LES HÉRITIERS DE LA TRADITION

par Association Youmi Art

Faire un don

LES HÉRITIERS DE LA TRADITION

par Association Youmi Art

Faire un don

Aider les tribus BAGA de Guinée, à promouvoir les arts & la culture traditionnelle pour mettre en place des systèmes d'autonomie pérennes.

Présentation du projet

« LES HERITIERS DE LA TRADITION : Développement et promotion des activités créatives & culturelles dans la zone de Kamsar ». GUINÉE CONAKRY

Secteurs :

Le Projet s’intègre dans les Secteurs de la Recherche et de la Culture

- Arts plastiques (sculpture, peinture, pyrogravure, etc.)
- Arts vivants (spectacles, performances, danses)
- Musique et chant
- Créations artistiques en lien avec la préservation de l’écologie et de l’Ecosystème côtier
- Créations artisanales à partir de matériaux locaux
- Recherche-Action

Identification des maitres d’oeuvres de la réalisation

- 1 porteur de projet : Marie Yvonne Curtis

Dr. Marie Yvonne CURTIS,
Chercheur en Anthropologie sociale et culturelle, associée à l’Université de
Sonfonia et travaillant sur un projet de recherche du Département
Anthropologie-Université d’Oxford

- 2 artistes professionnels : Michel Camara et Sabine Guillard YOUMI ART

- 3 animateurs culturels : Issa T Camara, Jo Caro Bangoura et Aboubacar Camara
 

Identification des autres partenaires impliqués et rôle

Implication des acteurs locaux des Communes :
- Responsables de la Culture et du patrimoine, de la Recherche (Université Sonfonia)
- Responsables de la Jeunesse
- Responsables des groupements
- Les Ressortissants originaires des villages ciblés

Les partenaires techniques :
- Le Musée de Boké et artistes de la zone
- Les artistes et professionnels de l’ISAG (Institut Supérieur des Arts de Guinée) de Dubréka
- Les acteurs du Studio Keira de Conakry
- Le Petit Musée de Conakry
- Le Musée National de Conakry
- Et autres partenaires techniques à identifier

Lieux de réalisation du Projet :

Le projet se déroulera dans la sous-préfecture de Kamsar, plus particulièrement dans les Communes
Rurales (CR) de Kataco, Taigbé, Taidi/Tesken et Kawass situées à environ 20 km de Kamsar.
Cette région, située sur le littoral Nord-ouest de la Guinée, possède depuis plus de 3 siècles de
nombreuses richesses naturelles (terre, forêt, mer et sources d’eau) qui ont longtemps procuré à ses
communautés les moyens de subsistance (riz, palmier, pêche, fruits, produits de la forêt). Les
principales communautés d’origine que sont les Baga, Nalu, Landuman, Soussou et Mikiforé ont
conçu leur mode de vie sur la riziculture, l’agriculture, l’élevage, la pêche, la chasse, voire le
maraichage. Par ailleurs, les communautés ont conçu et fabriqué des productions artistiques et
artisanales à partir des matières végétales et minérales qui les entourent : masques, statuettes, paniers,
nattes, poterie et divers.

Origine du projet

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Dans le cadre d’un projet de recherche intitulé « Mangrove et Aluminium : Résilience économique et socio culturelle des communautés du littoral de la Guinée », un volet Culture et Arts a été défini pour mieux comprendre et accompagner les transformations du monde actuel. Le projet pilote proposait de prendre en compte les besoins des communautés en termes de soutien au développement de leur culture, de leurs arts et de leurs produits artisanaux au niveau local et régional.
Toujours dans ce cadre, un projet pilote portant sur le « Soutien aux pratiques artistiques et culturelles » a été exécuté grâce à l’appui de 2 professionnels et de 3 animateurs :
- Michel Camara, Capoeira (venant de France), artiste peintre et sculpteur, musicien,
maitre de Sabine Guillard, (venant de France), artiste peintre, styliste, spécialisée dans la conception et le design de produits artisanaux fabriqués à partir des matières premières locales
- Jo Caro Bangoura, artiste musicien, chanteur, animateur du village de Kataco (15km
de Kamsar)
- Issa T. Camara, animateur culturel intervenant dans le village de Taigbé et à Kamsar
- Aboubacar Camara, animateur culturel intervenant dans le village de Kawass

