association santé éducation énergie pour tous

Elle a pour but d'implanter l'école et un centre de santé dans le village d'Agnaramaike situé dans une zone rurale enclavée dans l'Androy au Sud de Madagascar.

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Historique du projet Agnaramaike
Eté 2006, 1er contact avec les villageois d'Agnaramaike pour discuter de leurs besoins et évaluer leurs motivations. 
Résultats: adhésion immédiate et totale de la population au projet se traduisant par un accueil chaleureux, des chants et danses folkloriques, aménagement d'une piste praticable, mobolisation massive avec la population environnante, confirmation de leur participation bénévole et activeau projet de construction d'école et de dispensaire.définis comme étant leurs priorités principales.
Contexte géographique, climatique, économique, social et culturel.
Dures et sévères conditions géo-climatiques, économiques,sociales caractérisant le Sud malgache; sécheresse cyclique chronique, insuffisance ou absence de la pluviométrie,désertification galopante, aridité du climat, malnutrition, famine(kere). Vient s'y greffer l'absence de structures scolaires et sanitaires sur un rayon d'environ 50km.
Agnaramaike se trouve dans une zone enclavée confrontée en permanence aux aléas des conditions sus-citées.
L'activité économique se résume à l'élévage (zébus, chèvres, moutons), à l'agriculture vivrière (manioc, maïs, patates douces), aux activités artisanales (tissage, confection des bijoux).
Pression démographique: liée à une forte fécondité.
Les enfants en âge scolaire s'occupent à garder les chèvres et les moutons dans la forêt, les ventres affamés. Devenus adolescents ou adultes, ils sont au chomage. Les jeunes filles particulièrement tombent enceintes précocement. 
Indicateurs sociaux: très bas
L'école n'existe pas sur un rayon de 30 à 50km. Autrement dit, le taux de scolarisation est quasi nul. L'énorme distance entre l'école et le lieu de résidence des élèves est l'un des obstacles majeurs qui leur barrent la route menant à l'école. De nombreux enfants n'ont pas alors la chance d'être scolarisés. 
Tombés malades, les villageois n'ont d'autres recours que de se tourner vers les tradipraticiens   considérés posséder les connaissances et l'usage des plantes médicinales. L'hôpital le plus proche est à 50km de leur village. Pour y aller il faut faire appel aux charettes. Sinon à pied ou à dos d'homme.
Richesse culturelle exeptionnelle
A l'opposé de cette zone d'apparence inhospitalière, existe une une richesse culturelle exceptionnelle spécifique et commune à toute la région Androy: chants et musiques, sports traditionnels, jeux divers, arts primitifs.
Naissance du projet d'Agnaramaike proprement dit:
L'idée à monter ce projet découle naturellemnt des facteurs décrits ci-dessus. Son objectif consiste:
- à ramener l'école le plus près possible des lieux d'habitation des enfants pour lutter contre l'analphabétisme et l'illettrisme endémiques, principaux freins à l'épanouissement et au développement socio-économique. Le message sur les mesures d'hygiène pour cibler les parents trouve un écho favorable  par les biais de leurs enfants scolarisés.
- à mettre en place des centres de santé de base répondant aux normes exigées par les autorités sanitaires du pays.
- installer une source d'énergie durable et renouvelable respectant l'environnement (énergie photovoltaïque car le soleil inonde presque en permanence cette partie de la Grande Île);
- fournir une source d'eau potable pour lutter contre les maladies diarhéiques;
Engagement de l'ASEEPT ou Association Santé Education Energie Pour Tous:
Association responsable, ASEEPT s'engage à mener des actions à but humanitaire dans l'Androy en général et à Agnaramaike en particulier dans le domaine de l'éducation, de la santé et de l'énergie selon les règles de développement participatif et durable.
Personne contact:
Mr ZOANTSOA Augustin
30 Bd de la Convention
89100 SENS
P: 06.84.03.81.52 
Mail: Ozoke601@yahoo.fr
          Ozoke601@gmail.com
Localisation géographique du projet:
