OBSERVATION SAUVAGE Séjour scientifique au sein du parc KRUGER en Afrique du Sud

par Association LES FELINS

OBSERVATION SAUVAGE Séjour scientifique au sein du parc KRUGER en Afrique du Sud

par Association LES FELINS

OBSERVATION SAUVAGE Séjour scientifique au sein du parc KRUGER en Afrique du Sud - Association LES FELINS

Financement expédition scientifique de l'équipe de l'Association au Parc KRUGER en Afrique du Sud afin d'étudier la faune sauvage


Observation du langage animal pour une meilleure compensation.

Présentation du projet Observation Sauvage

Ce projet d’étude scientifique mener par l'équipe des félins dans le Parc National Kruger aura lieu au mois d’Octobre 2017. Nous sommes une association française basée sur la région parisienne qui a pour but la sensibilisation sur la disparition prématurée des grands félins de notre planète et les conséquences désastreuses de leur extinction sur le fragile écosystème ainsi que sur le plan économique de certains pays. Nos outils de communication sont multiples, notamment notre site internet  www.les-felins.com, créé en 2010, qui est devenu la plus importante base de données mondiales sur chaque félin sauvage ainsi que sur toutes les sous-espèces connues à ce jour:

-28 espèces de grands félins dont 25 sous-espèces ;
-19 espèces de petits félins dont 13 sous-espèces.

Merci a Alain PONS © pour ses magnifiques photos du Parc Kruger en Afrique du Sud

Nous intervenons aussi sur des sujets tout aussi sensibles tels que la maltraitance animale dans les établissements circassiens et les manques de soins et de règlementation concernant certaines espèces de l’annexe 1 dans les établissements zoologiques.

Dans le cadre de notre déplacement dans le parc Kruger du 4 au 19 Octobre 2017,


nous souhaitons établir un document d’étude éthologique sur plusieurs espèces :

·         Le lion [Panthera leo krugeri / Panthera]
·         Le léopard [Panthera pardus]
·         L’éléphant [Loxodonta africana]
·         Le rhinocéros [Rhinocéros blanc / Ceratotherium simum]
                                        [Rhinocéros noir / Diceros bicornis]


Notre étude portera sur les observations et les analyses suivantes :
1.       Comportement social au sein d’un groupe (pour le lion et l’éléphant)
2.       Comportement social et l’information transmise par les membres dominants au sein du clan (pour le lion et l’éléphant)
3.       Comportement de prédation (pour le lion et le léopard)
4.       Déplacement axial du groupe dans un territoire donné (pour le lion et l'éléphant)


 

Nous avons également pour objectif d'approcher et suivre une équipe de rangers et les vétérinaires du parc afin d’appréhender leur travail au quotidien sur le terrain. 


Toutes ces observations nous permettrons de réaliser l'étude éthologique complète des animaux sélectionnés afin de les faire parvenir à l'ambassade sud-africaine pour qu'ils puissent les utiliser à des fins pédagogiques (par exemple lors de safaris dans le Parc), ou autre. 


Origine du projet

Le parc national Kruger est une réserve animalière sud-africaine qui a pour but premier de protéger la grande diversité d'animaux sauvages qu'elle contient. La totalité des animaux africains circulent librement sur plus de 20 000 km2.
Le Parc Kruger abrite 147 espèces de mammifères, dont les fameux Big 5 de l’Afrique (lion, rhinocéros, léopard, buffle et éléphant). Plus de 450 espèces d’oiseaux ont également été répertoriées dans la région. 
Ce document d'étude éthologique ne pouvait être réalisé qu'au sein du Parc National Kruger, car il est l'un des plus grands sanctuaires sauvage au monde. 

Plaquette détaillée du projet (cliquer sur l'affiche)



A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent récolté nous permettra de financer une partie des coûts prévus pour l'expédition tels que les tarifs d'accés au Parc Kruger qui peuvent être excessif car nous ne sommes pas en visite. Mais aussi la location de deux véhicules type SUV et 4X4  nous permettant de nous déplacer librement dans le parc, le carburant, la nourriture, les billets d'avion et d'autres dépenses diverses comme un GPS de randonnée ou des talkie-walkie pour être en communication avec les autorités du Parc. 