Ce projet pilote avait pour objectifs de :
- Intervenir au plus près des communautés en accompagnant concrètement et de
manière personnalisée à soutenir les activités culturelles et artistiques existantes
- Permettre aux artistes d’intervenir en interactions avec les membres de la communauté
et les structures locales pour transmission de leur savoir et savoir-faire
- Encourager, à l’avenir, les pratiques artistiques et culturelles dans des structures
comme les écoles, les associations de jeunes, les groupements de femmes, etc.
Ce projet innovant a proposé différentes activités et divers ateliers durant 3 semaines (du 31
mars au 20 avril 2019). Il s’agissait de réaliser :
- des ateliers accessibles à tous les artistes (sculpteurs, peintres, décorateurs, acteurs de
troupes) pour les accompagner techniquement dans la zone de leur sous-préfecture de
Kamsar et, plus particulièrement dans les Communes Rurales (CR) de Kataco, Taigbé,
Taidi/Tesken et Kawass, situées à moins de 20 km de Kamsar.
- Des ateliers scolaires (écoles de Kamsar/Kawass, Taigbé et Kataco) en collaboration
avec des artistes pour développer de nouvelles formes de pédagogie et d’autres
manières de transmettre et de partager la connaissance et les pratiques de l’art.
- Des activités particulières auprès de jeunes inactifs pour les impliquer dans la gestion
des projets culturels et artistiques en lien avec des actions concernant l’écologie et la
biodiversité.
- Des activités auprès de groupes de femmes dans la fabrication de produits artisanaux
de qualité : vannerie, poterie et autres pour améliorer la qualité des produits et leur
commercialisation.
Aujourd’hui le mode de vie de ces villages est menacé car des terres sont octroyées massivement depuis 5 ans aux
compagnies minières pour la réalisation de leurs infrastructures : ports maritime et fluvial (Rio
Nunez), lignes de chemins de fer, routes, etc.
Toutes ces activités comportent des incidences positives certes pour l’économie, mais elles s’avèrent
négatives pour les communautés locales et leur milieu. En effet, il faut s’attendre à l’augmentation des
risques pour l’environnement, à des changements importants dans la vie économique, sociale des
communautés certes ? mais également à des bouleversements dans les modes de vie et des systèmes
culturels traditionnels qui ont longtemps su préserver l’harmonie entre les sociétés et leur
environnement ainsi qu’une complémentarité entre hommes et femmes ainsi qu’entre générations.

A quoi servira l'argent collecté ?

Avec le projet « LES HERITIERS DE LA TRADITION », il s’agit tout d’abord de mettre en avant
toutes les activités culturelles existantes qui se sont maintenues depuis des générations et qui ont
tendance à disparaître, faute de transmission, de dialogue et de pratiques.
Dans un second temps, il est important, tout en tenant compte de chaque spécificité villageoise (ou
groupe de village), d’identifier les ressources existantes, de connaître les besoins des acteurs et actrices
intervenant dans une pratique culturelle ou artisanale, d’associer d’autres acteurs clés telles que la CR,
les associations, les opérateurs externes (ressortissants et étrangers), et préciser le rôle de chacun des
intervenants.
Objectifs poursuivis
De manière plus précise, les objectifs du Projet visent à :
 
- VALORISER LE PATRIMOINE, en intervenant au plus près des communautés, par
l’ accompagnement concrète et technique pour la réalisation d’ oeuvres de qualité (sculpture,
peinture, le spectacle vivant -danse, musique et chant- et toute autres créations), destinées à
l’usage externe ou externe.