Village d'Agnaramaike
Commune d'Amborompotsy
District d'Ampanihy
Région Sud-Ouest Toliara
Madagascar
Résumé du projet:
- créer au bénéfice d'un village enclavéet alentours  dans une zone semi-désertique  une structure scolaire et sanitaire aux normes;
- installation de source d'énergie durable phototovoltaïque
- creuser ou forer de puits pour en extraire de l'eau potable
- construire un dispensaire aux normes exigées par les autorités compétentes: centre de santé de base ou CSB1 ou CSB2;
- construire une cantine scolaire
- installer des fosses septiques/toilettes ou WC;
- construire les logements des instituteurs, des infirmiers ou des sages-femmes pour les motiver davantage à rester durablement dans ces zones rurales "perdues" pour exercer leur fonction respective au bénéfice de la population locale.
Critères de bonne gestion: ce que les donateurs attendent de l'association:
- soutenir des projets visantà apporter des améliorations matérielles, éducatives et sociales,
- demander la participation des bénéficiairesà tous les niveaux de r&alisation du projet (conception, exécution, suivi et évaluation),
- s'engager dans la durée sur plusieurs années,
- éviter des projets trop coûteux.
Partenariat:
Ici localement au démarrage et en accompagnement, l'Association Sud Développement de Genève, J'aime Madagascar,
Là-bas, à Antananarivo, la Capitale, présence légale de l'Association Mahavandro qui joue le rôle d'une antenne locale se chargeant de la réalisation du projet avec les villageois sur le terrain à Agnaramaike, regroupés en association des parents d'élèves sous l'appelation FRAM. Mahavandro assure aussi la gestion administrative et financière, le suivi des affaires courantes sur place. Elle s'engage à nous informer régulièrement sur l'avancement des travaux, les problèmes rencontrés et l'engagement de la population.
Réalisation du projet:
- Construction de l'école en totalité mais malheureusement abimée par des bourrasques violentes accompagnées de fortes pluies au milieu du mois de Janvier 2017. C'est la raison principale qui nous pousse à demander de l'aide à Re-construire cette école résumant à elle seule la métamorphose palpable du village d'Agnaramaike. Les murs étaient faits de mélange de terre latéritique, de nids de terrmites et de bouses de vaches. Elle est bien visible en photos satellites au milieu des plantes épineuses et des cactus;
-Construction d'un logement pour la directrice de l'école;
-  Contruction d'une cantine scolaire
- Construction d'un dispensaire répondant aux normes exigées par les autorités locales;
- Forage d'un puits au milieu même de la cour de récréation de l'école fournissant à la grande joie de la population de l'eau potable extraite par pompe mécanique;
- Mise en place de 2 types de toilettes pour les élèves en pensant particulièrement aux tout petits et handicapés.
Actuellement toutes ces réalisations fonctionnent: plus d'une centaine d'élèves scolarisés de la maternelle jusqu'en CM2. Certains ont pu décrocher le CEPE et aller au collège (inimaginable quelques années en arrière); de nombreux consultants au dispensaire, un véritable soulagement pour la population (plus besoin de parcourir 50km pour se faire soigner); cantine scolaire dont l'approvisionnement est assuré par le PAM ou Programme Alimentaire Mondial. Son existence motive les élèves pour aller à l'école et lutter ainsi à l'absentéisme scolaire.
Ce qui reste à faire:
Malgré toutes ces réalisations concrètes, beaucoup restent à faire:
- logement des 4 autres instituteurs,
- logement d'un couple d'infirmiers et/ou de sages-femmes,
- moyens de déplacement pour ces enseignants (6 vélos dont 1 pour l'infirmier).
- blouses des élèves,
- électrification de toutes ces structures en place,
- aires de jeux et matériels correspondants
- kits scolaires
Mesures à mettre en oeuvre:
. démarche non exhaustive è la recherche de source de financement,
. co-participation à la fête de la musique à Genève en tenant un stand pour vendre des repas, des boissons et des articles ou produits artisanaux d'origine malgache,
