Association Passerelle Insertion 92

Action sociale

Favoriser l'insertion socioprofessionnelle des jeunes dans les quartiers nord des Hauts de Seine.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?



Notre projet associatif trouve son origine dans cet écart grandissant entre d'une part des institutions de droit commun œuvrant en matière d'insertion professionnelle et d’autre part un public de 16-25 ans pris dans un processus d’éloignement du « monde du travail », un public que les actions de la Prévention Spécialisée  n’accrochent plus en raison des objectifs stratégiques du département tel que le rajeunissement du public en mobilisant toutes nos ressources nous avons décidé de créer l’Association Passerelle Insertion (API) 92.
Objet de l’association figurant dans les statuts

• L’aide à  la (ré)adaptation et la (ré)insertion professionnelle des chômeurs  avec  comme  supports des actions socio-éducatives en milieu ouvert à destination principale des enfants, adolescents et jeunes adultes  y compris via les familles et à terme, la création et le développement d’activités économiques 
• La  participation  aux  dispositifs et activités sociales aux niveaux des collectivités territoriales et des quartiers favorisant l’insertion  sociale et professionnelle, l’emploi ou le développement local ainsi que la recherche  et  l’expérimentation  d’initiatives  concourant  au  développement de  l’économie  solidaire  et  de  l’insertion par  l’activité  économique.


RAPPORT D'ACTIVITÉ API92 
PREMIÈRE ANNÉE D'EXERCICE 
Le projet social de création d'API 92

API 92 est née d’un triple constat sur le nord du département des Hauts de Seine.
D'une part, la réalité des grands ensembles amène une certaine concentration de personnes hommes ou femmes Âgés de 18 à 35 ans en difficultés d’insertion socio-professionnelles  dans les quartiers « politique de la ville » où le taux de chômage atteint 20 % de la population active.

D’un autre côté, il existe sur ces territoires des structures associatives missionnées par l’Etat à travers le processus de décentralisation. Ces structures telles que les clubs de Prévention Spécialisées, les missions locales peinent à entrer en lien avec une partie de ce public, afin de  mener à bien leur mission d’insertion socioprofessionnelle. Les dysfonctionnements internes empêchent également une démarche qualité des accompagnements socio-professionnelles entamés.

Enfin nous constatons une réelle volonté des entreprises classiques d’accomplir des actions sociales dans les quartiers « politique de la ville » entre autres.

1 Rappel des objectifs de cette première année d'exercice 
Parallèlement au lancement de l'association d’API 92 notre  effort cette année s'est concentré sur la préparation et réalisation de deux buvettes et un barbecue  
Objectif général : profiter d'un cadre festif pour favoriser l'insertion professionnelle des jeunes de 16/25 ans (fille et garçon) dans les Quartiers Politique de la Ville afin de permettre une plus grande mixité sociale  entre les jeunes et le reste des habitants (vivre ensemble ).

Bénéficiaires : 4 jeunes maximum garçons et filles âgés de 16-25 ans rencontrant des freins à l'insertion socio-professionnelle : décrochage scolaire, difficultés familiales, conduites à risques et problématiques liées à la justice. Ces jeunes sont orientés vers les bénévoles de l'association par le bouche à oreille, les partenaires tels que les Clubs de Prévention Spécialisé, les centres de formation et les entreprises de la Restauration, la Mission Locale.

2. Bilan des projets mis en place sur l’année écoulée
Les projets Barbecue et buvette se sont déroulés essentiellement sur Colombes et ont permis à 6 jeunes garçons âgés de 16 à 18 ans de tester ces métiers de la vente. Les retours des jeunes nous encouragent à poursuivre ce travail l'année prochaine. Il sont toujours volontaire pour servir au mieux les habitants de leur quartier, malgré leurs difficultés de concentration. 

3. Faits marquants
Concernant les jeunes accompagnés
Le jeune B* âgé de 17 ans nous a confié que cette expérience lui a permis de gagner honnêtement de l'argent, coincé qu'il est entre les cachets de ses débuts au cinéma qu'il ne peut toucher et ses airs de «petit caïd» de cité qu'il rejoue dans son quartier. Les habitants semblent l’avoir redécouvert dans son rôle de cuisiner et de vendeur de sandwich merguez.
Concernant les dirigeants de l'association
Démission du président pour cause de formation  et élection d'un nouveau président 
Départ d'un membre du CA pour cause de déménagement 

4.Bilan et compte de résultat (cf. Annexe)

5.Objectifs de l’année à venir
Obtenir une subvention 
Recruter plus de bénévoles
Recruter un service civique 
Déployer l'activité sur la ville D'Asnières en maintenant l'activité sur Colombes  

6. Projets à déployer l’année suivante (2020-2021)
Afin de réaliser notre mission sociale qui est la finalité de notre action nous comptons nous rapprocher des entreprises classiques au niveau de leur organisation, méthode de gestion (ex. RH) et système de production. Nous comptons également recourir à toute forme de partenariat et de regroupement nous permettant de mutualiser les moyens de production pour offrir au jeune un accompagnement social et professionnel de qualité.
 
Conception du projet de création d’API92 

Actions sociale Second œuvre Entretien
Action de lien social avec les acteurs locaux Partenariat avec Colombes et Asnières habitat Public Espace vert
Manutention 
Partenariat avec la Mission Locale de Colombes Espace urbain
Partenariat avec le Conseil de quartier des Fossés Jean Encombrants




Prospecter :
-des entreprises classiques futurs partenaires potentiels sur Colombes et dans les hauts de seine
-des futurs partenaires dans le cadre d’une mutualisation des moyens de production
-des contacts dans les services déconcentrés de l’Etat (DIRRECTE …)
-différents organismes, fédérations et groupements susceptible de nous soutenir dans nos actions
-des structures associatives ouvrant dans l’insertion socio-professionnelle.

7. Budget de l'année à venir (cf.Annexe)

8. Conclusion
En créant API 92 nous sommes partie de rien de plus que la conviction que nous pouvons agir pour améliorer l'insertion professionnelle  des jeunes qui habitent les quartiers classés « politique de la ville ». Ce faisant nous nous rendons compte que ce chantier, bien que vaste, mérite d'être mené à son terme grâce à la mobilisation de toutes les forces vives que sauront écouter notre appel.

MENSAH Koté
Président API92