Association R.E.S.I.L.I.E.N.C.E.S

Autres

qui sommes-nous ?

En images

+3 Photos

Notre mission

Selon l’Organisation mondiale de la santé, en 2014 chez les 10-19 ans dans le monde, la dépression est la première cause de maladie et le suicide la 3e cause de décès. En France, dans une société en mutation rapide, la santé mentale des jeunes est depuis peu considérée comme une priorité de santé publique. Selon les dernières études, environ 25 % des jeunes de 15 à 25 ans présentent des troubles psychiques.


La jeunesse apparaît souvent comme une période enviable : l’avenir est devant soi, tout semble possible. Mais c’est aussi le temps des changements, des doutes : s’adapter à un nouveau corps, choisir une orientation professionnelle dans une société en crise, construire son identité propre, découvrir sa sexualité, tenter de nouvelles expériences, développer des relations amicales et affectives en dehors du cadre familial, prendre son autonomie et choisir son projet de vie…A l’adolescence on veut être libre, mais on a également besoin de soutien, d’écoute, de protection et parfois de soins.


Si pour la plupart des jeunes cette période se passe bien, pour d’autres elle est synonyme de mal être, d’angoisse, de questionnements, de vulnérabilité ou d’une souffrance morale parfois intense. Comment savoir si les hauts et les bas sont des étapes normales de l’adolescence ou révèlent des troubles psychiques émergents ? Comment repérer les signes d’alerte : décrochage scolaire, isolement, prises de risques, addictions de tous ordres, actes agressifs, auto-destructeurs ou accidents répétés


C'est aussi l'augmentation des incivilités, des faits de délinquance en lien avec les jeunes en décrochage scolaire ou en difficultés scolaires et/ou sociales, est avérée, et nécessite la mise en place d'actions de prévention primaire et de suivis pour accompagner ces publics à la résolution de leurs problématiques.


 

Ce qui est réprimé par la loi, ce sont les délits : injures, vandalisme, racket (extorsion), les agressions physiques, les « tags » etc. Associée à un manque d’accompagnement, cette délinquance conduit souvent les auteurs à des états de récidive, de marginalisation et d'exclusion. Dans les cas les plus graves elle peut évoluer jusqu’à devenir de la criminalité.


Mais comment prévenir ces comportements ?


L'association R.E.S.I.L.I.E.N.C.E.S. propose un ensemble d'actions ayant déjà démontré leur efficacité en terme de prévention et d'accompagnement auprès des jeunes et de leurs familles.


L'association interviendra sur 3 niveaux :


  • Prévention primaire : agir avant l’apparition de tous problèmes et prévenir en terme de conduite individuelle à risque, d'environnement et de risque sociétal.

  • Prévention secondaire : chercher à révéler une atteinte pour prévenir un désordre psychologique ou social.

  • Prévention tertiaire :  vise à prévenir les rechutes ou les complications. Il s'agit d''une réadaptation psychologique ou sociale.


Tout sera mis en œuvre pour la réussite du projet pédagogique qui comportera à la fois une dimension éducative et technique.

L'association R.E.S.I.L.I.E.N.C.E.S. participe également à la transmission des valeurs républicaines, laïques et citoyennes, elle encourage et défend la culture de l'engagement, la réduction des inégalités et la mixité sociale.



2 - OBJECTIFS :


a - Renforcer le lien social : combattre l'exclusion sociale, économique et générationnelle


b - Développer l’accès à l'égalité des chances


c - Encourager l’accès à la réussite.



3 - FINALITES :


a - Favoriser la mutualisation des moyens techniques, humains et financiers et poursuivre le développement des actions d'insertion et de prévention.


b - Faciliter le travail en réseau des acteurs du social, en collaboration avec les MDSI, CCAS, associations et établissements scolaires.


c - Développer des actions d'écoutes et de soutien à la Parentalité.


Les actions menées par l'association R.E.S.I.L.I.E.N.C.E.S. s'inscrivent dans ces orientations, prévues par le manifeste pour la jeunesse, votées par le Conseil Général de la Gironde en JUIN 2005 et qui définit les cinq axes prioritaires suivants :



Axe 1 - Permettre l’accès de tous à l’Éducation, l'Emploi, la Santé, la Culture, les Sports, les Loisirs, et par la mixité sociale :


  • Écoute, débat avec les acteurs locaux institutionnels ou associatifs et les habitants ( Jeunes et Adultes ) .


Axe 2 - Mettre en œuvre les actions visant l'implication du jeune tout au long de son parcours éducatif :


  • Interventions dans les Collèges ( Intervention en binôme avec la BPDJ ),

  • Ateliers Projets d'Actions Éducatives : « De la Violence à la Pensée, Paroles de Citoyens ».

Axe 3 - Prévenir et réduire les risques sanitaires, sociaux et environnementaux :


  • Prévention des risques liés à la consommation de produits stupéfiants, de médicaments et d'alcool,

  • Actions d'information, formation sur la vente d'alcool aux mineurs auprès des commerçants,

  • Informations sur les prises en charge et accompagnements vers le soin avec les partenaires spécialisés ( Médecins, Psychologues, Centre d’Accueil d’Urgence (C.A.U.) Charles Perrens, Centre Abadie, … ).


Axe 4 - Accompagner l'apprentissage et l’exercice de la citoyenneté :


  • Accompagnement des jeunes dans des démarches de « réparation » ,

  • Ateliers

  • Sensibilisation des auteurs d'incivilités ou d'actes délictueux pour les amener à devenir acteurs de prévention ,

  • Chantiers Citoyens ,

  • Inclusion en stages de Découvertes de métiers ,

  • Accompagnements individualisés suite à une décision d'exclusion scolaire, pour prévoir une orientation scolaire ou pour sortir de la spirale de l'échec .


Axe 5 - Agir sur les leviers de l'autonomie :


  • Écoute, orientation et accompagnement vers les partenaires institutionnels ( Santé, Travail, Justice, Médecin Scolaire, Psychologue, etc …. )

  • Accompagnement des familles dans l'exercice de la parentalité.


4 - COMPETENCES :


a : Reconnaissance des jeunes et échanges constructifs :


  • En proposant une plus large écoute en direction des jeunes

  • En proposant, à la demande des jeunes et des familles, des moments d'échanges avec les professionnels.

  • En réalisant l'analyse des difficultés, des bilans et l'orientation des jeunes vers des partenaires adaptés et compétents.



b : L'aide à l'insertion citoyenne et sociale :


  • En favorisant l'initiative des jeunes,

  • En aidant à la mobilité des jeunes les plus en difficultés,

  • En favorisant les liens intergénérationnels.



Les actions seront évaluées annuellement, par le biais d'indicateurs de suivi, de réalisation et résultats attendus.

Siège social

05, rue de Belfort 33160 Saint Médard en Jalles

vous avez une question ?

A

Association RESILIENCES Administrateur

29 février 2016
Un grand merci à notre premier donateur Madame GOMEZ Monia... Comme elle n'hésitez pas à nous soutenir... Ensemble, agissons contre l'exclusion sociale et donnons une chance aux jeunes d'être acteur dans la "Cité". Répondre au commentaire de Association R.E.S.I.L.I.E.N.C.E.S

Notre communauté

resiliences association morisset louis
Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Ecole du Chat de la Vallée d'Auge
Ecole du Chat de la Vallée d'Auge
Association Comité du chat
Comité du chat
Association Ikamaperou
Ikamaperou
Association AnimaLove
AnimaLove