VOITURE SUSPENDUE

par AU P'TIT BLOSNEUR

Faire un don

VOITURE SUSPENDUE

par AU P'TIT BLOSNEUR

Faire un don

Une voiture partagée pour l'accès à la mobilité pour tous

DESCRIPTION DU PROJET

Historique de l'association :

Notre association Au P'tit Blosneur est créée en 2015 par et pour les habitants du quartier. Elle s’inscrit dans le cadre de l’économie sociale et solidaire. Elle est identifiée comme "la conciergerie" du quartier sud rennais. Cette initiative fait partie de ses premiers projets. Elle porte des valeurs telles que le partage, la solidarité, le respect, la primauté de la personne. La vie associative est assurée par Claire-Agnès la coordinatrice, un ou deux jeunes en service civique et les bénévoles. Elle accueille régulièrement des étudiants dans le cadre de leur stage.

« Par les habitants, pour les habitants », la structure est là pour permettre à tous de s’entraider afin de se faciliter le quotidien : des petits services qui facilitent le quotidien, de la mise en place de projets, le partage d’informations, la gestion d’une cabane à dons, le café associatif, les ateliers divers (confection de produits naturels, couture), les repas partagés, la mise à disposition du local, l’organisation de sorties divers, gestion de prestations, les actions de nettoyage comme « nettoie ton Blosne », le marché de noël. Les services gérés par la conciergerie sont destinés aux adhérents de l’association. C’est une façon de permettre à ceux qui le souhaitent de rendre ou de bénéficier de différents services. Le choix de s’impliquer appartient à chacun, ils donnent un peu de leur temps et partagent leur expérience. Nous prenons les dispositions nécessaire afin d’encourager ceux qui ont besoin d’une aide d’oser faire leur demande. Nous œuvrons pour que les personnes dépassent la peur « d’aller vers ». A travers cette intervention nous créons la rencontre puis le reste se fait tout seul.

Au départ de la conciergerie, l’idée était de se faciliter le quotidien, tout en apprenant à connaître ses voisins. Pour les petits problèmes du quotidien que quelqu’un ne sait pas ou ne peut pas résoudre. Un voisin saura forcément l’aider : changer une ampoule, monter un meuble, garder un chat pendant les vacances, acheter les médicaments à la pharmacie pour celui qui ne peut pas se déplacer. La conciergerie est l’intermédiaire entre la personne qui a besoin d’un service ou d’un prêt de matériel et les adhérents de l’association qui ont les compétences et qui sont disponibles. Les services rendus s’arrêtent là où commence le travail d’un professionnel.

 

Le projet :

La coordinatrice de l’association « Au P’tit Blosneur » et une assistante de service sociale du CDAS ont portés à maturité leur réflexion pour la mise à disposition d’un camion utilitaire. Cette initiative est née suite au repérage d’un besoin régulièrement réitéré par les habitants du quartier. Ce constat est partagé par les membres de l’association ainsi que les différents professionnels intervenant dans le secteur (comme par exemple le CDAS). Ces derniers se trouvant souvent sans solution. Ou à devoir opter pour des démarches couteuses lors d’un déménagement, pour le transport d’un grand meuble et encore. 

La question de la mobilité reste centrale dans le quotidien d’une personne. Ce projet a la volonté de proposer de la simplicité pour les personnes. C’est aussi une façon d’apporter de l’amélioration dans le quotidien des plus démunis. Il peut permettre à une personne de mieux invertir son logement. Le « bouche à oreille » est un allié dans la démarche, ceux qui auront vécu l’expérience pourront en témoigner. De cette façon, ceux qui ont tendance à se mettre en retrait oserons à leur tour. Ça permet aussi à la personne d’être acteur de sa démarche. Il participe à la lutte contre les discriminations et touche des questions environnementales. Il viendra enrichir la vie associative, à long terme il peut générer la création d’un deuxième poste salarié. Les formalités seront portées par la conciergerie, un moyen peut éviter du stress aux personnes. Certains meubles auront une seconde vie, d’autres irons à la déchetterie. Ce trie respect l’environnement et la propreté du quartier.

Suite aux nombreuses opérations telles que « Nettoie ton Blosne » et aux échanges avec les différents professionnels du quartier, nous faisons le constat que de nombreux meubles sont déposés autour des points d'apport volontaire (certainement pour du don mais également faute de véhicule pour les emmener à la déchetterie).

