Association Pa'Za Pas

Autres

Une maison d'assistants maternels à la Trinité sur Mer

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Nous nous sommes toutes trois rencontrées via différents biais (associatifs, professionnels, connaissances communes). Dès nos premiers échanges, nous nous sommes rendues compte que malgré des histoires de vie et des parcours professionnels différents, nous partagions des valeurs communes concernant l’accueil du jeune enfant et de sa famille. Dès lors, le projet de créer et exercer au sein d’une Maison d’Assistants Maternels (MAM) est né.


Quels sont nos parcours respectifs et qu’est ce qui nous a mené à travailler sur un projet de MAM ? 


MD : “Je m’appelle Mathilde Donato, j’ai 28 ans. Forte de nombreuses expériences professionnelles dans des secteurs variés tels que l’animation socio-culturelle, l’hôtellerie et les ressources humaines, je prends du recul sur  mes acquisitions professionnelles alliées à mes expériences personnelles: le constat est évident quant à ce que j’ai réellement envie de concrétiser dans mon futur professionnel : créer une structure collaborative au service des autres et mettre en valeur des relations humaines simples et bienveillantes. Mon premier métier étant orienté vers l’animation, et mon attrait personnel pour le secteur de la petite enfance m’ont amené vers le métier d’assistante maternelle. Ouvrir une MAM est devenu pour moi une évidence : concilier collaboration professionnelle et prendre soin du petit enfant dans son éveil, veiller à son confort et sa sécurité.”

CL : “Educatrice de jeunes enfants de formation, je me suis interrogée sur le respect de la place de l’enfant dans son individualité au sein d’une collectivité lors de mon exercice professionnel. Par ailleurs, j’ai réalisé la complexité de mener un projet commun compte tenu des divergences de positionnement au sein d’une équipe d’une dizaine de professionnels. Ainsi, mon positionnement professionnel s’est affiné pour aujourd’hui me conduire à créer et exercer au sein d’une MAM. A présent, je souhaite poursuivre dans l’accueil et l’accompagnement du jeune enfant et de sa famille dans un cadre plus individualisé et au sein d’une équipe portée par des valeurs communes.”

CM : “Je m’appelle Camille Moulin, j’ai 29 ans et je me suis penchée sur ce projet de création de MAM suite à une reconversion professionnelle. Ayant suivi des études dans la biologie et l'environnement et suite à plusieurs expériences dans ce milieu professionnel, je me suis rendue compte que je ne m'épanouissais pas dans ce métier. Avec l’arrivée de mon premier enfant, j’ai pris le temps de me questionner sur ce que je voulais faire de ma vie professionnelle. Je suis arrivée à la conclusion que ce qui me plaisait était les relations humaines, et plus particulièrement la relation au petit enfant et l’utilité que je pourrais apporter dans son développement pendant ses premières années de vie. L’idée de devenir assistante maternelle en petite collectivité m’est alors venue.”

Pourquoi ce mode d’accueil nous plaît-il particulièrement ?

Selon nous, la création d’une MAM vise à répondre à un besoin d’accueil des familles sur le territoire et à participer à la professionnalisation des assistants maternels. En nous appuyant sur le cadre légal rappelé brièvement ci-dessous et sur nos lectures personnelles, nous avons établi ce que pouvait nous apporter ce mode d’accueil.


Cadre légal


Les MAM sont nées en France par la loi n° 2010 – 625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons d’assistants maternels et portant diverses dispositions relatives aux assistants maternels. Le 15 mars 2012, le décret n° 2012-364 relatif au référentiel fixe les critères d’agrément des assistants maternels travaillant à domicile et dans les MAM. Une circulaire de la CNAF précise qu’une MAM n’est pas classifiée en tant qu’établissement accueillant du jeune enfant. Nous avons résumé en quelques lignes ce cadre légal :

  • L'assistant maternel peut accueillir des mineurs au sein d'une maison d'assistants maternels.

  • Le nombre d'assistants maternels pouvant exercer dans une même maison ne peut excéder quatre.

  • Le nombre d’enfants accueillis simultanément par chaque assistant maternel ne peut être supérieur au nombre d’agrément dont chacun est titulaire, quatre enfants au maximum.

  • Le service départemental du département dans lequel est situé la maison est responsable du traitement des demandes d’agrément.

  • La délégation d’accueil d’un enfant est rendue possible auprès des autres assistants maternels de la MAM, sans qu’elle ne fasse l’objet de rémunération.


Siège social

Lotissement Le Gabellec - Lot n°2 - rue Mané Roularde 56740 La Trinité sur Mer

Site internet

https://

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Brigade Anti Corrida Marseille
Brigade Anti Corrida Marseille
Association Collectif PARC
Collectif PARC
Association Fondation chirac
Fondation chirac
Association Coeur de Félins
Coeur de Félins