ASSOCIATION MORVANDELLE DU CROUX

Autre

Organisateur et hébergeur de colonies de vacances, classes découvertes Gîte de groupe Centre équestre

Nos actions en cours

À la une

Nous faire un don 2

Qui sommes-nous ?

L'association Morvandelle du Croux a été créée en 1982 par un couple d’instituteurs venus en vacances dans le Morvan. Ils ont acheté une ferme morvandelle à l’abandon située dans le Parc Naturel du Morvan, dans le village de Saint Léger sous Beuvray de moins de 300 habitants.

Il a fallu 30 ans à l’association pour rénover entièrement le hameau.

Le Croux est hébergeur et organisateur de classes découvertes et de colonies de vacances pour des enfants de 4 à 17 ans. Nous accueillons environ 900 enfants chaque année.

En dehors des colonies de vacances et des classes découvertes, le centre ouvre son site les week-ends pour accueillir des gîtes. Notre capacité d'accueil de 75 couchages nous permet d'accueillir de grands groupes pour faire des cousinades, anniversaires, mariages, réunions sportives, etc. Certains collèges et lycées souhaitent louer le centre pour être en total autonomie.

Le centre du Croux est également un centre équestre. Les enfants des colonies de vacances et des classes découvertes font des activités équestres. Il y a aussi le poney club du samedi ainsi que les balades touristiques.

Le centre possède 40 équidés répartis sur 30 ha de pré plus des chevaux de propriétaire. Les équidés sont au pré toute l'année, été comme hiver. Nos 4 boxes ne servent que pour les équidés blessés ou malades.

En dehors de l'activité équestre, les enfants découvrent et jouent dans la forêt, découvrent la ferme pédagogique avec toutes sortes de volailles, des chèvres et lapins et font également des activités cuisines, land-art, potager (à certaines périodes).

Nous participons au tissu social du village avec l'embauche de 3 salariés en CDI et de 4 salariés saisonniers issus du village de Saint Léger ou villages alentours. Nous travaillons avec les artisans locaux et embauchons des jeunes saisonniers qui découvrent parfois pour la première fois le monde du travail.