De plus, parmi les services déjà rendus à la conciergerie, il y a déjà eu du prêt de remorques mais tous les habitants n’ont pas la chance d’avoir une attache remorque à leur voiture. Des demandes d’aide au déplacement de mobilier ont également été faites à plusieurs reprises. A partir des besoins identifiés, nous avons décidé d’acheter un véhicule. Nous envisageons de choisir un véhicule d'occasion du type : C 15, Kangoo, Doblo. Ce dernier doit pouvoir :

- transporter des encombrants,

- transporter du mobilier acheté ou donné entre particuliers.

 

La location, comment ça fonctionne ?

La location du véhicule est pensée de façon adaptée aux besoins de la personne avec différentes possibilités. La demande se fera au préalable auprès de la conciergerie qui s’organisera pour répondre à celle-ci. Comme par exemple, une personne pourrait avoir besoin :

-           Le véhicule (uniquement),

-           Le véhicule + un conducteur, 

-           Le véhicule + des moyens humains,

-           Le véhicule + un conducteur + des moyens humains.

Dès le départ, le carburant serait à la charge du demandeur. Celui-ci s’acquittera également d’une somme pour le ou les services rendus à hauteur de ses moyens. Donc, nous parlons de tarif libre à partir de 3 euros. A travers la proposition du tarif libre, on cherche à valoriser les personnes et le non-jugement. Dans ce cas, ceux qui auront la possibilité paieront plus pour permettre aux plus démunis de pouvoir en bénéficier. Le principe reste le même que celui existant au sein de la conciergerie. Ensuite, une réflexion a permis d’envisager l’évolution de ce service. Une ouverture vers l’extérieur qui donnera la possibilité à différents partenaires, entreprises et autres de bénéficier de la location du véhicule. Cette réflexion est à mettre en lien avec la volonté de pérenniser le projet. Mais aussi de prendre en compte les différents paramètres. Il s’agit de l’assurance qui va permettre les déplacements des personnes en toute sécurité. L’entretien du véhicule participe au bon fonctionnement de celui-ci, à la sécurité.    

Emergence du projet :

L'aboutissement de ce projet est le résultat de la réflexion de Claire-Agnès (la coordinatrice de l'association) et Marie-Pierre (assistante de service social au CDAS). Ensuite, Régine en formation d’assistante de service social a eu l’occasion de soutenir les responsables du projet au cours de son stage.

Pour Claire-Agnès : « A partir de ce constat commun, y’a eu plein de demandes auprès de l’association, soit des habitants directement, soit des assistantes sociales. Nous, on savait bien que la demande était telle que si on mobilisait un bénévole ou une voiture. Eh bien, le fait est que ça allait se savoir et on allait avoir des demandes énormes après ... c’est certain. On n’allait pas pouvoir répondre à cette demande parce que nos services sont ponctuels. Donc, on est parti de ce constat entre ces demandes des services sociaux. Et nous Au P’tit Blosneur, on répondait non à chaque demande alors qu’on avait qu’une envie c’était de dire oui. On a beaucoup échangé, on a réfléchi… De fil en aiguille, on s’est dit : il faut acheter une voiture et partir sur un système de « suspendu », de compensation des uns par rapport aux autres. On reste sur le même principe que les services existants à la conciergerie. En disant aussi au le prix au final n’est pas fixe et chacun met ce qu’il peut dans la voiture ».

Marie-Pierre explique : « Depuis plusieurs années, des travailleurs sociaux du CDAS reçoivent des demandes de personnes en difficultés pour transporter du mobilier d’un lieu à un autre, (ex : ma belle-sœur me donne son frigo mais je n’ai pas de véhicule pour aller le chercher, ou je souhaiterais amener mon vieux canapé à la déchetterie et aller chercher le nouveau que j’ai trouvé sur le bon coin mais je n’ai pas de véhicule…)

