Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afrodescedante - Lyon Edition

par Association Makeda Saba

Faire un don

Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afrodescedante - Lyon Edition

par Association Makeda Saba

Faire un don
Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afrodescedante - Lyon Edition - Association Makeda Saba

A l'occasion de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afrodescendante, Makeda Saba souhaite organiser un festival sur 3 jours !

Présentation du projet

Le 24 janvier 2019 aura lieu la seconde édition de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afrodescendante (JMCA), à cette occasion l’Association Makeda Saba souhaite mettre en place dans la ville de Lyon un festival de trois journées (les 24, 25 et 26 janvier) pour mettre en avant les cultures africaines et afro-descendantes, s'interroger sur leur portée dans le monde et traiter des problématiques qui leurs sont spécifiques. Au programme : conférences, ateliers, expo et concert. Sympa non ? Ce festival aura lieu à l'Université Jean Moulin (Manufacture des Tabacs et Quai Claude Bernard) et à la Maison des étudiants (90 rue de Marseille). S’en suivra une soirée de clôture dans un lieu encore tenu secret. Une exposition de peintures et de photographies des artistes Josué Comoe, Lily Luciole et Estelle Prudent se tiendra également au Salon des Symboles (Manufacture des Tabacs) du 16 au 28 janvier. Rendez-vous le 24 janvier à 19h30 pour le vernissage en présence des artistes !

Si le succès est au rendez-vous, nous souhaitons organiser plusieurs éditions. Nous avons choisi pour cette première édition lyonnaise une thématique qui fait couler beaucoup d'encre :

"Africain.e.s et afro-descendant·e·s : représenter et être représenté·e·s."

Notre association étant particulièrement centrée sur les droits des femmes africaines et afrodescendantes, nous avons veillé à les mettre à l’honneur en leur consacrant des sujets et en invitant un maximum d’intervenantes. Tous·tes nos invité·e·s font partie de la diaspora africaine et sont des acteur·ice·s de la culture, de plus la majorité sont des femmes car la représentation est une thématiques importante qui doit être traitée par celleux qui en sont au centre : les africain·e·s, les afrodescendant·e·s et le professionnel de l'art ! Nous précisions également que nous prenons en compte tout le continent africain et sa diaspora : Afrique du Nord, Afrique Subsaharienne, de l'Est, l'Ouest et Antilles. Si nous ne pouvons parler de toutes les cultures cette année, nous veillerons à les représenter aux prochaines éditions ! Mais pour cela nous avons besoin de vous !

Comment nous aider ?

  • En faisant un don de 5, 10, 15, 20€ ou plus ! Il n'y a pas de petit dons, chaque somme compte !
  • En partageant un maximum cette cagnotte autour de vous : à vos ami·e·s, à votre famille, sur vos réseaux... à tous·tes celleux qui sont susceptibles d'être intéressé·e·s ! Si vous n'avez pas les moyens de participer financièrement, relayer est tout aussi important !
  • En parlant du projet ! Si le projet vous plaît, relayez le autour de vous : rien ne vaut le bouche à oreille !

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Insta, pour être tenu au courant du programme détaillé et de la liste des intervenant·e·s !

Origine du projet

A l'origine du projet, deux femmes afrodescendantes : Mélissa ANDRIANASOLO, métisse française et malgache, chargée de communication de l'association et Salamata BANCE étudiante italienne d'origine burkinabé, présidente de l'association.

La culture africaine est très présente au sein de la Ville de Lyon, notamment à travers le milieu associatif très vivace. Alors, lorsque nous avons appris la création de la Journée Mondiale de la Culture Africaine et Afrodescendante l'année dernière, nous avons tout de suite souhaité célébrer et mettre à l'honneur toutes ces cultures déjà présentes au sein de la ville. L'art est un moyen d'expression universel, il reflète nos sociétés et se manifeste de toutes les façons possibles (arts graphiques, musique, danse...), nous avons donc voulu mettre en place un festival artistique et le faire coïncider avec la date de la JMCA.

Le projet est porté par l’Association Makeda Saba, avec le soutien du service des affaires culturelles de l’Université Jean Moulin et avec la collaboration d’autres associations africaines.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent récolté servira à compléter nos diverses demandes de subventions, qui ne suffiront malheureusement pas à couvrir toutes nos dépenses. Voici à quoi il pourra nous aider :

  • Exposition  (~1000€):

- Rémunération des artistes : dans le cadre de l'exposition, les artistes, qui sont au nombre de trois, nous prêtes leurs œuvres. Il est important pour nous de les rémunérer, car l'art est un métier et tout travail mérite salaire.

- Transports des œuvres d'arts : la plupart des œuvres d'arts que nous présenterons dans l'exposition qui aura lieu du 16 au 28 janvier se trouvent dans une autre ville. Nous devons les acheminer jusqu'à Lyon.

