Visite guidée de l'exposition Peintures des lointains

par Association Paris Art Deco/Paris Art Deco Society (A.PAD.S)

Le 08 décembre 2018 à 11:00

Visite guidée de l'exposition Peintures des lointains

par Association Paris Art Deco/Paris Art Deco Society (A.PAD.S)

Le 08 décembre 2018 à 11:00

Choix des billets

Participants

Récapitulatif

Finalisation

16 places restantes

Adhérent

20,00 €

Non adhérent

26,00 €

Avez vous un code promo?
Attention, les codes promo ne sont pas valables pour les dons.

Montant à payer :
0 €
Visite guidée de l'exposition Peintures des lointains - Association Paris Art Deco/Paris Art Deco Society (A.PAD.S)

L'exposition retrace l’évolution, du regard porté en Occident sur les peuples, sociétés et territoires plus ou moins lointains

L'exposition Peintures des Lointains présente quelque 200 œuvres datées de la fin du XVIIIe au milieu du XXe siècle : des peintures, dessins et gravures qui témoignent du regard européen porté vers l'Autre et l'Ailleurs, - lieux et populations situés sur d’autres continents -, à l'époque de la colonisation.

L’esthétique liée à l’imaginaire du lointain ayant été une très forte source d’inspiration pour l’Art Déco, ce style est particulièrement bien représenté dans cette exposition, avec notamment beaucoup d’œuvres acquises pour l'Exposition Coloniale de 1931.

À travers cette collection, l’évolution du regard artistique face à l’inconnu est questionnée. Dans une Europe en pleine expansion coloniale, face au choc d’un monde qu'il entrevoit, l’art occidental emprunte différentes voies.

Cédant d’abord à la tentation de l’exotisme – où l’exaltation de la couleur et de la lumière sert les rêves d’un Orient de luxe et de volupté – il figurera par la suite un regard plus réaliste, ethnographique.

Entre onirisme et naturalisme, fantasme et documentaire, romantisme et propagande coloniale, c’est un miroir de l’histoire artistique et politique.
C’est ainsi que l’odalisque d’Ange Tissier côtoie les portraits d’Amérindiens de George Catlin, les scènes de vie quotidienne cairote d’Émile Bernard voisinent les estampes et dessins de Tahiti signés Matisse ou Gauguin.
Musée du quai Branly - Jacques Chirac

37 quai Branly
75007 Paris
France

Signaler la page