A LA FIN SERA L'HORIZON (documentaire sur l'artiste peintre Thierry Carrier)

par Association Les Poussières de Cailloux

Faire un don

A LA FIN SERA L'HORIZON (documentaire sur l'artiste peintre Thierry Carrier)

par Association Les Poussières de Cailloux

Faire un don
A LA FIN SERA L'HORIZON (documentaire sur l'artiste peintre Thierry Carrier) - Association Les Poussières de Cailloux

Court-métrage docu/fiction sur l'artiste-peintre Thierry Carrier

Présentation du projet

Ce projet de court-métrage intitulé "A la fin sera l'horizon" est un docu/fiction illustrant l'univers du peintre Thierry Carrier.

Après  la réalisation de plusieurs clips pour différents groupes musicaux et la réalisation de courts métrages, dont certains se sont vus en sélection officielle dans plusieurs festivals internationaux, le réalisateur ROS BALTHAZAR souhaite réaliser le premier volet d’une série documentaire de portraits intimistes sur des personnalités atypiques d’univers artistiques.

Origine du projet

C’est suite à la rencontre avec l’artiste-peintre Thierry CARRIER  en 2018, que lui vient l’envie de concrétiser ce projet qu’il murit depuis quelques années au travers d’un court documentaire sur l’artiste-peintre qui s’intitulera « A la fin sera l’horizon ». La sortie du film est prévue pour 2022.

Ce documentaire présentera l’œuvre et l’artiste dans son environnement, et permettra de découvrir l’univers artistique du peintre de manière différente. Il est prévu de diffuser le film dans de nombreux festivals internationaux (les versions sous-titrées en anglais et en espagnol seront disponibles), ainsi que dans plusieurs médiathèques et artothèques, permettant la rencontre avec le public en présence du réalisateur et de l’artiste. Ce projet fera également l’objet de présentations en milieu scolaire.

Le réalisateur Ros Balthazar, par son approche graphique et cinématographique apporte une vision différente à ce projet, sans se conformer aux codes classiques du documentaire. Entre fiction et réel, l’œuvre et l’imaginaire du peintre imprègnent le film.

Le choix du noir et blanc pour la réalisation du documentaire, propre aux réalisations de Ros BALTHAZAR, permet d’appréhender la peinture de Thierry CARRIER sous un autre angle, sans que cela ne dénature l’émotion du spectateur devant une toile du peintre. Le spectateur du documentaire aura donc une autre vision de l’œuvre et de l’artiste tout en gardant le sentiment de découverte intact devant les œuvres originales. Cette démarche s’oriente vers l’observation de l’artiste et son univers au travers des filtres et du regard du réalisateur.

Photos issues du repérage du documentaire « A la fin sera l’horizon »

A quoi servira l'argent collecté ?

Avec l'association Les Poussières de Cailloux, nous favorisons l'esprit d'indépendance et le circuit court mais nous souhaitons également conserver une éthique et rémunérer de façon juste les participants à ce projet qui sont tous assurément passionnés mais tout autant professionnels. Nous réalisons nos projets grâce à une équipe restreinte mais très investie et c'est ce qui nous permet de concrétiser des projets même avec de petits budgets.

C'est avec ce même ethos que la première phase de tournage a été filmée : 5 jours partagés à huit-clos entre le réalisateur et le peintre, dans l'atelier de ce dernier. Nous souhaitons aujourd'hui nous donner les moyens de poursuivre ce projet et de présenter au public une œuvre aboutie.

Pour cela nous avons besoin de réunir environ 15 000 €. Nous avons déjà le soutien confirmé du Conseil Général du Lot grâce à la "Bourse individuelle à la diffusion pour les artistes plasticiens du département du Lot", ainsi que l'Artothèque de la Ville de Trélissac et les fonds propres de l'Association Les Poussières de Cailloux. Cependant, cela n'est pas suffisant et c'est pourquoi nous sollicitons votre soutien.

En tant que mécènes, vous pouvez jouer un rôle décisif dans cette aventure et votre aide est d'autant plus précieuse dans le contexte actuel. En effet, nos projets étant en dessous des budgets habituels, nous ne pouvons pas solliciter le soutien des institutions publiques pour financer nos projets, ces fonds officiels étant destinés à des dépenses minimales bien supérieures à nos possibilités... Toutefois, ce n'est pas la première fois que nous faisons appel au mécénat privé pour nos projets, et cela renforce même notre indépendance.

Pour notre dernier court-métrage, "Woua, Woua !", nous avions déjà obtenu une participation totale de 17 000 € de la part d'entreprises et de particuliers.