Notre équipe


Céline LACOUTURE (48 ans): Administration de l’Association / Secrétaire / Trésorière

Cyril LEDUC (46 ans): Photographe animalier reconnu/ Fondateur et président de l'association

C’est au travers de ma première passion « la photographie animalière » que j’ai souhaité mettre en place le site LES FELINS, aucune base de données d’informations ou photographiques n’existant à ce jour sur le félins sauvages à l’état naturel. Nous avons travaillé de nombreux mois pour donner vie au site LES FELINS, et par la même occasion, pour expliquer et sensibiliser la population à la disparition des grands félins de notre planète à cause des activités humaines telles que la chasse, le braconnage, la réduction de l’état naturel de ces prédateurs indispensables au fragile éco-système de la nature.
Ma passion passe aussi par l’éthologie, une science qui me permet d’aborder et de mieux comprendre les réactions des animaux et surtout de déceler un problème dans leurs habitudes par leur comportement. Cela m’a notamment servi pour établir une différence flagrante en étudiant les réactions et les stigmates que les animaux de Cirques peuvent ressentir, les ayant étudiés et observés à l’état sauvage, il m’est plus facile de comprendre et d’analyser les différences de comportements et la souffrance qu’ils rencontrent en captivité. J’espère avoir la possibilité de passer mon diplôme d’éthologue dans les prochaines années afin de valider mes compétences déjà acquises.
Aujourd’hui je combat et milite pour l’interdiction des animaux sauvages dans les Cirques en France et contre toute sorte de maltraitance à leur égard dans le Monde.


Alice VALLEE (23 ans): Etudiante en comportement animal et humain.

Manon COELHO (23 ans): Etudiante en comportement animal et humain.

"J'ai, tout au long de mes études, pu étudier diverses espèces animales et en prendre soin. Seulement chacune de ces expériences ont eu lieu en parc zoologique, et j'aimerai aujourd'hui obtenir des connaissances supplémentaires sur la faune dans son biotope naturel et l'étude de celle-ci. Cette expédition serait pour moi une très grande opportunité ! Je vous remercie par avance de votre générosité !"

Thomas GRANGEAT (23 ans): Etudiant en comportement animal et humain. 

Né en 1994, je me prend aisément de passion pour les choses, cependant, les animaux ont toujours été une source d’attraction majeure et m’engager de quelque sorte qu’il soit pour eux s’est avéré être une évidence depuis mon plus jeune âge. Toutes les choses que j’ai faites dans ma vie furent guidées par ce besoin permanent d’en savoir ou d’en faire plus. C’est au cours de ma 14ième année qu’un stage en volerie m’a fait réaliser que la faune sauvage me fascinait et que sa conservation était un enjeu qui me correspondait autant qu’à l’ère du temps. Cette vocation fut confirmée en 2013 lors d’un écovolontaria de 1 mois et demi en Amazonie bolivienne, dans un centre de soins et de sauvegarde de la faune sauvage. Ma licence de biologie à Grenoble m’a offert l’opportunité de découvrir l’éthologie pour laquelle je me suis immédiatement passionné. Ainsi, c’est tout naturellement que je me suis rendu à Paris afin d’acquérir un master dans cette discipline, lieu de rencontre avec Manon. La première année s’est soldée par un stage de 5 mois au ZooParc de Beauval portant sur la mise en place d’un protocole visant à favoriser des comportements pro-sociaux sexuels chez des okapis, afin d’obtenir de la reproduction conformément aux recommandations pour la gestion de l’espèce, le tout s’inscrivant dans le large projet de conservation de l’okapi. Ce stage durant lequel j’ai eu la chance de rencontrer Alice, Cyril et Celine, m’a également permis de comprendre l’enjeu de la conservation, d’une pédagogie basée sur le respect de l’environnement, et ainsi le rôle majeur des Parcs zoologiques modernes. J’ai découvert le monde des félins au cours de mon année de master 2 en Ethologie appliquée, en reprenant pour mon mémoire la suite logique de l’étude de Manon sur les jaguars, soit, la mise en place d’un long programme d’enrichissements et de modifications environnementales destinés à faire diminuer la part de comportements stéréotypés dans le budget temps. Ainsi, à la fin de mes études j’ai décidé de rejoindre l’association les félins, par laquelle je peux m’engager pour des valeurs que nous partageons et qui nous tiennent à coeur, tout en continuant de découvrir, rencontrer et apprendre, ce qui est l’essence même d’une passion.

Merci à tous pour votre générosité ! 
L'équipe de l'Association Les Félins

Donner 2 euros

Donner 5 euros

Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association Association LES FELINS

Association LES FELINS

Association de protection et de préservation des félins sauvages de notre planète

Anonyme
14/07/2017
Bruyère PRORIOL
24/06/2017
chantal clavel
12/05/2017
je suis trésorière d'une petite association de protection animale en basse-Normandie et je viens vous soutenir dans votre projet qui me tient à coeur, pour apporter des informations sur notre faune sauvage qui souffrent par l'humanité.