. organisation de spectacles ou de soirées,
. sensibiliser à nos causes des donateurs potentiels partageant les mêmes objectifs (associations, entreprises ou particuliers).
Impacts escomptés:
Ici:
Arriver à convaincre chacun qu'il y a à Agnaramaike dans l'Androy des enfants dans le besoin sur le plan éducatif et une population démunie sur le plan sanitaire. Un "coup de pouce" de chacun d'entre nous ferait de ces enfants les bâtisseurs du monde de demain. Tout simplement leur donner cette chance de franchir la porte de l'école. Qui sait, peut-être parmi eux existe-t-il le germe d'un futur grand personnage (hommes ou femmes). Seulement, parce que l'école n'est pas à leur portée, ces élèves seraient condamnés à subir le sort d'un "grain tombé sur un rocher" lequel est impropre à sa germination et à son développement. Alors apportons à ces enfants l'engrais nécessaire qh'est l'école pour leur assurer autant que faire se peut  un avenir bien meilleur.
Là-bas:
Convaincre la population locale que l'école est bien compatible à son mode de vie traditionnel. Elle doit s'investir au maximum de sa capacité pour atteindre l'objectif: savoir lire, compter et écrire au minimum, architecte du monde de demain au maximum.
Conclusion:
L'idée de faire naître ce projet découle:
- de la réponse à apporter à la Convention Internationale des droits de l'Enfant éditée le 20 Novembre 1989 à Genèvestipulant parmi ses nombreuses et importantes recommandations, la suivante:"chaque enfant doit recevoir toutes les possibilités et facilités pour grandir,enbonne santé, aller à l'école et devenir un adulte libre et responsable".
- de la constataton qu'en ce début du XXIème siècle, des enfants sont encore "noyés" dans l'ignorance totale du chemin qui mène vers l'école. L'association ASEEPT voudrait apporter, si infime soit-elle, sa contribution pour tracer ce chemin sinueux, long et difficile car semé d'embuches, qui guide vers le portail de la connaissance, de l'éducation afin de repousser le plus rapidement et le plus loin possible le handicap engendré par l'ignorance. 
Le premier tronçon de de ce chemin vient d'être tracé et construit pour conduire les enfants vers a première marche du savoir: Ecole Primaire Publique (EPP) en plein coeur des cactus et des baobabs, parmi les chèvres et les moutons. ASEEPT ne veut pas rebrousser chemin lorsqu'elle est si près du but. Elle entend poursuivre son idéal: combattre l'ignorance là où elle se trouve, apporter le savoir là où il est absent. Les enfants de la zone rurale enclavée d'Agnaramaike répondent parfaitement à ces critères. Ils sont prisonniers de l'ignorance. Implanter l'école dans leur village tout près de leur résidence leur serait salvateur. Ce qui fut fait mais le sort en a décidé autrement. Elle vient d'être "décapitée" par de violentes intempéries. Une reconstruction doit être envisagée dans le meilleur delai pour éviter une salle de classe à ciel ouvert.
C'est la raison pour laquelle ASEEPT  sollicite votre générosité pour lui permettre de continuer à terme son objectif au bénéfice de de ces enfants de l'Androy.
"I have a dream" criait le Pasteur Martin Luther KING. ASEEPT lui emprunte ce cri et vous remerce vivement.
Fait à Sens, le 11 Mars 2017.
Le Président 
Mr ZOANTSOA Augustin
3 Rue Edimbourg
89100 SENS
P: 06.84.03.81.52
Mail: Ozoke601@yahoo.fr


Siège social

3 rue Edimbourg 89100 SENS

vous avez une question ?

20 décembre 2017
Bonjour à vous, nous vous invitons à visiter la page de notre association qui publie de beaux livres bilingues en français/malgache... une bonne idée pour Noël ?!
https://www.helloasso.com/associations/arteres/collectes/les-contes-du-dodo-bonimenteur Répondre au commentaire de

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association La manif pour tous - Yonne
La manif pour tous - Yonne
Association Les Mots Sen[S]'Volent
Les Mots Sen[S]'Volent
Association f.calypso evenement
f.calypso evenement
Association Maison des Jeunes et de la Culture de Sens
Maison des Jeunes et de la Culture de Sens