Association Musicale de Vaugneray

Arts et culture

Notre credo : Promouvoir et faire partager la musique sous toutes ses formes et à travers tous les types d'émotions

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

L'Association Musicale Vaugneray (AMV) est une association sous statuts "loi 1901" située à  Vaugneray (69). Notre credo : Promouvoir et faire partager la musique sous toutes ses formes et à travers tous les types d'émotions....

Pour ce faire, l'Association regroupe plusieurs acteurs à vocation différente :
- L'école de musique "Roger Cayrol"
- L'orchestre Val Noir
- La chorale Val' Mélodie 
- Différents groupes ou ensembles thématiques (ensemble de guitares, groupe Lezacros etc...)

Les locaux de l'association sont situés à Vaugneray, rue des Ecoles. Ces locaux nous sont mis à disposition par la Mairie de Vaugneray.

La gestion "quotidienne" de l'Association est effectuée par le Bureau (4 membres) , élu par le Conseil d'Administration (11 membres) , lui même élu par les adhérents de l'Association lors de l'assemblée générale qui a lieue tous les 2 ans.

La cotisation de l'Association est obligatoire pour pouvoir participer aux différentes activités; elle inclue notamment les assurances nécessaires à l'exercice de notre passion (responsabilité civile en cas de détérioration  dans les locaux ou sur le matériel mis à disposition par l'AMV).


Un peu d'Histoire...
En 1950, Roger Cayrol, ancien élève du Conservatoire de Musique de Lyon, vient s’installer à Vaugneray. A cette époque, la Fanfare s’essouffle et c’est naturellement qu’il accepte de s’en occuper. Il réunit les « anciens » et les répétitions reprennent. Les premiers résultats sont peu encourageants : musiciens âgés, formation musicale insuffisante……..
Des cours de solfège et d’instruments sont donc proposés aux jeunes le samedi après-midi. En mai 1954, à l’occasion d’une cérémonie pour la Fête des Mères, l’orchestre de l’école de musique donne son premier concert. Depuis cette date, l’élan n’est jamais retombé grâce à la passion et la ténacité de Roger Cayrol et de ses enfants et grâce aux jeunes musiciens sortis des rangs et devenus eux-mêmes enseignants à l’école de musique ou chef de pupitre à l’orchestre.