Soutien pour la résidence et venue du metteur en scène méxicain Ángel Hernández

par association pemehue CAI

Faire un don

Soutien pour la résidence et venue du metteur en scène méxicain Ángel Hernández

par association pemehue CAI

Faire un don
Soutien pour la résidence et venue du metteur en scène méxicain Ángel Hernández - association pemehue CAI

Résidence de recherche, création et d'échange entre le Théâtre pour la fin du monde (Mexique) et l'association Pemehue CAI (France)

   Présentation du projet

Nous faisons appel à vos dons afin d'aider à la réalisation du projet théâtrale de Fragments d’une amulette briséed'Ángel Hernández (Mexique, 2018), le texte est écrit d'après le roman  Amulettede Roberto Bolaño (Chili, 1999) mise en scène par Laura Fuentes Matus et Ángel Hernández. Nous avons besoin de votre soutien afin d'aider à couvrir ses frais une fois en France pour la 2e partie du projet, work in progress.

Une boîte de Pandore où se confronte le délire d’une société et de ses générations face aux modèles et aux stratégies de lutte pour la survie commune. Cette dernière est médiatisée par le traitement d’espaces alternatifs qui installent une plate-forme de recherche, d’expérimentation et de dialogue permanent avec la réalité des contextes politiques dans le monde.

Les fragments de cette amulette correspondent aux vestiges de diverses générations dans trois pays : Le Mexique, la France et le Chili. Les étudiants de Mai 1968 en France avaient écrit sur les murs et sur des tracts  "Imagination au pouvoir". Cette expression reprise par le manifeste collectif de justice pour le Mexique en 1968, devint un signe de force et de rébellion. Le slogan impliquait le rejet de tout pouvoir immobile et la recherche concomitante d'un pouvoir relationnel entre l'État et la société, très différent de celui dont le monde avait hérité dans l'après-guerre.

Origine du projet

Suite à une collaboration théâtrale avec Ángel, animés par la même vision nous avons décidé de monter un projet ensemble. Nous avons débuté avec à une première résidence à l'espace de recherche Espace de recherche théâtrale "Exlimite”  à  Madrid qui nous a permis d’élaborer le projet et les axes de recherche de « Fragments d’une amulette brisée ». Nous avons ensuite fait une deuxième résidence au Théâtre pour la fin du monde à Mexico, nous avons récolter des témoignages, de la documentation, et visiter les lieux que Roberto Bolaño évoque dans son roman (Chili 1999), telles que des scènes dans le métro, dans les cafés et les universités où se déroule l'intrigue. La recherche scénique se termina par un ‘work in progress’ au festival international de monologues à La Paz, en Basse Californie au Mexique. 

Maintenant est venu le temps de la recherche in situ en FRANCE. Pour cela il est indispensable de faire venir Ángel en France, d’avoir une résidence afin d’élaborer la partie concernant la crise de « Mai 68 », nous devons récolter les vestiges et les témoignages, 51 ans plus tard, afin de combiner les différents processus de recherche pour la mise en scène. Afin de financer ce projet, votre soutien est indispensable ! 

Nous avons obtenu de l'aide la part de ACTUALITES EDITION pour rémunérer un tiers du salaire de la traductrice, de la part de l'INSTITUT CERVANTES pour le billet d'avion de Ángel Hernández depuis le Mexique, et l'aide à la diffusion de l'INSTITUT CULTUREL DU MEXIQUE.

Laura Fuentes Matus

A quoi servira l'argent collecté ?

