffe-eau solaire a également été installé sur le toit de l’école en 2016.  

 

2- L'aménagement d'un jardin paysager pour enfants

L’association villageoise IJDIGUEN ainsi que INTERVALLE ont décidé de créer « un lieu commun, espace de sociabilisation et de détente » au cœur du village. 

En effet, la construction de l’école maternelle a généré un nouvel espace à l’entrée du village, qui est devenu le « campus » scolaire en plus d’être un lieu de vie. Une épicerie s’est ouverte sur la place, les enfants croisent les parents qui attendent les sorties d’école…ou le 4x4 pour descendre dans la vallée!  Cette place est malheureusement un lieu non aménagé et pollué par les emballages de bonbons que les enfants laissent trainer, encombré des restes de matériaux de construction.

Le projet d’aménagement d’un jardin paysager pour enfants a pour ambition :

-        D’aménager l’entrée du village

-        De créer un espace récréatif pour les enfants des écoles maternelle & primaire

-        De faire de cette place un endroit de convivialité

Fidèle à ses valeurs d’intégration, de solidarité et de durabilité, INTERVALLE a organisé le projet fin que le chantier soit mené par les villageois aidés de 6 étudiants paysagistes & architectes bénévoles encadrés par un professeur d’architecture de Rabat. Si la plupart des matériaux est disponible sur site et la main d’œuvre bénévole, il reste certaines dépenses à couvrir : rémunérer les ouvriers spécialisés du chantier (maçon, tailleurs de pierres, etc), l’encadrant enseignant qui mettra en suspend son activité, ainsi que les matériaux non présents sur site (bois, plants, etc), et enfin les déplacements France-Maroc + sur place.

Le coût total de cette opération est de 4 000 euros

 

3- La mise en place d'un système de gestion des déchets 

Les 5 villages de la vallée d’Acheg dans le Haut-Atlas Marocain, ne connaissaient pas les déchets jusqu'à l'arrivée de produits industriels: lessive, couches, emballages de toutes sortes. Par tradition, les déchets sont entreposés dans les lieux de passage de l'eau qui les charrie dans les villages, entrainant une dégradation de la propreté et des problèmes d'hygiène dans un contexte où l'accès aux soins est très difficile. 

A mesure que la vallée se développe, le besoin de mettre en place un nouveau système de gestion des déchets (qui s’amoncellent aujourd’hui dans les rues, évacués « naturellement » par la pluie via le ruisseau de l’oued) se faire sentir.

Suite à une concertation entre Intervalle et les associations de la vallée des Aït Acheg fin 2019, il a été décidé de :

- Construire trois incinérateurs à Aguerd pour les deux villages d’Aguerd et Tagounit, à Anammer et à Tizi Noucheg

- Organiser le tri sélectif et regrouper à proximité des incinérateurs le plastique, principal déchet à recycler

- Explorer la piste de la vente du plastique à des entreprises de Marrakech ou sa transformation en objets vendables

Dans un deuxième temps, une coopération avec les épiceries des villages s’attachera à développer l’organisation du vrac afin d’éviter la prolifération des emballages : lessive, huile, bonbons,…

Intervalle a construit les deux incinérateurs d’Aguerd/Tagounit et d’Anammer grâce aux dons récoltés en 2021. L’incinérateur de Tizi Noucheg sera pris en charge par l’association AAA mais n’est pas encore construit.

Le coût total du projet était de 4200 euros.

PROJETS POUR 2022

FORMATIONS DES FEMMES  

Les concertations menées auprès des femmes du village d’Aguerd font ressortir comme une forte demande l’alphabétisation par les mères de famille pour aider leurs enfants dans les devoirs scolaires et les femmes qui ne parlent que berbère ainsi qu’une demande de formation à des métiers manuels par les jeunes filles.

Intervalle souhaite mettre en œuvre ces formations en 2022. Le montage des projets est en cours.

GESTION DES DECHETS

Maintenant que les incinérateurs sont construits, il est nécessaire de trouver la meilleure façon de les faire fonctionner et adopter par les villageois. Cela va certainement demander une première phase d’expérimentation pour choisir le meilleur modèle de gestion des déchets dans les villages de la vallée d’Oucheg qu’il s’agisse du ramassage des ordures ou du recyclage du plastique. Cette phase devrait impliquer les foyers et les associations villageoises ainsi qu’Intervalle tout au long de l’année 2022.

 

Comment nous aider ?

1)    En devenant membre de l’association : 15 euros/an (1 AG/an - présence facultative) : ici 

2)    En faisant un don ponctuel (défiscalisation 66%)  : ici

3)    En suivant notre page Facebook et en partageant nos actions : https://www.facebook.com/maternelleafoulkiaguerd/


 

MERCI D'AVOIR PRIS LE TEMPS DE COMPRENDRE NOTRE ENGAGEMENT, ET N'HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER SI VOUS LE SOUHAITEZ
 

intervalle.maroc@gmail.com