Association Mission Patrimoine Mondial

Préservation du patrimoine

L'A.M.P.M. porte la candidature au Patrimoine Mondial du bien en série "La Cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles de montagne" qui regroupe, autour de la Cité, les forteresses d'Aguilar, Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puilaurens, Quéribus et Termes.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Porter la candidature au Patrimoine Mondial de l'UNESCO d'une série de monuments est un chemin qui s'étale dans le temps. Le Département de l'Aude s'est lancé dans l'aventure dès 2013 afin de faire reconnaitre la V.U.E. (Valeur Universelle Exceptionnelle, c'est le terme consacré) d'une ensemble architectural unique en son genre. Car la Cité de Carcassonne et les châteaux d'Aguilar, Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puilaurens, Quéribus et Termes constituent un témoignage sans égal d'un moment crucial de l'histoire. 

En effet, au XIIIe siècle, dans la foulée de la croisade contre les Albigeois, les rois de France mettent la main sur les principautés méridionales. Le royaume capétien s'étend désormais de la mer du Nord à la Méditerranée et, dans son extension la plus méridionale, atteint l'est des Pyrénées. 

Il s’agit alors pour les Français de se maintenir dans ces territoires rebelles et surtout de se préserver du royaume d’Aragon, appartenant aux comtes de Barcelone, hostiles à l’implantation capétienne au nord du Roussillon. 

Saint Louis, roi de France, décide de fortifier intensément ce territoire. Par sa position géographique éminemment stratégique Carcassonne apparaît comme la place centrale du dispositif. La vieille cité est entièrement fortifiée, elle est dotée d’une double enceinte construite selon les principes les plus aboutis de l’époque. Pour quadriller le territoire, la même opération est réalisée sur une série de châteaux environnants. Entre 1250 et 1300, les maîtres d’œuvre royaux et leurs équipes bâtissent sans relâche un ensemble fortifié impressionnant, remplaçant les anciens châteaux des seigneurs méridionaux par des forteresses construites selon les principes innovants de l’architecture militaire du nord de la France. Les bâtisseurs doivent s’adapter aux reliefs escarpés des piémonts pyrénéens, des Corbières et de la Montagne Noire, créant ainsi des monuments d’exception au sein d’un environnement grandiose. 

Une grande partie de ces châteaux fantastiques est parvenue jusqu’à nous et ce sont les plus emblématiques qui sont aujourd’hui réunis dans la candidature de « La Cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles de Montagne ». 

Pour faire avancer ce projet l’ensemble des collectivités concernées : départements de l’Aude et de l’Ariège, communes, communautés de communes, Centre des Monuments Nationaux, associés à la région Occitanie se sont regroupés pour franchir les différentes étapes du parcours vers l’inscription. En 2013 un comité scientifique a été constitué, en 2017 le « bien en série » est inscrit sur la liste indicative de l’État français et la V.U.E. est validée. En 2019 l’Association Mission Patrimoine Mondial (AMPM) est créée. Fédérant tous ces acteurs, elle a pour objectif de mettre en place une gouvernance de la candidature et de planifier la gestion durable du bien en série. Ses missions sont diverses : réalisation du plan de gestion destiné à orienter les stratégies de protection et d’exploitation des monuments inscrits, animation et pédagogie auprès des habitants des territoires concernés, développement de la connaissance scientifique sur le bien en série…

Outre l’élaboration du plan de gestion, l’AMPM travaille actuellement à la réalisation de relevés photogrammétriques des monuments et de campagnes de cartographie LIDAR des abords des châteaux. Elle s'emploie aussi à l’accompagnement des communes pour différents projets d’aménagement, à la création et la diffusion d’expositions et à l’organisation d’un colloque international sur le thème « Fortification et pouvoir souverain » pour le mois de novembre 2021.