A couvrir les frais de séjour d'Ángel Hernández à Paris durant la résidence.
Couvrir les frais artistiques : 
  • Salaire des artistes : metteur en scènes, interprètes & musiciens
  • Salaire de l’équipe de travail  (ingénieurs son, lumière, régie, monteur) sur toute la durée des représentations, la chargée de production et diffusion
  • Communication : Flyers, affiches et dossier & transport pour aller à Avignon faire la production
  • Décor, éléments de scénographie, costume (entre autre matériel de plonger)

Les contreparties

Afin de vous remercier de votre participation et en fonction de la hauteur de votre don vous pourrez bénéficier :

[EXCEPTIONNEL] POUR LES 3 PREMIERS DONATEURS FAISANT UN DON DE 900€, un concert prive de la pianiste María Paz Santibañez et 6 de ses disques: « Ohana », « Caja mágica »,  «Echos et resonances » 

(Pour faire ce don, nous vous invitons à vous rendre en haut à droite de la page sur le bouton "faire un don")


  • Un concert de Katja Sulc après la seconde représentation 
  • Durant la résidence au théâtre d'Aleph à Ivry sur Seine, être témoin-actif de notre processus de création 
  • 5 copies du texte de Ángel Hernández, Fragments d’une amulette brisée,forma Fanzine dans l'esthétique correspondant au mouvement  des années 68 au Mexique.
  • 1 place pour le spectacle Fragments d’une amulette brisée le26 ou 27 septembre 2019 au théâtre d'Aleph à Ivry sur Seine, (suivi du concert de Katja Šulc le 27 septembre)  
  • Une rencontre avec l’auteur Ángel Hernández
  • Invitation aux ateliers « Dramaturgie en contexte de violence » de Ángel Hernández et «La voix pour le travail de l'acteur» de Laura Fuentes Matus
  • Session privée en petits groupes: "La voix dans le leadership" (intelligence émotionnelle/ développement de compétences de leadership) par Laura Fuentes Matus.
  • Concert prive de la pianiste María Paz Santibañez et 6 de ses disques: « Ohana », « Caja mágica »,  «Echos et resonances » (pour 3 donateurs maximum, montant du don 900 euros)
  • 2 publications en français  « Les porteurs d'eau» de l’auteur et metteur en scène  Oscar Castro (Théâtre Aleph) . Signé par l’auteur. 
  • 2 publications en français d'Actualités Éditions 


Notre équipe :


Dramaturge et Metteur en scène


ANGEL HERNANDEZ

Metteur en scène chercheur et dramaturge mexicain. Fondateur du Théâtre pour la fin du monde, programme d’intervention et d’occupation de bâtiments désaffectés, marqués par la violence au Mexique, au Chili, en Argentine et en Uruguay. Son travail dramaturgique se distingue pour sa recherche sur le terrain, lié aux événements générés par les conflits sociaux dans divers contextes violents du monde. Il a notamment mis en place des créations dans les pays suivants : Vietnam, Cambodge, Maroc, Bosnie-Herzégovine, Japon, Inde, Afghanistan, Kosovo, Bande de Gaza, Ukraine, Grèce, Pologne, Turquie et Mexique.

Lauréat du Prix national de Dramaturgie Altair Tejeda de Tamez en 2011 avec l’oeuvre « Aproximación al interior de una ballena » et le Prix national de dramaturgie Victor Hugo Rascon Banda en 2012 avec l’œuvre « Padre fragmentado dentro de una bolsa » qui reçoit le Prix du public et celui du jury au festival allemand Heidelberger Stückemarkt en 2015. Il développe le projet « Haïku del derrumbe » comprenant une intervention sur scène à la centrale nucléaire de Fukushima après le tremblement de terre au Japon en 2011. Pour Las novias del opio en Afghanistan, la production d’un texte théâtral sur le trafic d’héroïne et d’êtres humains dans la ville de Kaboul, il a reçu une bourse du programme Iberescena. Il est également l’auteur de « Espacio Exterminación » qui traite du génocide des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale dans les camps de concentration d’Auschwitz I et II, et à Oswiecim, zone appartenant au ghetto de Varsovie, en Pologne.

À l’heure actuelle, il travaille sur « Crónicas desde el exilio » au sein des communautés exilées de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine et sur Lectura de los éxodos, portant sur les trajectoires des réfugiés du Moyen-Orient et des migrants d’Amérique centrale. Ce projet est parrainé par le théâtre Münchner Kammerspiele de la ville de Munich (Allemagne) et le Goethe Institut de Mexico. Depuis 2016, il est membre du Système national des créateurs d’art du FONCA. Il est co directeur artistique de la Présentation National de Théâtre au Mexique et curateur du département d’arts scénique à la biennal de Prague. 


