Au gres du feu

Arts et culture

Lieu de rencontres pour la transmission de techniques ancestrales de poterie

qui sommes-nous ?

En images

+7 Photos

Notre mission

L’atelier La Terre en Feu existe depuis 1975. Installé actuellement en Dordogne en 1995, il se situe depuis 2011 sur la commune de Valojoulx.

L’association Au Grès du Feu gère les cours, les stages et les formations de l’atelier.


Sophie Houdebert, la potière de La Terre en Feu, en est la formatrice.


Tout le travail qui se fait ici est dans le but de pratiquer la poterie le plus simplement possible, en l’intégrant au quotidien dans sa vie, dans le respect de l’environnement, de cuire le plus possible avec des matériaux à énergie renouvelable ou de recyclage.

La terre est travaillée comme les potiers gallo romains et grecs pour les terres sigillées. La terre est d’abord soigneusement polie avec des pierres et un engobe sigillée est posé; sur chaque pièce lorsque la terre est sèche.

Puis c’est l’heure du feu, qui laisse son empreinte sur l’épiderme de chaque pièce. Cuissons au bois, au gaz, a la sciure, enfumages… , tout est fait pour la rencontre du principe féminin de la terre avec le principe masculin du feu.

Le raku est également pratiqué et enseigné, comme les potiers japonais, en sortant les poteries en fusion du four pour pratiquer des enfumages.

D’autres techniques comme celle du façonnage et des cuissons a la façon des potières africaines permettent de façonner de grosses poteries à cul rond et le feu joue avec elles.

Diverses cuissons primitives, fours à sciure, fours papier, cuissons au bois… sont régulièrement enseignées.


Notre éthique

L’atelier La Terre en Feu propose un retour sur les traces de l’Humanité…

Un voyage au coeur d’une  mémoire ancestrale basée sur  les gestes primitifs d’utilisation combinée de la TERRE et du FEU.

Pour cela, des techniques ancestrales respectueuses de l’environnement, basées sur la décroissance et  l’utilisation de matériaux naturels (ramassage d’argiles en nature, cuisson au bois, utilisation d’eau de pluie…) sont mises en œuvre.

Sur le lieu, les installations visent également à réduire notre empreinte sur la nature :
– Utilisation d’un récupérateur d’eau de pluie pour l’atelier afin de ne pas gaspiller l’eau potable inutilement,
– Chauffage au bois,
– Utilisation de toilettes sèches,
– Eclairages extérieurs fonctionnant à l’énergie solaire.


Notre action

L’objet de l’association est le développement et l’enseignement sous toutes ses formes, de l’art de la terre et du feu dans le respect de l’environnement.

L’atelier accueille des débutants, des amateurs, des professionnels… Chacun peut recevoir l’enseignement qu’il souhaite, de la simple journée de découverte aux stages de formation professionnelle.

Au cœur de cette démarche de transmission, l’intention est d’offrir, à chaque individu, ce dont il a besoin.  Une attention particulière est portée au développement de la sensibilité et de l’autonomie du participant.


Présidente de l’association et formatrice

Potière depuis 39 ans, formatrice depuis 23 ans. Ses spécialités sont le Raku et la terre Sigillée.

Ses fonctions :

  • Responsable des formations et des animations,
  • Garante du bon fonctionnement interne,
  • Responsable de la mise en œuvre des nouveaux projets de l’Association.

 

Portrait d’une potière passionnée…

« En 1975, un potier m’a invitée à tourner dans son atelier….
La rencontre fut si forte avec la terre que nous ne sommes plus quittées. Nous avons ensuite eut à rencontrer le feu, à l’apprivoiser et à le connaître pour que les principes s’unissent pour former un tout. Beaucoup de passion, beaucoup d’erreurs, beaucoup d’épreuves, une infinité de joies et de rencontres.
Tout d’abord une formation à une école à Paris de décor céramique, en même temps que l’apprentissage de la chimie des émaux de haute température, l’acquisition d’un tour et d’un four et tout pouvait commencer…
La rencontre avec les pièces de Pierre Bayle en 1975 dans une galerie parisienne me toucha si profondément que je sus que je chercherai sans relâche le « secret » des poteries sigillées Gallo-romaines et leur engobe incomparable. Jusqu’à aujourd’hui la recherche n’a pas cessé, d’une terre à l’autre, de décantation en décantation, la terre est devenue onctueuse et d’une finesse incroyable. L’entraînement sur le tour, jour après jour, année après année a permis d’obtenir des poteries si légères que certaines donnent l’impression d’être une coquille vide et pourtant si pleines de douceur, de légèreté, de finesse, comme une fine pellicule entourant le vide.Toujours la passion en toile de fond, la recherche, la connexion à l’histoire grâce à un père sculpteur et professeur d’histoire de l’art, et le souhait profond de retrouver l’origine du travail de la terre avec la simplification des techniques.
La rencontre en 1995 avec une potière éthiopienne et toute la dimension de la femme potière, sa simplicité, sa noblesse ont été source de grande inspiration. E e En même temps, un stage sur le Raku a donné toute la force du feu, tout cet inconcevable de la fusion à cœur ouvert…L’approcher, ne plus en avoir peur, jouer avec lui, simplement, comme un enfant. Et l’union de cette terre, féminine, douce, consentante et du principe masculin du feu, puissant, chaud, réconfortant qui s’enroule autour des poteries est une extase incomparable qui nous laisse sa trace sur l’épiderme de la terre. »


Un blog est en ligne sur lequel je partage toutes mes recettes, les préparations des argiles récoltées, les cuissons, des plans de four et je réponds avec joie aux nombreuses questions des débutants

Siège social

Les Faux Valojoulx 24290 Valojoulx

Site internet

http://laterreenfeu.fr

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association KOTESIT
KOTESIT
Association Bibliothèques Sans Frontières
Bibliothèques Sans Frontières
Association D'Asques et D'Ailleurs
D'Asques et D'Ailleurs
Association persona grata
persona grata