Français English

Faire un don à L'ATPAC Maison Solidaire de St Etienne

in favour of ATPAC Maison Solidaire

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme ATPAC Maison Solidaire . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Rapport moral 2022 :

ATPAC MAISON Solidaire

Bonjour à tous,

L’amicale Laïque Michelet nous accueille à nouveau ce soir, et nous l’en remercions. Depuis 2017, elle est à nos côtés nous prêtant ses locaux pour les cours, les réunions et plus récemment pour assurer la distribution des colis alimentaires à la quarantaine de jeunes qui en bénéficie et ce durant les travaux à la Maison Solidaire.

Cette année, c’est à moi que revient la lourde charge de rédiger le rapport moral, et faire cet exercice après Valentin, ce n’est pas une tâche facile.

Comme l’an dernier, le département et l’Aide Sociale à l’Enfance continuent leurs mises à la rue sauvages au mépris du principe de présomption de minorité alors même que la France a ratifié la

Convention internationale des droits de l'enfant, continuent de contester la valeur des documents d'état civil des jeunes alors que ces mêmes documents sont acceptés ailleurs.

Même chose du côté de la justice où le tribunal pour enfants rejette la quasi-totalité des démarches de prise en charge des jeunes en recours. Pour éviter la contestation quasi systématique des

documents d'état civil, nous continuons le travail engagé avec les avocats étrangers des pays dont les jeunes sont issus. C'est un travail long et difficile mais il commence à porter ses fruits.

Le faible taux de prise en charge et le délai d'attente toujours plus long pendant le recours démoralisent les jeunes et les poussent à partir pour tenter leur chance dans d'autres départements.

Ces disparitions sont toujours traumatisantes pour nous bénévoles, hébergeurs solidaires car nous pouvons mettre un visage sur les noms de ces enfants, nous avons tissé des liens, beaucoup d'entre

eux sont restés quelques mois avec nous. Nous pouvons juste être indignés face à ce qui se passe dans la Loire mais notre bienveillance, notre soutien leur a permis de poursuivre leur chemin.

Pour lutter contre les disparités régionales et défendre les droits des MNA, nous sommes cofondateurs de la “ Coordination Nationale des Jeunes Exilé.e.s en Danger” et y défendons le principe d’inscription de la présomption de minorité dans la loi française.

L’association continue de renforcer ses liens avec les partenaires financiers : La Fondation Abbé Pierre, le Fonds RIACE, Emmaüs France, la Communauté Emmaüs Firminy Roche la Molière, la Fondation Rothschild et depuis mai les Restos du Coeur.

Le rachat de la maison par le Fonds de Dotation

Solidarités et Humanisme va nous permettre de continuer sereinement nos activités même si nous envisageons une occupation de la maison un peu différente en nous dirigeant vers une gestion en semi-autonomie des jeunes que nous y hébergerons.

En termes d'organisation, nous avons également essayé de soulager un peu le coordinateur en déléguant différentes tâches à des référents : il s'agit des pôles santé, appartement, gestion des colis et un dernier pôle dédié aux hébergeurs.

En plus des cours de français et de maths ; de nombreuses activités ont été proposées aux jeunes par les bénévoles ou des sympathisants : balade en bateau sur la Loire, ateliers peinture avec l'artiste Joe Okitawonya visite de musées, concert de TTiken Jah Fakoly...

Les jeunes se sont également très investis dans la fabrication des lampes que nous avons vendues à Noël, dans les repas préparés pour d'autres associations au profit de la Maison Solidaire et depuis peu dans le maraîchage grâce à Mr Rocher et Evélina.

Suite à d'anciennes infiltrations d'eau dans la toiture de la maison, des travaux ont dû être effectués dans l'urgence. Nous avons pu constater avec bonheur et soulagement que le vieil adage “à quelque chose malheur est bon “ disait vrai ! La mobilisation des anciens bénéficiaires de la Maison Solidaire et des bénévoles a été rapide et efficace. Depuis plus de 6 semaines, elle n'a pas faibli et permis la réfection des quatre chambres et la création d'une belle salle de bain.

