« LeKORI » : une marque de vêtement qui valorise des savoir-faire artisanaux africains et encourage l’insertion par le travail en France

par Association MA'O

Cette collecte est terminée.

« LeKORI » : une marque de vêtement qui valorise des savoir-faire artisanaux africains et encourage l’insertion par le travail en France

par Association MA'O

Cette collecte est terminée.

L’association MA’O lance le projet LeKORI. Il vise la création d’une marque de vêtements de qualité, mettant en valeur les tissus africains.

Présentation du projet


L’association MA’O lance le projet LeKORI. Il vise la création d’une marque de vêtements de qualité, mettant en valeur les tissus africains plus particulièrement, le Bogolan.

Ce tissu est travaillé manuellement selon un processus ancestral et dont la couleur est obtenue à partir d’une terre de couleur ocre.


Ce projet repose sur deux volets :

1. L'approvisionnement en tissus se fait dans plusieurs pays africains, notamment à Ouagadougou au Burkina Faso. Notre démarche privilégie la valorisation et le développement de l'artisanat.

En effet, la sphère artisanale y est composée d’une multitude de petites structures économiques, principalement informelles.

Les artisans (teinturiers, préparateurs, tisserands, couturiers) sont souvent des entrepreneurs isolés, des familles ou des associations de femmes.

Par le projet LeKORI, nous souhaitons développer une organisation du travail en coopérative, permettant aux artisans de travailler ensemble sur un même lieu de production.

Cela permettra d’une part de réunir tous les corps de métiers pour développer le travail en commun, et d’autre part d'assurer à chacun la pérennisation de son activité et une formation à la gestion prévisionnelle.




2.   La transformation de ces produits, la production de vêtements et leur commercialisation s’effectue en France.

Elle passe par l’installation d’un Atelier-Boutique, à Paris (dans les 3ème, 4ème, 10ème ou 11ème arrondissements).

Ce lieu comprendra un espace de création et de production des modèles de vêtements (la partie «Atelier»). Il permettra l’embauche, par des contrats pérennes dans le cadre des Contrats d’Accompagnement dans l’Emploi

(CUI-CEA), d'hommes et de femmes qui rencontrent des difficultés dans l’accès à l’emploi (à savoir les plus de 45 ans et les jeunes diplômés issus de quartiers sensibles).

Un espace de présentation et de vente des vêtements produits (la partie « boutique ») sera la vitrine du projet LeKORI.

Il permettra également l’organisation d’évènements promotionnels (défilés, galas de bienfaisance…).



La philosophie du projet


La marque LeKORI s'inscrit dans un mouvement de « Slow Fashion » et privilégie le respect de la nature et la préservation de modes de production artisanaux.

Il vise à concilier une approche « mode » et une démarche consistant à créer et commercialiser des vêtements de qualité en revendiquant un mode de production durable.

Par le choix des matières premières utilisées comme le coton, les processus de fabrication traditionnelle comme l’utilisation de pigments naturels, et les populations concernées, le projet s'inscrit dans une logique de préservation et de valorisation de la nature et des savoir-faire, et de développements économique et humain.

Ces exigences, qui se retrouvent à tous les niveaux du projet, sont en adéquation avec plusieurs principes énoncés dans la Charte de la Terre.

http://earthcharter.org/invent/images/uploads/echarter_french1.pdf


 

A quoi servira l'argent collecté ?


Aujourd’hui, votre engagement permettra de concrétiser et de pérenniser ce projet, en finançant le lancement de l’activité de l’Atelier-boutique et en nous assurant le budget de 9120 euros nécessaire pour les postes suivants :

1) 8000 euros : Prise en charge des salaires pour des personnels recrutés en Contrat d’Insertion Unique. Cette action permettra d’aider l’Association MA’O à développer son activité ainsi qu’à dynamiser et créer en parallèle la structuration de la filière Africaine.

2)  1120 euros : Prise en charge des salariés dans la structure africaine. (Coordinateur assurant le bon suivi de fabrication, communication entre la France et le Burkina Faso).

 

Si la collecte dépasse le montant espéré, elle permettra à l'achat de matériel pour l’atelier (tissus, mercerie, machine à coudre, planche et  fer à repasser...). Elle facilitera le développement de la structure"africaine", en faveur de la mutualisation des différents artisans sur un lieu équipé et adapté à la production de tissus de qualité.

 

Notre équipe

Nous sommes Francine, Basak et Régis qui travaillent pour l'Association MA'O!!!