LAURA FUENTES MATUS

Comédienne chilienne, professeure et directrice d’acteurs, elle est spécialiste des pratiques vocales du Roy Hart– Panthéâtre, diplômée de l'Université Paris 8 (Master Recherche Arts de la scène et du spectacle vivant) et directrice artistique de l’association Pemehue CAI (Coopération Artistique Internationale).

Ces dernières années, elle s’est consacrée à la création et à la diffusion de sa pièce : « Je ne suis pas tout à fait moi-même ». Sur scène elle déconstruit la figure de Tchekhov plusieurs fois pour faire sortir le cri de La Mouette, un travail iconoclaste sous la direction d’Enrique Pardo (Goldsmith College, Université de London-Roy Hart Théâtre/Pantheatre). Au Chili, en tant qu’actrice, elle a travaillé entre autres avec les réalisateurs suivants : Raoul Ruiz, Ricardo Larrain, Nicolas Acuña,  Arnaldo Valsecchi.

Depuis 2014, elle effectue et propose un travail artistique et pédagogique en reliant divers pays : le Chili, la France, le Mexique, la Russie, l’Indonésie et la Grèce. Sa pédagogie singulière est née de toutes ses expériences. Son travail scénique est un tout indissociable unissant langage, voix et mouvement avec un travail précis d'analyse et de réflexion. Elle interroge l’art du travail de l’acteur et la notion d’ici et maintenant.  Elle enseigne d'ailleurs le cours :  "La voix pour le travail de l'acteur" à Paris et à la Réplique, La Friche de la Belle de Mai de Marseille, ainsi que le "Théâtre laboratoire en espagnol sur la nouvelle vague de la dramaturgie méxicaine" à l'Université de Paris 8 et "Nocturne d'Atacama" à Saint-Rémy les Chevreuses.

Elle a assuré la préparation vocale de divers artistes venant du théâtre, des arts plastiques ou de la danse. En 2016 elle est intervenue en tant que coach vocale par la Compagnie Vlovajob Pru - François Chaignaud / Cecilia Bengolea, dans le cadre du Festival d'Automne (Paris). Depuis, elle collabore occasionnellement en tant que coach vocale du danseur-performeur François Chaignaud, elle a également rempli le rôle de « regard extérieur » pour  «Xanadu », la performance de clôture des 40 ans du Centre Pompidou à Lille (2018).  Elle a travaillé également avec la Compagnie A Short Term Effect (ASTE) d'Alexandre Roccoli. Pour sa prochaine création « Digrazia » elle a prépare la comédienne Olivia Corsini.

MARIA PAZ SANTIBAÑEZ

Formée à la faculté des Arts de l’Université du Chili par le pianiste Galvarino Mendoza (1928 - 2009), son père musical. María-Paz Santibáñez a failli perdre la vie en 1987, au cours d'une manifestation étudiante pendant la dictature de Pinochet. N’ayant d’autre choix que de quitter le pays, elle s’installe en 1988 à Prague. En 2001, elle obtient son diplôme de l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot. María-Paz se produit régulièrement lors de récitals et de concerts, seule ou accompagnée d’orchestres à travers le monde.

Elle sort sont premier disque Piano-Pianoen 2003, puis en 2010 desÉtudes d’interprétationde Maurice Ohana (2010). En 2013, elle sort La Caja Mágica, ode aux compositeurs d’Amérique Latine. Cette année-là, elle reçoit la récompense « Victor Jara » de l’Association de producteurs et agents musicaux de l’état de Sao Paulo du Brésil. Son dernier disque, Echos et Résonnances, soutenu par la SACEM, a remporté le Resmusica et « 5 étoiles » de « Melómano » d’Espagne.

