Face à l'ampleur du phénomène, chaque geste compte ! Contribuez à mettre élus et propriétaires des déchets face à leurs responsabilités.

Présentation du projet

Depuis 2 ans ASPIC a suivi, impuissante, l'évolution dramatique d'un site naturel d'exception sur la commune de Spéracèdes détruit et aujourd'hui disparu sous une montagne de déchets de chantiers. Ici les formations rocheuses avant ensevelissement.

les blocs rocheux à l'entrée du plateau mégalithique avant destruction
Ici des figures d'érosion semblables à 200 mètres, préservées et entretenues.

Les mêmes formations rocheuses à 500 m
A l'intérieur un écosystème tempéré très localisé avec une végétation et des sols spécifiques. Ambiance !

Un écosystème tempéré très localisé détruit parce que considéré sans valeur
Le projet porté par ASPIC est de faire cesser les atteintes répétées et massives aux sites naturels par les entreprises du bâtiment du Pays Grassois. Les atteintes à notre environnement ne se limitent pas seulement aux aspects visuels (destructions d'habitats, déchets solides, dégradations paysagères, nuisances olfactives), elles peuvent être porteuses de pollutions indétectables à l'oeil nu, dangereuses pour les organismes vivants et souvent pour très longtemps : cadmium, mercure, plomb, PCB, chrysotile... Ces matières finissent pas se retrouver dans nos organismes par le biais de la chaine alimentaire, par dispersion, inhalation, contact, percolation dans les sols et les nappes.

Il est plus facile et beaucoup moins couteux pour la collectivité de prévenir les dépôts sauvages, que de tenter (la plupart du temps vainement) de les réparer. En soutenant ASPIC vous contribuez à un élan citoyen pour pousser les autorités à agir et pour la reconnaissance de la valeur inestimable de nos écosystèmes forestiers méditerranéens !

Origine du projet

En 2019, la Préfecture des Alpes-Maritimes autorise la mairie de Spéracèdes à défricher un hectare de bois et à réaliser une "piste communale" en pleine forêt qui nécessite des dizaines de milliers de tonnes de remblais. Dès les premières semaines, ASPIC constate que les matériaux proviennent de chantiers du BTP : bitume, béton, ferrailles, gaines plastiques, conduits en fonte, tuiles, et amiante-ciment. Plusieurs autres sites de dépôts sont recensés à proximité. La tendance s'accélère et les élus laissent faire. Les entreprises viennent même du Var.

Sur le site "Sentinelles de la nature", ASPIC géolocalise les lieux de dépôts et se rapproche de France Nature Environnement PACA. Une plainte contre X est déposée au Procureur de la République début 2020. Le maire refuse d'intervenir ou de se porter partie civile et le dossier en mairie s'est volatilisé... A l'été 2021, les apports de matériaux non inertes n'ont plus de limites, les remblais font plus de 10 m de haut, des affleurements rocheux très spécifiques de ce plateau calcaire mégalithique ont été entièrement engloutis, l'emprise au sol ne cesse d'augmenter et la provenance des matériaux est inconnue.

ASPIC a adressé en Août au maire une demande préalable à la saisine du Tribunal administratif pour exiger une interruption immédiate des travaux.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté aura pour objectif de financer les frais d'avocat et de justice, puisque à ce stade c'est la seule solution pour mettre élus et entrepreneurs face à leurs responsabilités. Il pourra également servir à des campagnes de sensibilisation du public plus intensives et de mise en valeur des sites d'intérêt. Vos dons sont nécessaires pour permettre à ASPIC de continuer à agir dans l'intérêt général. Vous pouvez nous les faire parvenir :

  • par virement bancaire avec le N° IBAN : FR76 1910 6006 1643 6553 0144 624
  • par chèque au siège d'A.S.P.I.C 15 chemin du suquet 06530 Spéracèdes (à l'ordre d'A.S.P.I.C)
Tant qu'il y aura des associations pour agir, l'espace public le demeurera.

Notre équipe

ASPIC est une association loi 1901 pour la défense de l'environnement de Spéracèdes et du Pays Grassois, créée en 2017 à la suite d'un premier scandale de santé publique lié au désamiantage de l'école du village. Le maire fut attaqué au Tribunal administratif pour abus de pouvoir et forcé à produire une partie des documents refusés aux parents, qui permirent de révéler de nombreuses autres irrégularités du chantier. L'équipe mobilisée sur le dossier des déchets de chantier est réduite. Elle travaille en lien avec un réseau local d'associations de défense de l'environnement et un relais juridique et technique régional. ASPIC fait appel à un avocat spécialisé pour les procédures qu'elle initie.

Donner 10 euros

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Association Spéracèdoise Pour l'Information des Citoyens et la défense de l'environnement - ASPIC. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS

A propos de l'organisme

ASPIC a pour objet la protection de l’environnement naturel, des sites et paysages, de l’urbanisme et du cadre de vie sur les territoires de Spéracèdes et de son intercommunalité.

RNA : W061008937

Signaler la page