- FACILITER L’ ACCES au niveau local des arts et de la culture en encourageant les pratiques
artistiques et culturelles existantes ou à venir dans les localités : écoles, associations,
groupements… en vue d’une transmission continue des savoir-faire.

- PROMOUVOIR LES ACTIVITES CREATIVES & CULTURELLES en soutenant et
améliorant la qualité des oeuvres produites pour mieux les commercialiser sur place où à
l’extérieur

AXES D’INTERVENTION

AXE 1 – MISE EN PLACE DU « CLUB AMANTCHO » DE KAMSAR


1.1 Réhabiliter/aménager et équiper les espaces culturels : hall/ateliers ; cabanes d’accueil
pour les artistes en résidence, espace scénique pour les spectacles et espace commun pour des
échanges entre divers acteurs et actrices.

1.2 Organiser des ateliers de formation technique (en résidence ou non) pour renforcer les
capacités techniques et créatives des artistes : sculpteurs, peintres, musiciens, troupes de
danses, etc.

1.3 Réhabiliter/aménager et équiper les espaces commerciaux pour mener des activités
génératrices de revenus : boulangerie, épicerie, studio d’enregistrement, magasin de vente,
restaurant.

1.4 Diffuser des oeuvres et des artistes grâce à diverses manifestations telles que :

o Concerts,
o Spectacles ouverts à tous et surtout au jeune public
o Ciné-concerts
o Temps forts
o Festivals
o Sites web multimédias
o Tour Operator

AXE 2 – SOUTIEN AUX ACTIVITES CULTURELLES ET ARTISTIQUES DANS LES VILLAGES/DISTRICTS


2.1 Aménager avec la contribution des communautés (main-d’oeuvre, matériaux de base…) :
Une GRANDE CASE, espace culturel multifonctionnel dans les 3 villages de Taigbé, Kawass, Kataco
Une ou deux cases d’accueil pour héberger des visiteurs

2.2 Organiser des ateliers de Formations artistiques pour accompagner des sculpteurs,
peintres, musiciens, membres de troupes, etc., en résidence ou non. Il s’agit de formations
pour professionnaliser les adultes et des répétitions pour entraîner les troupes des adultes et
des enfants non scolarisés

2.3 Encourager les pratiques artistiques en milieux scolaires avec l’implication des
enseignants, des spécialistes locaux et autres acteurs

2.4 Accompagner la diffusion des objets produits en vue de leur vente à plus large échelle
et développer la médiation artistique pour les échanges entre les acteurs culturels et leur public

AXE 3 – SOUTIEN AUX ACTIVITES ARTISANALES

2.5 Créer 3 coopératives artisanales de femmes/jeunes afin de leur permettre de retrouver une
dynamique créative, rémunératrice et de transmission au sein de la jeune communauté

2.6 Réinventer, grâce aux objets et matières collectés, de nouvelles créations dans une proposition
libre et personnelle

2.7 Accompagner les groupements pour la diffusion des objets et pour la commercialisation des
diverses créations (expositions, foires, magasins).

LES MOYENS A METTRE EN OEUVRE

1. Aménagement et Equipement des espaces KAMSAR
- Travaux d’aménagement et de finition du Club culturel Amantcho (maçonnerie menuiserie)
- Travaux d’aménagement et de décoration de l’espace commercial (restauration, épicerie,
boulangerie, magasin)
- Equipement du studio d’enregistrement
- Matériels pour les formations artistiques
- Mise en place d’un site web
- Développement de l’Ecotourisme (Tour Advisor)
TAIGBE, KATACO, KAWAS
- Construction et aménagement de 3 espaces culturels (GRANDE CASE) avec le concours des
communautés
- Fourniture d’équipements et de matériels pour la formation des artistes et l’accompagnement
des coopératives de femmes/jeunes
- Construction ou réhabilitation de cases d’accueil Visiteurs

2. Les Moyens techniques
Les besoins des artistes en matériels ont été identifiés lors de la phase pilote selon les localités
rencontrées et les spécialistes visités (voir Liste des besoins dans le projet Pilote).