Entre 2014 et 2018, María-Paz Santibáñez a été nommée par la présidente du Chili, Attachée Culturelle auprès de l’Ambassade du Chili en France. Passionnée par la transmission et l’enseignement, María-Paz offre régulièrement des Master Classes en marge de ses concerts (Mexico, Cuba, Chili, ou Finlande, parmi d’autres). Elle est actuellement professeur de piano au Conservatoire Claude Debussy de Paris 17e. Du a son expérience directe dans le mouvement étudiant au Chili, cela coulait de source qu'elle interprète la voix off du personnage principale dans la pièce.

JULIO MILOSTICH

Célèbre acteur chilien de théâtre, cinéma et télévision. Il a grandi à Punta Arenas en Patagonie, il déménage à Santiago en 1986 pour étudier à la DRAN School of Dramatic Art.  Il joue de nombreux rôles principaux à la télévision et au théâtre notamment au Théâtre National du Chili. Il crée sa compagnie théâtrale avec Alejandro Trejo. Il interprète des rôles chantés dans les comédies musicales. En 2009, il interprète sur scène Don Quichotte, dans L'homme de La Mancha au Théâtre Municipal de Santiago. Il joue pour les réalisateurs de cinéma: Ricardo Larrain, Ricardo Carrasco, Miriam Heard, Pablo Larraín, Jaime Amunategui, Ariel Rafalowski, Fernando Solís, José Miguel Zúñig, Andrés Finat, Jorge Olguín. Il obtient entre 2008 et 2010 le prix du meilleur acteur pour la série El señor de La Querencia au Chili et le prix Fototech pour la série Primera Dama. 

Les rôles phares qui l'ont fait connaitre sont le General Bernardo O'Higgins dans Heroes et Le señor de la Querencia. Il participe depuis le début de la recherche au projet de Fragments d'une amulette brisée.

FRANCOIS BOULET

Après des études supérieures en Belgique, François Boulet débute sa carrière en alliant création lumière et régie dans des théâtres et en tournée. En France, il s'est très vite engagé auprès de compagnies de théâtre et de danse telles de Aude Denis et Nathalie Baldo. Son métier de créateur lumière est né avec la compagnie de cirque belge Farrago et se poursuit notamment au travers de projets tels que la performance Xanadu du chorégraphe François Chaignaud, lors de la clôture des 40 ans du Centre Pompidou à Lille, en 2018. C'est à cette occasion qu'il rencontre Laura Fuentes Matus. 

Dans le nord de la France, il a exercé dans des théâtres parmi lesquels La rose des vents Scène Nationale de Lille, le CDN Théâtre du Nord à Lille et Le Colisée à Roubaix. Domicilié depuis peu en Île-de-France, il travaille désormais au Théâtre Sénart de Lieusaint et à la Scène Nationale Agora -Desnos d’Évry, en Seine-et-Marne. Régisseur de la compagnie Vlovajob Pru François Chaignaud & Cécilia Bengolea, du plasticien et metteur en scène Théo Mercier et du chorégraphe Steven Michel, produit par le CDN Nanterre-Amandiers pour qui il est régisseur de tournée. Il collabore alors avec l'éclairagiste Éric Soyer. La pièce recevra en 2019 le Lion d'Argent de la Biennale de danse de Venise. 

LUNA LEON

 Luna Leon, de son vrai nom Maria Teresa de Leon Amaro est compositeur de musique et chanteuse, spécialiste du domaine intellectuel, musicothérapeute, coach, dramaturge sonore méxicaine. Elle débute en 2006 des études en chant à Tamaulipas dans sa ville natale au Mexique. En 2013, elle reçoit le diplôme de sa formation musicale, avec une spécialité en chant, au Conservatoire de Morelia dans le Michoacán. En 2016 elle obtient un diplôme  en musicothérapie, son sujet d’étude est la Psychologie de la transformation sensorielle à Oaxaca. 2017 fait ses débuts au théâtre avec Dramaturgia Sonora, dans l'oeuvre Mujeres de Arena de Humberto Robles. Elle obtient le prix de la meilleure conception sonore au sein de la 36e State Theatre Encounter, Rafael Solana. Elle créait la musique au cinéma pour: Heroic, de Daryl Celeste Meador, New York, 0-0de Antonio Rotunno, Chen Gaet, Onírica, de Syndell Razo. En parallèle, elle dirige une micro-entreprise, Audio Dealer, dans laquelle sont créées des ambiances sonores de communication. Elle a commencé la recherche sur la dramaturgie sonore de Fragments d'une amulette brisée au Mexique dans le cadre de la résidence au Théâtre pour la fin du monde en 2018.



