Et si vous jouiez le rôle du ministère de la Culture ?

par Association Mille et Une Couleurs

Faire un don

Et si vous jouiez le rôle du ministère de la Culture ?

par Association Mille et Une Couleurs

Faire un don
Et si vous jouiez le rôle du ministère de la Culture ? - Association Mille et Une Couleurs

Et si vous jouiez le rôle du ministère de la culture ?


Et si votre argent allait à la culture...le plaisir.. l'envie de grandir… le beau...le grand...

On a toujours le choix ...de financer le beau...ce qui élève...ce qui grandit Ou de laisser filer ses impôts...au final on ne sait pas toujours pour quoi ???

Manuel et Titouan  et moi même avons vécu des années fabuleuses… graines semées... peut-être un jour récoltées...

J'ai envie de croire que ce qu'ils ont vécu , aura une portée sur leur avenir...et déjà aujourd’hui... L'histoire continue...ils ne partagent plus le quotidien de Mille et une couleurs...mais si au final de manière implicite!

Moi..oui...encore un peu...beaucoup...avec l'envie de croire que l'art et le partage... sont des ingrédients essentiels pour "bien grandir"... Voilà...

Voulez-vous contribuer ...?

Chaleureusement

Sylvie


Mille et Une Couleurs organise, depuis 21 ans, des rencontres entre des parents, de jeunes enfants, et des artistes des arts plastiques et du spectacle vivant (marionnettiste, auteure-chanteuse-compositrice, percussionniste, danseuse).

Jusqu'en 2017, les rencontres itinérantes du Bus des Mille et Une Couleurs se déplaçaient à la rencontre des habitants, dans des quartiers de Toulouse (régulièrement à Empalot 31400 et à Bagatelle-Faourette 31100 ) et en rural (régulièrement dans le village de St Léon 31560 ).

La participation financière des familles est libre.


Accompagnement à la parentalité, petite enfance, lien familial et social, cohésion sociale,

et démocratisation des rencontres artistiques, accès à la culture pour tous, éveil artistique du jeune enfant,

les actions de Mille et Une Couleurs se situent à l'intersection entre les arts, la petite enfance, et la parentalité.


Pourtant, ces dernières années,  la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie n'a plus financé nos actions (qu'elle avait financées de 1997 à 1999, de 2003 à 2005, en 2010 et 2011).

Les membres de l'association, comme les partenaires institutionnels et privés, s'en étonnent régulièrement.


Pourtant cette année 2017, la préfecture de la Haute Garonne et la ville de Toulouse ont décidé de diminuer puis supprimer leur subvention.

Nous serions trop droit commun pour la politique de la ville (on nous a même reproché la mixité de nos actions), trop petite enfance pour la culture, trop culture pour la petite enfance... Tout est bien compartimenté et il n'y aurait pas de case pour des actions telles que la nôtre.

Ne peut-on en inventer ? Comme d'autres secteurs géographiques de France, beaucoup plus innovants quand il s'agit de petite enfance ?


Pourtant les communautés de communes ne participent pas financièrement. Il n'y a pas d'enveloppe budgétaire pour nos actions.

Ne pourrait-on en créer une, comme il y en a dans d’autres domaines ? Ne pourrait-on redéfinir les priorités ?


Notre budget annuel (de l'ordre de 50 000 euros) est minime, avec -6 salariés formés/diplômés et expérimentés (ETP: 2), payés au smic, qu'ils soient permanents, intermittents du spectacle, ou en contrat aidé (édit: suppression par l'État des contrats aidés depuis septembre 2017), -un travail bénévole important, et -du matériel de récupération quand c'est possible. Nous ne pouvons pas faire moins.

La situation de l'association avait donc été critique en 2014, mais nous avions pu la dépasser grâce à un appel à dons, grâce à une aide exceptionnelle de la Fondation de France, grâce à la reconduction de la subvention pluri-annuelle de la CAF dans le cadre des Réseaux d'Écoute, d'Appui, et d'Accompagnement des Parents, et grâce à une aide de la fondation Sncf et de la fondation Pitt Ocha pour un monde de sons.

Cette mobilisation nous a permis de poursuivre nos actions en 2014, 2015, et 2016, malgré les "restrictions budgétaires" nationales/locales dans les domaines qui nous concernent, malgré l'absence de prise en compte de l'augmentation du coût de la vie par certains de nos autres partenaires institutionnels, et malgré l'absence d'implication de la Drac, et des communautés de communes du Sicoval et de CoLaur.Sud (aujourd'hui Terres de Lauragais).