3. Les actions de formations et d’accompagnement
- Pour les artistes professionnels
- les amateurs et apprenants
- les écoliers et les jeunes
- les groupements de femmes

4. Les actions de médiation et de diffusion
LES PUBLICS CIBLES
- Les artistes : sculpteurs, peintres, membres de troupes artistiques
- Les élèves des écoles
- Les jeunes des villages non scolarisés
- Les groupes de femmes
- Les acteurs locaux impliqués

ECHEANCIER DU PROJET

Durée totale du projet : 6 Mois
Date de début et de fin du Projet : Janvier 2020 à Juin 2020

ETAPES DE REALISATION ECHEANCE

1. Suivi des aménagements et équipements des
espaces culturels de Kamsar, Taigbé, Kawass,
Kataco
Décorations des murs des structures locales
(écoles, maisons, cases de culture)
Janvier 2020

2. Kamsar : Accompagnement d’ateliers de
formations à Kamsar (Peinture, sculpture,
musique)
Diffusion des oeuvres et artistes (spectacles,
concerts, temps forts)
Février à Mars 2020

3. Taigbé :
- Ateliers de formation Sculpture
- Pratiques culturelles et artistiques dans les
écoles et maisons des jeunes.
- Accompagnement des groupes de femmes
dans leurs créations et activités
rémunératrices
Avril2020

4. Kataco :
 Ateliers de formations Sculpture
Pratiques culturelles et artistiques dans les
écoles et maisons des jeunes
 Accompagnement de la troupe artistique de
Kataco
Mai 2020

5. Filima/Kawass :
- Pratiques culturelles et artistiques dans les
écoles et maisons des jeunes
- Accompagnement des groupes de femmes
dans leurs créations et activités
rémunératrices
Juin 2020

6. Kamsar :
 Diffusion des artistes et des oeuvres
(spectacles, concerts, temps forts)
Participation au festival
Juin 2020

RETOMBEES ATTENDUES

Mobilisation du milieu :
-Implication et sensibilisation des leaders locaux
- Travaux en complémentarité avec acteurs et actrices de la culture, des arts
- Renforcement des capacités créatives des coopératives de femmes
- Ouverture des écoliers et des enseignants à la culture, aux arts et à l’environnement
- Débouchés pour des jeunes

Impact du projet dans les communautés
- Impacts économiques : activités rémunératrices ; renforcement des capacités ; ventes de
produits locaux de meilleure qualité ; ouvertures des villages au public
- Impacts culturels : Mise en valeur du potentiel du territoire ; valorisation des activités
traditionnelles et contemporaines ; transmission des savoir-faire ; apprentissages
artistiques
- Impacts sociaux et environnementales: dialogue social ; actions en direction de la
jeunesse ; prise en compte de la biodiversité ; des problèmes de déchets

Rayonnement et visibilité
- Au niveau local : redynamisation des activités villageoises ; soutien aux manifestations
culturelles existantes et soutien à la création (rencontres, expositions,
- Au niveau régional : Un espace culturel à Kamsar ouverts aux artistes et de gestion
privée ; développement d’un partenariat culture-tourisme
- Au niveau national : Partenariats avec des artistes de Conakry et autres villes secondaires
- Au niveau international : partenariats avec des intervenants de l’étranger
-

Donner 10 euros

1 Bain de Gong

Donner 20 euros

2 Bains de Gong

Donner 50 euros

1 soin Sonothérapie

Donner 100 euros

Mandala bois 50cm

Donner 500 euros

Week-end Yoga & Son pour 2 personnes 2021

Donner 200 euros

Mandala bois plume 70 cm

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Association Youmi Art. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Annick Piteau
30/11/2019
L
Laetitia Loheac
08/11/2019
F
Fabienne Morgaut
07/11/2019
Signaler la page