MARION COUSIN

Traductrice de théâtre espagnol et hispano-américain, elle est spécialiste de la scène contemporaine espagnole. Marion Cousin est docteure en études théâtrales due l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle, où elle a soutenu en 2012 une thèse sur « L'Auteur en scène », consacrée au travail d'Angélica Liddell, Rodrigo García, Jan Lauwers et Joël Pommerat et, en 2007, elle avait fait un mémoire de master sur « Le Théâtre de la désintégration : la jeune dramaturgie argentine face à sa reconstruction ».

Elle traduit les textes de l'auteur et metteur en scène argentin Alejandro Tantanian, et des « auteurs en scène »  espagnols Pablo Gisbert (El Conde de Torrefiel), des collectifs et compagnies La Tristura, Vértebro, Societat Doctor Alonso, d'Albert Boronat, de Cristina Peregrina, d'Agnés Mateus et Quim Tarrida, de Cris Blanco, de Laida Azkona et Txalo Toloza. Elle collabore en tant que lectrice et traductrice avec la jeune maison Actualités-Éditions, dédiée au théâtre espagnol et hispano-américain. Également musicienne, elle se consacre entre autres au collectage, à la transmission et l'interprétation des chants traditionnels de la péninsule ibérique, notamment dans un disque paru en 2016 avec le violoncelliste Gaspar Claus, Jo estava que m'abrasava – Chants de travail et romances de Minorque et de Majorque.

CONCERT A LA SUITE DE LA SECONDE REPRESENTATION PAR : 

KATJA SULC

Chanteuse et compositrice slovène elle a étudié la musique à la New School de New York, dans le programme de musique jazz et contemporaine. Entre jazz, folk, musique du monde, dub et electronica, son travail mêle poésie et musique. Au cours des dernières années, Katja Šulc a présenté sa musique de manière intensive, régionalement et plus loin - en Croatie, en Bosnie-Herzégovine, en Macédoine, en République tchèque, en Autriche, en Italie, en France, au Maroc, au Portugal, en Espagne, en Turquie, en Chine, au Mexique et au Guatemala. http://katjasmusic.com/

FACEBOOK de Pemehue CAI 

Pemehue Cai Collaboration Artistique Internationale | Facebook


Donner 40 euros

Invitation au spectacle du 26 ou 27 septembre à Ivry & concert

Invitation au spectacle du 26 ou 27 septembre à Ivry & concert (le 27 septembre )

Donner 60 euros

Invitation à suivre le processus de création & invitation à la représentation

invitation à suivre le processus de création + texte d'Oscar Castro (pour les 2 premières personnes) & invitation à la représentation

Donner 80 euros

Rencontre avec l'équipe et le texte de la pièce en espagnol offert

Rencontre avec l'équipe et le texte de la pièce en espagnol (forma Fanzine dans l'esthétique correspondant au mouvement des années 68 au Mexique (pour les 5 premières personnes) & invitation à la représentation

Donner 200 euros

Invitation aux ateliers Dramaturgie en contexte de violence de Ángel Hernández et La voix pour le travail de l'acteur de Laura Fuentes Matus

Invitation aux ateliers Dramaturgie en contexte de violence de Ángel Hernández et La voix pour le travail de l'acteur de Laura Fuentes Matus & invitation à la représentation

Donner 300 euros

La voix dans le leadership (intelligence émotionnelle/ développement de compétences et de leadership)

Session privée ou par petit groupe La voix dans le leadership (intelligence émotionnelle/ développement de compétences et de leadership) par Laura Fuentes Matus + 2 publications en français d'Actualités Éditions (pour les 2 premières personnes) & invitation à la représentation

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Anne Issermann
15/09/2019
c
claire mathaut
09/09/2019
S
Sandra Beckman
06/09/2019
Signaler la page