Association Ravo Ravo

Humanitaire - Caritative

L’association Ravo Ravo a pour objet un projet de solidarité internationale en partenariat avec le foyer de l’enfance Ravo Ravo situé à Ambalanaomby sur l’île de Sainte Marie (00495) à Madagascar.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Qui sommes-nous ?

L'association

L’association Ravo Ravo, créée en Septembre 2019, a pour objet un projet de solidarité internationale en instaurant un partenariat avec l’ orphelinat / foyer de l’enfance Ravo Ravo en collaboration étroite avec les populations locales, à leur demande et dans le respect de leurs savoirs et de leur culture.

 

 

 

Cet établissement est situé à Ambalanaomby sur l’île de Sainte Marie (00495) à Madagascar.

 

 

 

 

 

Ce projet a été initié suite au séjour d’un des fondateurs de l’Association au sein de cet établissement. Un petit groupe de bénévoles s'est ainsi constitué autour de ce projet à Die, dans la Drôme.

Nos objectifs sont :

  • Contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des résidents et du personnel de l’établissement (hébergement, santé, éducation, alimentation, emploi).
  • Promouvoir et soutenir toute initiative susceptible de contribuer à la création de revenus et d’accroître les capacités économiques de l’établissement pour faciliter sa responsabilité et son autonomie.
  • Développer des échanges culturels, des liens de solidarité et de coopération entre la France et Madagascar en s’enrichissant mutuellement de nos différences, dans la tolérance et le respect.

Notre association a ainsi organisé plusieurs soirées/événements culturels depuis 2019 (concerts, soirées dansantes…) dans le but de récolter des fonds pour l'orphelinat. Malheureusement, le contexte sanitaire avec le contexte sanitaire, peu d'événements ont pu être organisé en 2020 et 2021. Nous aimerions désormais avoir un rythme de trois soirées de soutien par an.

L'orphelinat

Les enfants et l'équipe devant l'ancien bâtiment en 2019. En 2021 un bâtiment en dur a été construit.

L’orphelinat / Foyer de l’enfance Ravo Ravo accueille, d’une part, 13 enfants de 6 à 16 ans et, d’autre part, les enfants du village qui viennent à l’école maternelle située au sein de cet établissement.

Pour quelles raisons ces enfants ont-ils été recueillis ?

À cause du décès des parents, de problèmes familiaux divers ou par manque de moyens financiers des familles.

Avec qui vivent ces enfants ?

Gabi, bénévole allemande arrivée à Madagascar à la fin des années 80. Amoureuse du pays, elle
est devenue la « mamie » des enfants !

Muriel, cuisinière et enseignante de l'école.

Coletta assiste Muriel  à la cuisine et sur l’intendance de l’établissement.

Alain, commerçant malgache, créateur de l’orphelinat et président de la structure

 

Une école dans l’orphelinat ?

L’école maternelle de l’orphelinat accueille les enfants entre 3 et 6 ans du village ainsi que ceux du foyer. Les enfants entre 7 et 12 ans marchent une demie heure pour aller à l’école primaire du village. À partir de 12 ans, les enfants doivent marcher 4 heures aller-retour pour aller au collège-lyçée.

La situation en 2022

Comme vous le savez peut-être le puissant cyclone tropical Batsirai a touché l'île de Madagascar le week-end du 5-6 février 2022. Le bilan est désastreux avec des morts, des dizaines de milliers de sinistrés/déplacés et des cultures agricoles détruites.  D'autres cyclones sont malheureusement prévus prochainement.

France TV Info écrit:

"L'impact du cyclone ne se termine pas aujourd'hui, il va durer plusieurs mois notamment sur l'impact agricole", a mis en garde Jean-Benoît Manhes, représentant adjoint de l'Unicef à Madagascar, où 77% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Sur l'île, plus d'un million de personnes souffrent de malnutrition aigüe alors que le sud du pays est en proie à une sécheresse dévastatrice. Le cyclone a d'abord touché une zone côtière de 150 km de long peu densément peuplée et agricole, avant de se diriger vers l'ouest à l'intérieur des terres, provoquant des crues de rivières qui ont dévasté les rizières du "grenier à riz" de Madagascar, dans le centre du pays, selon l'Unicef, qui craint une aggravation de la situation humanitaire.

Source:  https://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/cyclone-a-la-reunion/madagascar-le-bilan-apres-le-passage-du-cyclone-batsirai-sur-l-ile-etabli-a-au-moins-20-morts_4948035.html 

L'île de Saint Marie a été touchée mais plus préservée que certaines régions (où certains villages on presque étaient rayés de la carte). Seulement, les ONG craignent une crise majeure, notamment agricole, qui touchera l'ensemble du pays. 

Nous souhaitons ainsi trouver de nouveaux moyens pour soutenir l'orphelinat à la hauteur des difficultés qui l'attend.