Association LA HORAINE

Préservation du patrimoine

Une association pour le renouveau du bateau de travail "La Horaine" Ancien ravitailleur des phares et balises de Lézardrieux

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

L'association

Nous nous sommes associés pour élaborer et réaliser un projet collectif :

Partager une expérience, combiner des savoir-faire, s'investir dans une cause.

Pour avancer nous avons besoin de mettre en place des méthodes de fonctionnement, de se répartir des tâches et des responsabilités, choisir des mécaniques de décision, explorer les moyens et ressources pour arriver à une fin.

 

La renaissance d'un bateau légendaire.

Ainsi pour ne par rester un groupe informel, nous avons décidé de créer une association pour formaliser notre démarche, pour poursuivre le développement de notre projet dans le cadre d'une capacité juridique : redonner vie au bateau de La Horaine, ravitailleur des phares du Grand Léjon, de la Horaine er des Roches Douvres. 

L'association est une personne morale qui a la possibilité d'agir dans une sphère reconnue par l'ensemble des lois et règlements qui régissent la société, elle protège les personnes physiques qui en font partie.


Un peu d'histoire

LA HORAINE, vedette de relèves, d’entretien et de ravitaillement, a assuré de 1957 à 2007 pour la subdivision de Lézardrieux, l’entretien des balises et la relève des gardiens de phares des Côtes d’Armor. Vendue par les domaines à un particulier en 2008, LA HORAINE a été rachetée par l’association "La Horaine" créée en avril 2015 à Paimpol par des passionnés qui refusaient que l'ancienne vedette quitte la région.

Déjà labellisé Bateau d'Intérêt Patrimonial (BIP), le président de l’association a obtenu en mai 2018 son inscription au titre des monuments historiques, dans l'espoir d'un classement Monument Historique (M.H.).

LA HORAINE, vedette de relève, d’entretien et de ravitaillement, construite en 1957 par les Chantiers Auroux d'Arcachon a pris la suite, à la subdivision des Phares et Balises de Lézardrieux, d'une vedette de même nom et même silhouette, pour assurer la relève et le ravitaillement  des gardiens du phare le plus éloigné des côtes de France, bâti sur un plateau rocheux dangereux, celui des Roches-Douvres.

LA HORAINE a donc assuré, en priorité et durant cinquante ans, l'entretien des balises et la relève des gardiens de phares les plus éloignés des côtes d'Armor comme le Grand Léjon au large de Saint-Quay-Portrieux, ou les Roches-Douvres, à mi chemin entre l'embouchure du Trieux et Guernesey. 


Ce qui est urgent de faire pour la sauver

 

Les prochains gros travaux concernent la structure du navire. Avec une estimation de plus de 70 000 €, ils seront réalisés en plusieurs fois. Il faudrait compter près de 150 000 € pour remettre le bateau dans son état d'origine (1958).

Durant l'été 2018, le moteur Baudouin a rencontré des problèmes de fonctionnement. Il a été sorti du bateau et est en cours de réparation dans un chantier spécialisé de Lorient.

 

L'association est en mesure de recevoir des dons et d'établir des reçus fiscaux.

Les sommes reçus sont déductibles a 66 % pour les particuliers et 60 % pour les personnes morales et les entreprises.

Siège social

4 Route des Islandais 22470 Plouézec

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association les voyageurs de l'histoire
les voyageurs de l'histoire
Association Amis du Canal 22
Amis du Canal 22
Association Association Phare en Cap
Association Phare en Cap
Association Association pour la sauvegarde de la chapelle Saint Jean
Association pour la sauvegarde de la chapelle Saint Jean