Nous tenons également à remercier chaleureusement Aurélie et Franck qui ont transformé leur exploit sportif en exploit solidaire, à eux deux ils ont récolté plus de 8 500 € de don.

Face à toutes les injustices administratives et juridiques, face au durcissement de la politique migratoire en France, grâce à vous tous, bénévoles, hébergeurs solidaires, contributeurs, nous

continuons à porter ensemble un projet fort, lourd de sens et d'humanité.

Alors ensemble “résistons les bras ouverts.”

 

Rapport Financier 2022

Rapport d'activités 2022

Historique

Cette association a pour objet d'apporter un soutien matériel et humain : objets matériels, nourriture, hébergement, assistance, etc aux bénévoles, réfugiés, migrants et toutes personnes sans abri et/ou en situation de détresse médicale, psychique ou sociale, à Saint Étienne et dans une moindre mesure partout ou le réseau de bénévoles le permet sur le territoire national.

Depuis 2017, nous accueillons principalement des mineurs non accompagnés non pris en charge par les départements après une évaluation sociale de leur âge et de leur isolement.
Le plus jeune que nous ayons accueillit avait 13 ans, mais la moyenne se situe plutôt autour de l'âge de 15 ans, jusqu'à 17.
Ils sont majoritairement originaire de l'Afrique de l'ouest, Guinée Conakry, Mali, Côte d'Ivoire, Nigeria, Sénégal, Gambie, Bangladesh...
Ils ont tous un parcours migratoire traumatisant, et des histoires familiales souvent compliquées (violences, décès, abandons...).

Nous mettons tout en œuvre pour que ces jeunes accèdent à une scolarité ou à la formation professionnelle.
Nous avons créé une cellule de veille médicale et psychologique composé de 3 infirmières et de deux médecins. Des permanences sont organisées à La Maison Solidaire pour les soins en cours, les traitements à donner, etc...
Nous organisons trois cours de Français par semaine, de deux heures chacun, pour tous les volontaires.

70 hébergeurs solidaires sont regroupés autour de La Maison Solidaire et se relaient pour héberger ces personnes (quelques situations de majeurs ou famille demandeurs d'asile, jusqu'à 94 en même temps en avril 2019).

Nous accompagnons ces jeunes sur des périodes de quelques mois à 21 mois, jusqu’à ce que ceux ci soient convoqués par un juge des enfants, après que nous les ayons aidés à reconstituer leur état civil, en lien avec leur famille, à faire légaliser leurs documents auprès d'ambassades, consulats ou ministères, puis à les faire venir du pays. Pour les jeunes majeurs ou demandeurs d'asile, tant que ceux-ci sont engagés dans des procédures visant à leur régularisation.

La maison en elle même supporte une charge extrême pour des locaux non adaptés, une réelle transformation du lieux et de son fonctionnement s'impose si nous voulons y prolonger l'accueil sur place, c'est le projet que nous portons en cette année 2022.

Le travail que nous menons depuis janvier 2020 avec l'écriture d'un projet social renouvelé pour trois ans, la location de 4 appartements qui permettent d'héberger 17 jeunes ont permis de soulager les activités menées sur les locaux abritant le siège de l'association. 

En parallèle, nous travaillons d'arrache pied à la recherche des fonds nécessaires à la réhabilitation de La Maison Solidaire, les fonds nécessaires au rachat de celle-ci ayant été levés en 2021 grâce au Fonds de Dotation Solidarités et Humanisme.

Pour toutes ces raisons, votre soutien reste très important, car les sommes engagées sont faramineuses, 500 000 euros au bas mot pour la réhabilitation et la construction des locaux qui abriteront notre vestiaire, notre bureau, infirmerie ainsi que cuisine et salle de restauration.

Si vous souhaitez pouvoir lire le projet social, nous soutenir différemment, vous pouvez nous contacter sur lamaisonsolidaire42@gmail.com