Association pour le cheval de Przewalski : TAKH

Recherche et sciences

Créée en 1990, l’association TAKH, œuvre pour la préservation du cheval de Przewalski, sa réintroduction sur ses terres ancestrales des steppes d’Asie centrale et pour la conservation de son habitat et de sa biodiversité.

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission


L’histoire de TAKH, Association pour le cheval de Przewalski, s’inscrit dans les steppes de France, de Mongolie ou encore de Russie. Pourtant l’aventure commence dans le delta du Rhône, dans les années 80.


Après 30 années d'engagement et d'actions, TAKH est une association reconnue qui dispose d'une expérience, d'un savoir-faire précieux et de méthodologies innovantes et transférables sur la conservation des milieux naturels et le travail collaboratif avec les acteurs locaux.


La contribution de l'association dépasse largement la conservation de ce grand mammifère herbivore classé « En danger » d’extinction (EN) par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature. TAKH a développé un projet pilote de conservation intégrée, alliant la restauration de steppes et la protection des espèces menacées qui leur sont liées, à la promotion d’un développement durable intégrant les aspects environnementaux, économiques et sociaux.


Elle dispose d’un site de 400 hectares sur le Causse Méjean à Hures-la-Parade (Lozère). Les conditions écologiques proches de celles des steppes mongoles ont permis en 1993 à 11  chevaux de Przewalski issus de zoos européens de « réapprendre la vie sauvage ». Après plusieurs générations, quatre familles de chevaux « caussenards » ont pu être réintroduites dans la région de Khomyn Tal à l’ouest de la Mongolie en 2004 et 2005. 


Pour la première fois, une méthodologie alors sans équivalent dans le monde scientifique déclenche une nouvelle façon d’appréhender l’éthologie. Le suivi génétique et comportemental des chevaux permet leur personnalisation, si bien qu’il est possible de retracer l’historique de chaque individu.

La place centrale donnée au comportement et aux affinités caractérise la méthodologie de « réintroduction douce » de TAKH et anime toute son approche scientifique. Alors que d’autres projets misent sur la génétique et la santé de l’animal, TAKH fait le choix de la coopération et de la cohésion sociale comme facteur de résilience et de survie face aux changements.


A l'été 2020, ils sont près d’une centaine à galoper librement en Mongolie sur un territoire qui vient d’être déclaré Parc national par le parlement (mai 2020) et plus d'une trentaine à parcourir les vastes pelouses lumineuses du Causse Méjean.

Ces chevaux sauvages font aujourd’hui partie du paysage du Causse Méjean et cohabitent avec les troupeaux de moutons de ce patrimoine mondial de l’agropastoralisme classé par l’UNESCO.

Le troupeau du Causse Méjean est à la fois un réservoir génétique et un pôle d’attraction pour sensibiliser randonneurs, touristes et autres visiteurs aux particularités de cette terre d’accueil pour un projet scientifique unique.

Siège social

Le Villaret 48150 HURES-LA-PARADE

Site internet

https://www.takh.org/fr/

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Club d'astronomie Albiréo 57
Club d'astronomie Albiréo 57
Association Association Alizé
Association Alizé
Association CLAC COMPAGNIE
CLAC COMPAGNIE
Association Sur-Mesure
Sur-Mesure