Les fonds rassemblés par cette campagne de financement participatif nous permettrons de réaliser toute la post-production du film (montage, création musicale de la BO, mixage, étalonnage...)

Cela nous permettra également de développer la phase de diffusion une fois le film terminé, ainsi que la fabrication du matériel de promotion (affiches, flyers, etc...)

Actuellement, ce court docu-fiction est prévu pour une durée de 13mn, mais dans le cas où votre générosité dépasserait la somme espérée, le réalisateur dispose d'une grande quantité d'images et d'idées pour allonger la durée du film.

Notre équipe

Réalisation, image et montage : ROS BALTHAZAR

Ros Balthazar


Né à la fin des années 60 dans un petit village du sud-ouest de la France, il vit et travaille depuis 2016 en Dordogne. C'est par héritage familial qu'il s'initie très jeune à la musique et s'oriente vers la guitare qui deviendra sa béquille.

Dans les années 90, il décide de prendre la route à la rencontre de l'inconnu : Afrique du Nord, Océan Indien, Grèce, Turquie... mais toujours avec son statut de musicien, un passeport universel qui lui offre de riches rencontres inattendues et indispensables pour la suite du chemin à parcourir. Depuis plus de 25 ans, ses projets musicaux s’enchaînent. Tour à tour musicien, compositeur, arrangeur, on le retrouve sur 13 albums au sein de différents projets.

En 2003, il tombe en chinant sur un livre du photographe Anders PETERSEN. Un coup de cœur qui l'initie au monde de l'image pour une seconde naissance artistique. Il investit dans un Fuji de poche qui, aujourd’hui encore, ne le quitte jamais. Il s’essaye à la réalisation au travers de clip musicaux, puis vient le tour du court métrage dont le dernier volet en 2020, se voit en sélection officielle dans plusieurs festivals de France, Espagne et Royaume Uni.

Au fil des rencontres, il peut aujourd'hui développer ses projets grâce au collectif d'acteurs et de techniciens qui se sont liés autour de lui, porté par la compagnie ''Les Poussières de Cailloux''. Il se plaît à penser que notre passage sur terre n'est qu'une grande comédie, plus ou moins dramatique, dans laquelle tout le monde y trouve un rôle, voire plusieurs pour certains.

FILMOGRAPHIE
2014 : « On Tour », clip musical pour le groupe Lina and…

2015 : « The Beggar & The Thief », clip musical pour le groupe Lina Modika

2016 : « Bloody Red Book », très court métrage

2017 : « Let’s Go », clip musical du groupe Billie & the Lazy Boy
Sélection Marché du Film au Festival Off-Courts de Trouville

2018 : « Woua, Woua ! », court métrage

Sélection officielle Festival Ciné-Délices de Cahors
Présélection Festival Balade des Courts de Bourg-en-Bresse
Sélection au Marché du film du Festival de Clermont-Ferrand
Sélection Marché du Film au Festival Off-Courts de Trouville

2019 : « Telephone Call From Istanbul », vidéo live du groupe Lina Modika

2020 : Teaser studio du groupe Lina Modika

2020 : « Be Calm and Stay at Home », très court métrage d’animation (stop-motion)

Sélections officielles :

Amarcort Film Festival (ITALIE) 2021
Festival Court en Plein Air Grenoble 2021
Festival 24 COURTS 2021
FILMETS Badalona Film Festival 2020 (Espagne)
Stop Virus Film Festival 2020 (International)
Film Court en Armagnac 2020
FESTIMAJ 2020





L'artiste-peintre: THIERRY CARRIER
Thierry Carrier

Né à Bort-les-Orgues en 1973, Thierry CARRIER vit et travaille à Souillac dans le Lot. Il est représenté par la Galerie Bayart (Paris, Compiègne, le Touquet, France) et la Galerie Stoerpunkt (Munich, Allemagne).

Son travail est à la fois minimal et massif. Sur la toile, l’artiste traverse son modèle et donne à voir ce qui, en lui, résonne lorsqu’il peint. Des portraits sans concessions, où l’artiste fouille les interstices de nos consciences...
Thierry Carrier saisit dans ses portraits, par la magie des pigments et du dessin, le visage secret de nos existences.

Les personnages sont mis à nu, dévoilés, percés à jour par le pinceau acéré de l’artiste. Nulle compassion, nul pathos, nulle volonté d’édifier, mais un regard clinique, presque froid, qui s’efforce de pénétrer au cœur du sujet, là où se terrent les contours secrets de nos personnalités.