- Vernissage de l'exposition : le vernissage est un moment important, qui marquera l'ouverture du festival et qui permettra au public d'échanger avec les artistes sur leurs œuvres.

  • Défraiement des intervenant·e·s (~500€) :

Si beaucoup d'invité·e·s viennent à titre gracieux dans le cadre associatif, nous les défrayons donc totalement : transport depuis leur domicile, dans la ville, repas et hébergement au besoin.

  • Soirée de clôture (~ 400€} :

- Rémunération et défraiement du groupe qui donnera un concert lors de la soirée de clôture.

  • Goodies (~100€):

Afin de produire et de vous envoyer vos contreparties en remerciement de votre don !

Toutes ces dépenses sont essentielles afin que l'évènement se passe au mieux, du côté public comme du côté de nos invité·e·s ! Nous avons aussi joué des pieds et des mains pour obtenir certaines dépenses en nature grâce à notre collaboration avec l'Université nous disposons de locaux pour les ateliers, conférences et pour l'expo !

Notre équipe

BANCE Salamata, présidente de l'association : Née en Côte d'Ivoire elle arrive en Italie avec sa maman à l'âge de deux ans. Elle est l'aînée du fratrie de quatre enfants et devient un véritable soutien pour sa maman, avec laquelle elle a un rapport très spécial. Elle lui donne le mérite de l'avoir toujours encouragée dans ses projets ainsi que de lui avoir transmis et fait aimer sa culture africaine. Elle arrive en France en 2014 comme fille au pair, et après un an décide d'y rester. Actuellement inscrite en M1 Langues et Gestion elle fonde Makeda Saba en fin d'année 2018 avec le souhait que un jour les femmes afro-descendantes soient considérées non plus comme des objets "exotiques" mais comme partie intégrante de la société occidentale. Elle voudrais aussi que les femmes africaines et afro-descendantes ne se limites plus à être ce que les stéréotypes leurs imposent d'être.

ANDRIANASOLO Mélissa, chargée de communication et du projet "JMCA" : Métisse française et malgache, elle est engagée pour les droits humains. Elle a pris le parti de créer un festival artistique dans lequel il serait question des problématiques spécifiquement liées à la diaspora africaine et à sa représentation sur la scène artistique contemporaine : racisme, exotisme, sous-représentation... et tous les obstacles matériels que peuvent rencontrer les acteur·ice·s de la culture ainsi que le public afrodenscendant. A travers sa spécialité, l'Histoire de l'art, elle aspire à mettre en avant les artistes des populations les plus minorées dans le monde de l'art en prenant leur œuvre dans toutes leurs diversités et leur complexité, sans réduire leurs productions aux sujets et clichés habituels. Sa volonté est, grâce à la JMCA, de créer un rendez-vous artistique régulier qui permettra d'explorer différentes thématiques selon les éditions.

BETTAIBA Sara, trésorière de l'association : Étudiante franco-tunisienne en Master MEF, elle ambitionne de devenir professeure des écoles. Elle souhaite combattre les inégalités homme-femme auprès des plus jeunes et aspire à une société égalitaire, basée sur la tolérance et le respect de l'autre.

TOUITOU Jasmine, chargée de partenariats : Étudiante en double Master (Lettres et MAE), elle aime écrire et est engagée. Jeune femme algérienne et séfarade par son père, elle se revendique du féminisme décolonial.

Kenza Mensah, trésorière adjointe : Étudiante en Droit Science-Politique à Lyon 3, elle a 20 ans. Elle porte un intérêt particulier pour tout ce qui concerne les injustices, les inégalités envers les minorités et notamment celles faites à l’égard des femmes afro-descendantes qui sont, de son point de vue, les plus oppressées par la société. Elle a ainsi décidé de rejoindre l’association en tant que trésorière adjointe en octobre dernier afin de pouvoir mettre en lumière et valoriser la femme afrodescendantes et africaines, en déconstruisant notamment les clichés et stéréotypes les concernant à travers l'organisation d’activités et d’événements menés grâce à Makeda Saba.


 

Donner 5 euros

Un grand merci !

Donner 10 euros

Un grand merci + carte de la JMCA

Donner 20 euros

Un grand merci + carte JMCA + un des 3 posters de la JMCA au choix

Donner 50 euros

Un grand merci + nom sur la liste des remerciements + un des 3 posters de la JMCA au choix + programme en avant première

Donner 100 euros

Un grand merci + nom sur la liste des remerciements + carte et poster JMCA + programme en avant première + 1 boisson offerte lors de la soirée de clôture de la JMCA (ou poster JMCA si vous vivez trop loin)

Donner 150 euros

Un grand merci + nom sur la liste des remerciements + 1 totebag Makeda Saba + poster JMCA + programme en avant première+ 1 boisson offerte lors de la soirée de clôture de la JMCA (ou carte JMCA si vous vivez trop loin)

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page