ASSOCIATION SOS MADAGASCAR

Humanitaire - Caritative

Créée en 1991, l'association SOS MADAGASCAR a pour but d'apporter une aide aux victimes du paupérisme qui sévit à Madagascar.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Qui sommes-nous ?

L’association a décidé d’orienter principalement ses aides en direction des enfants déshérités et des personnes en situation de handicap.

 

Depuis plusieurs années, l’association soutient d’une manière pérenne l’orphelinat « Akanisoa » à Antsirabe (au centre du pays) et un centre pour personnes handicapées à Namahora -Morondava (sur la côte centre ouest du pays). En sus des aides financières régulières versées à ces deux structures pour leur fonctionnement, l’association intervient sur des projets concrets. Ceux-ci font l’objet d’une évaluation et d’un suivi, validés par notre Vice-Présidente qui réside dans la capitale Antananarivo. Les adhérents peuvent également constater sur place la réalisation effective des projets et la bonne utilisation des dons lors de voyages humanitaires entièrement financés par eux-mêmes.

 

Ainsi, au sein de l’orphelinat Akanisoa, SOS MADAGASCAR a réalisé la construction d’un dortoir, l’aménagement d’un réfectoire, l’installation d’un puits pour l’accès à l’eau, la mise en place d’un atelier de formation professionnelle. En 2014, l’association a financé l’équipement en mobiliers de deux classes et a offert, lors leur inauguration, des fournitures scolaires à tous les enfants. Enfin en 2019, l'association SOS MADAGASCAR finance la construction de 2 classes supplémentaires qui ouvriront en octobre.

 

S’agissant du centre de personnes handicapées de Namahora-Morondava, SOS MADAGASCAR a fait don, en 2004, de deux machines électriques et de pistolets thermiques pour la fabrication de chaussures orthopédiques dans le cadre d’un atelier qui permet à une personne handicapée de vivre de son travail.

SOS MADAGASCAR a également couvert les frais de formation de kinésithérapeutes locaux, indispensables au centre pour aider les handicapés moteurs.

En 2011 l’association a contribué financièrement aux travaux réalisés par sept jeunes d’Aubervilliers (Association « Hors Cadre ») dans le cadre d’un partenariat et d’un chantier solidaire.

En 2014, des fauteuils roulants, des béquilles, des médicaments et fournitures hygiéniques ont été acheminés de France.

 En 2017, l’association a fourni le cuir pour l’atelier orthopédique (fabrication de prothèses et chaussures orthopédiques) qui en était à court, une machine à coudre, des fauteuils roulants et béquilles. La fabrication sur place de mobilier de classe adapté aux handicaps a été prise en charge financièrement par l’association.

En 2017 également, un atelier informatique a été complètement équipé afin de permettre à une personne handicapée moteur d’en vivre en proposant de la formation et des moyens bureautiques.

 

Ces actions s’inscrivent dans un objectif d’insertion par le travail des personnes en situation de handicap.

 

En 2019, en collaboration avec La Guilde du Raid, SOS MADAGASCAR a entrepris le recrutement de 2 jeunes pour une mission de Service Civique de 6 mois ayant pour objet de favoriser l'accès à l'éducation pour tous à travers la mise en place d'une pédagogie active pour des enfants en situation de handicap. 

 

L’Assemblée Générale du 1er février 2020 avait autorisé la recherche de financements spécifiques pour l'amélioration de la formation professionnelle et de l'insertion des personnes handicapées mentales via un projet d'élevage porcins et de jardins potagers. 

Ce dossier a été présenté à FACT Madagascar dans le cadre d’un dispositif PRAOSIM (Programme d’Appui aux projets des Organisations de Solidarité Internationales issues de l’Immigration) faisant l'objet d'un financement par l'Agence Française de Développement (AFD). Après avoir été déclaré éligible en juin pour le dépôt d’un dossier, SOS MADAGASCAR a travaillé avec le chargé d’appui FACT Madagascar sur ce dossier. Ce dernier a été finalisé le 30 juillet. Nous avons été déclaré lauréat en décembre 2020. Ce projet devait permettre de créer un Centre d’enseignement technique et de réinsertion socio-professionnelle pour les personnes handicapées en situation de handicap mental.

Les premiers travaux ont débutés en mai 2021 et l'élevage des porcins a pu se faire dès le mois d'août, la rentrée scolaire étant en octobre.

Afin de finaliser le projet, nous avons sollicité un cofinancement de la Fondation AGIR SA VIE (sous l'égide de la Fondation de France). La contribution de AGIR SA VIE a permis de finaliser totalement le projet.

Le Centre de formation est totalement opérationnel depuis le mois de mai 2022. Un grand merci à tous nos contributeurs!