Art sans fard, art lucide, cette peinture est une exégèse amère de la façon avec laquelle notre société moderne éreinte l’individu, le fragilise, le déboussole.

Chacune de ses peintures offre une lecture simultanée : celle d’une image qui semble se soustraire à la réalité de notre monde, et celle d’un corps qui tente d’exister dans l’œuvre.

Voici comment l'artiste parle de son travail: "Aujourd’hui je m’applique à pratiquer, par une lecture sensible, un art «intelligible». Les personnages représentés dans mes toiles, (qui sont souvent ma propre représentation) ne sont en aucun cas ancrés dans un espace géographique reconnaissable. Les tableaux sont sans titre et par cela, ne remplissent pas les codes habituels du travail d’un portraitiste. On se retrouve devant différentes mises en situation d’un état, un monde de silence, une représentation dépouillée de l'Homme, un être en suspend et insondable, une peinture reflétant ma propre aspiration au silence".


Parcours professionnel

Après avoir passé son BAC F12 (Arts appliqué) à Aurillac en 1992, il s’est dirigé vers l'école des Beaux-arts de Toulouse où il passera deux années (1993/1995), puis la quittera, estimant cette école non conforme à ses attentes.

Après avoir quitté l'école, il fait quelques petits boulots d'animateur pour enfin décrocher un contrat "emploi jeune" en 1998 comme animateur en Art contemporain au Centre d’Art Contemporain LA MAISON DES ARTS GEORGES POMPIDOU à Cajarc, son travail sera essentiellement d'accueillir du public.

Deux ans plus tard, on lui propose un travail d'assistant technique au FRAC d'Auvergne où il restera 3 ans. Cette expérience enrichissante lui donnera le plaisir et la grande chance d'assister pour leurs accrochages des artistes comme Philippe COGNEE, Carlos KUSNIR, Bruno PERRAMANT, Luc TUYMANS, James REILLY, ou Helmut DORNER, entre autres.

En 2004, il décide de se consacrer exclusivement à son travail de peintre, même si en 2005 il se propose de travailler sur le montage, qui durera 3 mois, de l’exposition « llya KABAKOV »,  au Musée d’art Moderne et Contemporain les ABATTOIRS à Toulouse. 

Depuis 2006, il travaille uniquement sur sa peinture avec beaucoup d'expositions réalisées ainsi que divers collaborations avec des galeries.

Depuis 2019, il collabore avec la Galerie Bayart (Paris, Compiègne, Le Touquet), dans un projet de travail à long terme. En parallèle, il travaille également avec la Galerie Stoerpunkt de Munich en Allemagne pour une exposition prévue en janvier 2021, ainsi qu’avec la Galerie KIRK au Danemark pour une exposition prévue en octobre 2021.


Mais aussi :

Écriture du texte de la voix-off: Lucie Brechette

Voix-off: Christian Taponard

Musique: Zan Zao

Assistante de réalisation : Pauline Rinaudo

Étalonnage: Gilles Pedoussaut

Mastering son: Fabien Salabert

Traduction anglaise: Gemma Horner

Traduction espagnole: Maximiliano Zecchin

Donner 20 euros

Pour un petit souvenir

Magnet de l'affiche du film

Donner 50 euros

Pour garder une âme d'enfant

Yoyo en bois + Magnet

Donner 100 euros

Pour exposer chez vous

Tirage d'art sur papier Baryté d'une photo tirée du film (Dédicacée du réalisateur) + Yoyo en bois + Magnet

Donner 250 euros

Pour briller sur la toile

Votre nom au générique + tirage d'art + Yoyo en bois + Magnet

Donner 500 euros

Pour une avant-première privée

Le lien privé pour visionner le film + nom au générique + tirage d'art + Yoyo en bois + Magnet

Donner 1000 euros

Pour les collectionneurs

1 lithographie inédite du dessin préparatif de la toile peinte durant le tournage du film (Dédicacée du peintre et limité à 30 exemplaires) + lien privé + nom au générique + tirage d'art + Yoyo en bois + Magnet

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Association Les Poussières de Cailloux. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS

A propos de l'organisme

Réaliser, produire et distribuer tous types de films audiovisuels, sur tous supports connus ou inconnus à ce jour. Elle pourra réaliser, produire et diffuser toute autre activité liée au film. Elle organisera des évènements ponctuels consacrés à la promotion et à la diffusion de films et d’œuvres audiovisuelles de courts, moyens ou longs métrages. Elle a aussi pour objet d'éditer et de diffuser tous types de supports en rapport avec l'écriture cinématographique.

RNA : W633001788

Signaler la page