Association Nationale du Poney Landais

Professionnelle

L'association Nationale du Poney Landais est reconnue comme l'organisme de sélection de cette race. Elle en assure l'animation, la promotion mais aussi la gestion du stud-book et la sélection.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

HISTORIQUE

C’est en exerçant son métier de docteur vétérinaire, aux environs de Saubusse dans les années 60, que Monsieur Soulé remarque une population homogène de petits chevaux vivant dans les Barthes de l’Adour.

Les Barthes sont des prairies inondables longeant le fleuve Adour. Les équidés qui y vivent sont appelés alors Poneys Barthais. Ce ne sont pas des poneys sauvages comme les troupeaux vivant dans les dunes du littoral. Ils sont tous utilisés soit pour les travaux de ferme soit pour une reproduction maitrisée (pas de saillie en liberté)

Jusqu’à la mécanisation agricole des années 50, ces poneys étaient reconnus pour leur endurance et leur caractère, et étaient utilisés dans les fermes pour les travaux de trait léger (fanage du foin, transport du lait ou du pain, carriole de marché).

Certaines familles bourgeoises les utilisaient déjà pour le loisir équestre de leurs enfants.

Par le biais de maquignon du nord de la France, beaucoup de poneys ont quitté les Landes pour travailler dans l’agriculture en Normandie, Bretagne et pays de la Loire. Et également constitué la cavalerie des pionniers de l’équitation à poney.

Un premier syndicat d’élevage du poney Barthais avait été créé en 1951, mais n’a pas résisté à la baisse des prix liée à l’absence de demande dû à la mécanisation.
Puis faisant suite au Syndicat d’élevage du poney Landais constitué le 19/05/1967,

L’Association Française du Poney Landais (4/09/69) devint l’Association Nationale du Poney Landais (ANPL) le 25/02/1971 enregistrée le 13/03/1971 à la préfecture de Dax.

L’originalité de cette tentative de sauvegarde de cette race, est qu’elle s’est faite 9 ans avant les premiers programmes de sauvegarde de race ovines, bovines et asines. 

Avec l’aide de l’administration des Haras Nationaux et une poignée de passionnés, Monsieur Soulé fait un recensement local et national et établi un standard.

Le stud book est officialisé le 15/11/1971.

 

AUJOURD’HUI

3 objectifs : 
Lutter contre la consanguinité
Augmenter les naissances
Commercialiser

 

ANIMATION ET PROMOTION

Organisation tous les ans du concours d’élevage modèles et allures :
                      - Concours national mâles au mois de mai à Bordeaux 
                      - Concours national femelles au mois d’août à Dax. 
    Gérés par le site d’engagement de la SFET
    Epreuves de caractérisation du circuit « équidés excellence »
    Politique d’encouragement privilégiant la présentation des poulinières suitées.

Présence sur des évènements nationaux : 
      - Salon internationale de l’agriculture avec participation au trophée du cheval de territoire dans le cadre du        concours général agricole. Lauréat en 2018, en 2019 et en 2020 !
      - Equita Lyon
      - Salon du cheval d’Angers
      - Championnat de France amateur de CCE à Tartas

CONSANGUINITE ET VALORISATION

Plan d’élevage depuis 15 ans
     Financé par le conseil départemental des Landes pour les éleveurs Landais.
     Financé sur les fonds propres de l’ANPL pour les éleveurs hors Landes.

  • Aide à l’accouplement raisonné : absence d’ascendant commun sur 3 générations
  • Aide au débourrage monté et attelé
  • Aide à la conservation des poulains mâles
  • Aide à la valorisation en compétition

Exemples d'actions depuis 2015 

  • Sauvegarde des origines femelles dans la population de poney Landais

La fondation du patrimoine a récompensé le conservatoire des races d’Aquitaine pour ce travail.
Les propriétaires des juments issues de familles en voie d’extinction sont sollicités annuellement pour être mises à la reproduction.

  • Information en direction des éleveurs de Poneys Landais et en particulier des détenteurs de juments à génétique originale afin de les sensibiliser sur la nécessité de la mise à la reproduction

Pour ces 2 actions, le travail d’ingénierie a été fait par le conservatoire des races d’Aquitaine.

 

L’ANPL est gérée par des éleveurs passionnés bénévoles.

     L’ANPL est à l’origine de la création de la SFET (Société Française des Equidés de Travail)