Bisesero, un scandale français

par Association Survie

Faire un don

Bisesero, un scandale français

par Association Survie

Faire un don

25 ans après le génocide des Tutsis, faisons la lumière sur les complicités françaises et empêchons la justice d'enterrer le scandale !

Vingt-cinq ans après le génocide des Tutsis au Rwanda, plus grand monde ne doute que les autorités françaises de l'époque ont joué un rôle trouble.

La question aujourd'hui n'est plus de savoir si oui ou non nos responsables politiques et militaires ont, de 1990 à 1994, apporté un soutien multiforme aux Hutus extrémistes qui préparaient et commettaient le génocide. Il s'agit de savoir à quel point, de quelle manière, et de quelles informations ils disposaient. Et, à partir de là, d'en déduire ce qu'il faut changer dans les institutions de la Vème République, qui ont permis à une poignée de décideurs de mener une politique sidérante sans contrôle.

L'association Survie fait partie des voix qui ont le plus contribué, depuis 25 ans, à la prise de conscience collective à ce sujet. Mais il reste à fournir beaucoup de travail et d'énergie pour faire enfin la lumière sur les responsabilités françaises : raison pour laquelle nous avons lancé en avril la campagne "25 ans d'impunité". Cette campagne arrive dans une nouvelle phase, pour laquelle nous avons besoin de vous.

Aidez-nous à nous opposer à la raison d'Etat, au nom de laquelle la vérité et la justice risquent d'être une fois de plus sacrifiées.

Le 22 juin 1994, la France déclencha l'opération militaire Turquoise, avec l'objectif officiel de mettre fin aux massacres qui avaient débuté le 7 avril. Les objectifs réels de cette opération, son rôle sur le terrain restent le sujet de contre-vérités assénées à l'envi par les responsables de l'époque. En particulier son rôle du 27 au 30 juin, dans les collines de Bisesero, où des rescapés ont été massacrés alors que les militaires français, informés, n'intervenaient pas. Il y a 14 ans, des rescapés ont déposé une plainte visant la chaine de commandement politique et militaire de Turquoise. Les juges s'apprêtent maintenant à enterrer l'affaire, ce qui ferait de ce dossier judiciaire l'un des plus grands naufrages de la justice française. 



Notre association se mobilise donc à l'occasion de ce 25ème anniversaire de Turquoise et des 25èmes commémorations de Bisesero.

A quoi serviront vos dons ?

Vous participez au financement de la venue de deux des plaignants rwandais pendant 10 jours en juin à Paris, lieu d'où partaient tous les ordres donnés à l'opération Turquoise. Les faire venir leur permettra de témoigner, pour interpeller l'appareil judiciaire qui tente aujourd'hui d'enterrer le scandale et pour appeler les autorités françaises à la reconnaissance des faits.

Vous aidez à organiser, le 22 juin, une journée de colloque essentielle pour croiser le regard de ces rescapés, de témoins de l'époque, de magistrats, d'universitaires et d'avocats sur le scandale français de Bisesero.

Vous contribuez aux frais des "Trois jours de trop à Bisesero", du 27 au 29 juin : 3 jours de rencontres artistiques, concerts, expositions sur la péniche  El Alamein, à l'ombre de la bibliothèque François Mitterrand, pour faire connaître à un large public cette page parmi les plus sombres de la Françafrique, et venir enfin à bout des dénégations mensongères des responsables de l'époque.

Enfin, à moyen terme, vous prenez part à la reconnaissance des responsabilités françaises dans le génocide des Tutsis du Rwanda et à la nécessaire évolution de nos institutions.


L'association Survie

Créée en 1984, Survie a fait connaître la Françafrique et s'est mobilisée, depuis 1993, pour dénoncer le soutien français à un régime rwandais en pleine dérive génocidaire. L'association a fait le choix de ne pas avoir recours aux subventions publiques afin de garder une indépendance politique dans ses analyses et ses positionnements. La motivation et l’engagement de nos militant.e.s et trois salarié.e.s sont essentiels pour mener notre combat. Mais apporter un soutien financier est tout aussi précieux (et si vous êtes imposable en France, votre don ouvre droit à une réduction d'impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de vos revenus imposables : un don de 100 € vous reviendra par exemple après impôt à 34 €).

Donner 10 euros

Aidez-nous à faire connaître la vérité sur le rôle de la France

Donner 50 euros

Soutenez l'organisation d'une des rencontres des "Trois jours de trop à Bisesero"

Donner 100 euros

Participez aux frais d'organisation du colloque du 22 juin

Donner 500 euros

Couvrez une partie du billet d'avion d'un des plaignants rwandais

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page