Association les collemboles

Arts et culture

Les éditions des collemboles, bâties sur un modèle associatif, entremêlent les sciences humaines, sociales, et les arts. Animées d'une volonté tenace de faire exister les petits, les invisibles, les marginalisés, elle cherchent à faire converger le soin à l'humain et le soin au vivant.

Nos actions en cours

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Qui sommes-nous ?

Discrets mais essentiels à la vie du sol, les collemboles constituent une vaste famille d’arthropodes pancrustacés. Parfois invisibles à l’oeil nu, sans ailes, ils sont pourtant capables de sauts spectaculaires. Présents sur terre depuis 400 millions d’années, ils vivent dans tous les milieux en contact avec notre sol : terre, roches, troncs, humus. Ils effectuent un travail de l’ombre indispensable à l’équilibre de la Terre.
Plusieurs milliers d’espèces déclinent toutes sortes de formes et de couleurs.
Plus le sol contient de collemboles, plus il est équilibré et fertile.
Et pourtant, invisibles ou invisibilisés, les collemboles sont largement méconnus.

Voilà l’allégorie qui tombait à pic pour dire ce qu’est cette association de microédition : une initiative modeste, mais une volonté tenace de faire exister les petits, les invisibles, les marginalisés, dans la bibliodiversité des sciences humaines ou sociales et des arts.

*******

  • Nous publions des chercheurs attachés à la transdisciplinarité, au plaisir des mots et à celui des livres. Nous sommes convaincus qu’il faut faire fi des cloisonnements administratifs, disciplinaires… comme de l’aliénation dans le productivisme. Dans les institutions de la recherche, les carcans disciplinaires, les codes et les structures imposés par le cloisonnement ou par le manque de temps finissent par modeler le sens… toujours au détriment de sa complexité et de son originalité. Nous sommes convaincus qu’il faut prendre le temps d’aller au bout d’une réflexion et d’une écriture, et que la regarder dans le miroir d’un artiste nous pousse à aller plus loin encore… ou à y aller autrement.
  • Nous publions des artistes, qui ne se cantonnent pas à un « style » ou à un « mouvement » mais qui, à l’écoute du bruit du monde, cherchent à entrer en résonance avec lui.
  • Nous publions des auteurs de fictions, quand la fiction est choisie pour éclairer le réel.
  • Nous cherchons à offrir aux jeunes la même « épaisseur » littéraire qu’aux vieux ! L’aventure a démarré pour les jeunes avec une revue de culture générale, participative et exploratoire : « La bulle d’air».
  • Autour de la structure-édition se rencontrent auteurs, lecteurs et artistes qui ont décidé de participer à la création d’objets-livres. Chaque nouvel auteur, chaque nouvel artiste est accueilli avec son projet. L’éthique est là, aussi.
  • Au moment où le manuscrit devient objet-livre, il ne passe pas brutalement des mains de l’auteur à celles de l’éditeur. L’auteur et l’artiste restent acteurs. Il s’agit d’une co-construction, dans les choix de papiers, de mise en page, d’esthétique. Le livre doit ressembler à son auteur, qui est invité(e) à participer aux étapes artisanales s’il y en a (gravures, reliure de la couverture…).

*******

  • Alice Verstraeten, fondatrice la maison d’édition, formée par la bain artistique familial et le bain anthropologique de l’université, a décidé de ne pas choisir, et de métisser les mondes à la recherche de sens.
  • A ses côtés, sur cet étrange territoire d’utopies et de naufrages qu’est le Diois, s’active toute une palette de chercheurs, d’écrivains et d’artistes (bouillon de culture de philosophes, géographes, historiens, anthropologues, peintres, graveurs, auteurs, journalistes, plasticiens… ). Nous appelons parfois les amis d’ailleurs et de plus loin encore ! Mais rien ne vaut la rencontre en chair et en os autour d’une feuille de papier. Ce sont ces collemboles-là, avec leurs couleurs et leurs spécialités qui, pêle-mêle, au fil des besoins et des envies, forment un « comité de lecture » éphémère, autour d’un projet qui les mobilise.
  • Chaque auteur qui s’engage à publier chez nous peut également s’engager à participer au fourmillement, usant de ses compétences pour relire, corriger, conseiller les autres auteurs, les autres bestioles.

*******

 

POURQUOI HELLOASSO ?

 

Parce que nous sommes une association.

Parce qu'à l'heure des grands monopoles de l'édition, à l'heure où le risque est réel de voir la bibliodiversité fondre comme neige au réchauffement climatique, nous voulons défendre le multiple, le petit, l'humain, le différent. Nous voulons pouvoir expérimenter, chercher, trouver des pépites parfois.

Parce qu'aux temps des pandémies et des crises économiques, vouloir “faire culture” c'est slalomer entre le désinvestissement politique et le surevinstissement des spéculateurs qui font flamber les prix du bois… et du papier… Parce que nous sommes encore trop jeunes pour prétendre à des subventions.

Plus encore que ces dernières années, avec un petit parfum des siècles passés, c'est le mécénat, ce sont les individus qui peuvent faire émerger de l'art ou de la culture pour tous. Le mécénat s'est démocratisé, il est désormais collectif, partagé. Ce sont les lecteurs qui, plus que jamais, font vivre les livres : non seulement ils les savourent et les diffusent, mais ils les font naître. En nous soutenant, vous êtes les sages-femmes, les sages-hommes de la bibliodiversité !

 

Si vous êtes proches de nous géographiquement, n'hésitez pas à nous contacter !

Tout nous est utile, vraiment : adhésions, dons d'argent (jetez donc un oeil à nos contreparties !) ou de matériel, coups de mains réguliers ou ponctuels pour les événements associés aux livres.

Un grand merci à vous, amis lecteurs!