Nos partenaires institutionnels toujours présents aujourd'hui sont la CAF, le Conseil départemental de la Haute Garonne, et la Région Occitanie. Merci à eux !


Mais cela n'est pas suffisant. Suite au désistement de la ville de Toulouse, de la préfecture, suite à l'absence d'engagement de la Drac et des communautés de communes, le déficit 2017 de l'association est important.

Et les rencontres parents/bébés/artistes du Bus des Mille et Une Couleurs sont maintenant en pause, pour une durée inconnue !

Nous avons chaque semaine des appels et mails de parents, et nous multiplions les démarches pour que nos actions puissent reprendre, ici ou ailleurs, bientôt ou plus tard.

Aidez-nous ! Pour que les habitants de Haute Garonne et Midi-Pyrénées aient eux aussi droit à des actions innovantes !

Le film "Le bébé est une personne" date de 1983 !


Le ministère de la Culture et de la Communication, et le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, ont signé en 2017 un protocole d'accord visant à favoriser l’éveil artistique et culturel du jeune enfant.

Nous espérons que la situation va évoluer positivement.

Extraits:

- «Toutes les études scientifiques convergent pour dire qu’une relation précoce et régulière avec l’art et la culture – que ce soit par le biais de la musique, de la voix, de la danse ou des arts plastiques – et avant même l’entrée à l’école maternelle, favorise la curiosité, la construction et l’épanouissement du jeune enfant.

- L’éveil artistique et culturel dès la petite enfance permet de dépasser le repli sur soi et de s’ouvrir à une pluralité d’autres cultures.

- Le rapport au symbolique et à l’expérience sensible, l’éveil à la créativité, la découverte de la culture comme espace d’échanges avec autrui, de connaissance de soi et du monde, comme mode d’expression et vecteur de lien social, constituent des enjeux essentiels pour l’avenir de notre société.

- L’art et la culture permettent à l’enfant de construire sa sensibilité, son imaginaire, son expression personnelle et son rapport au monde.

- La rencontre avec le patrimoine culturel, avec le langage, avec la création contemporaine et l’expérience artistique, contribuent au développement de l’identité et de l’autonomie de l’enfant.»



En attendant, c'est quand même l'argent de chacun d'entre nous, qui payons la tva lorsque nous consommons, et/ou qui payons des impôts, qui n'est, actuellement, pas utilisé pour permettre aux Rencontres parents/enfants/ artistes du Bus des Mille et Une Couleurs de se poursuivre dans des quartiers et villages de Haute Garonne / Midi-Pyrénées.


Aussi, si vous avez la possibilité de jouer le rôle des institutions qui ont oublié le leur, en faisant un don à notre association, quel que soit son montant (5€, 10€, 20€, 50€, 100€, 200€, 500€, 1 000€ ...), ou si vous connaissez des personnes ayant cette envie et cette possibilité, nous vous rappelons que nous sommes "organisme reconnu d'intérêt général", et que nous sommes habilités à remplir des reçus fiscaux vous permettant de bénéficier d'une réduction d'impôts de l'ordre de 66% (un don de 20 € vous coûte donc 6.80 €, un don de 50 € vous coûte 17 €, un don de 100 € vous coûte 34 €, etc.)

Vous avez donc la possibilité de choisir où votre argent va ! Vous avez la possibilité de choisir que votre argent permette à un projet qui en fait voir de toutes les couleurs à des parents/enfants depuis plus de 20 ans, en leur proposant des moments de pause, de créativité, de rêve, de rencontres, de découvertes, de ressourcement, de construction individuelle et collective, tant sur les quartiers qu'en rural, de se poursuivre !

Il en est de même pour les entreprises: les dépenses de mécénat ouvrent droit à une réduction d'impôts égale à 60% de leur montant dans la limite de 5 pour mille du chiffre d'affaires hors taxes de l'entreprise (loi Aillagon du 1/08/2003).
Le partenariat est à inventer ensemble (exposition dans les locaux de l'entreprise, rencontre avec les salariés, nom de l'entreprise sur les supports de communication de l'association…)


Vous trouverez de nombreux renseignements sur notre travail sur le site de l'association (témoignages de parents http://asso.1001couleurs.free.fr/index.php?page=7 , photos http://asso.1001couleurs.free.fr/index.php?page=3  …)

Et nous sommes disponibles pour répondre à vos questions.

Merci d'avance !

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS

Vous êtes une entreprise ?

Devenez mécène de notre projet et boostez notre levée de fonds en abondant les dons des internautes !

En savoir plus
A

Angela Petrillo

12/12/2017

Anonyme

21/11/2017

Anonyme

31/10/2017
Signaler la page