Depuis 2018, les dispositifs d’aide légal et extra-légal dispensés par la CAF et le CCAS ont fait évoluer leur pratique. En effet, auparavant, s’agissant d’aide financière pour l’acquisition de mobilier ou d’électroménager, les personnes concernées étaient dans l’obligation de fournir un devis d’un magasin de type Conforama, But, ou Ikéa…. Aujourd’hui, face à la demande croissante, il est possible de se fournir via des sites comme le bon coin, ou d’occasion chez des particuliers. Le problème revient à nouveau sur la question du transport… Aujourd’hui, face à la demande croissante, il est possible de se fournir via des sites comme le bon coin, ou d’occasion chez des particuliers. Le problème revient à nouveau sur la question du transport… Derniers cas de figure : une personne souhaite louer un utilitaire pour déménager, elle trouve des personnes pour assurer le déménagement mais pas de chauffeur avec permis… Une autre variante : une personne trouve un chauffeur, des « bras…mais n’a pas de carte bancaire ni de chéquier pour assurer la location d’un utilitaire… Ces situations sont rencontrées de façon récurrente, tant par les professionnelles du CDAS que par ceux du CCAS, ainsi qu’en témoigne une enquête réalisée en 2018.

Un utilitaire au P’tit Blosneur ???? Une réponse adaptée ?

Sur le territoire du Blosne, deux publics se côtoient, interchangeables : ceux qui ont besoin d’un coup de main, et ceux qui ont besoin de…donner un coup de main. La rencontre CDAS / P’tit Blosneur vise à mettre en synergie ces deux publics et de créer une vraie solidarité de proximité. « Un véhicule suspendu » comme une passerelle entre deux mondes pour rassembler les habitants d’un même quartier…. De la vision utopiste au projet réaliste il n’y a…que 4 roues… Quelques euros….. »

 

Selon Régine : « Durant mon parcours de stage, j’ai découvert différentes perspectives que proposent l’économie sociale et solidaire et son importance pour les personnes. Je me suis également familiarisée avec le projet de « la voiture suspendue ». Ce projet pourrait permettre aux habitants d’avoir accès à la mobilité et surtout d’être acteur de leur démarche. La forme « suspendue » est aussi une voie pour véhiculer du lien et du partage. La mutualisation d’un véhicule participe à la réduction de gaz carbonique à une petite échelle. Pour moi, les personnes sont placées au cœur du projet, il respecte les valeurs de l’association et notre environnement ». 

 

OBJECTIF PRECIS DE LA COMPAGNE

Le terme « suspendu » peut paraitre surprenant au premier abord. Ce n'est pas une question de hauteur mais une allusion au concept de "café suspendu". Ce mouvement solidaire est originaire d'Italie puis s'est étendu vers d'autres pays. Pour vous donner un exemple, on achète un café, une baguette, un repas ou même une place de cinéma... Que l’on garde pour soi, on remet au vendeur une certaine somme choisie en toute liberté. Le but est de participer à cette forme de cotisation. Pour permettre à une personne qui n'a pas les moyens de s'offrir un café ou autre. Notre projet est coloré par l'esprit de ce concept mais notre proposition comporte des nuances. La notion de « suspendue » est présente dans notre démarche, celui qui en a la possibilité participe pour permettre au plus démuni de pouvoir en bénéficier.

LE FINANCEMENT

Les fonds collectés vont nous permettre de réunir une partie du financement nécessaire à l’achat du véhicule utilitaire pour le projet de la « location suspendue ». Notre démarche de financement participatif respect l’idée du « suspendu ». C’est un choix volontaire qui donne la possibilité à chacun de participer librement. En participant à l’achat du véhicule, c’est permettre à celui qui ne peut pas s’acheter une voiture d’accéder à la mobilité. Au démarrage, cette proposition sera mise en place sous forme d’expérimentation durant 1 an et uniquement dans le quartier le Blosne. La location du véhicule sera un service géré par la conciergerie Au P’tit Blosneur. Cette prestation sera prioritairement en direction des habitants. La location est pensée de façon adaptée aux besoins de la personne avec différentes possibilités. La demande se fera au préalable auprès de la conciergerie qui s’organisera pour répondre à celle-ci.

Vous trouverez nos offres dans la partie « don contre don », notre proposition est volontaire. A travers elle, nous vous invitons à expérimenter nos idées et aller plus loin si vous le souhaitez. Ce serait de participer si vous le souhaitez et de proposer vos gains à la suspension. Concrètement, c’est participer par exemple à hauteur de 25,00 euros. Et de permettre à une personne de bénéficier d’un an d’adhésion ou à une autre de s’offrir 1 heure de location. Les possibilités sont diverses.

L’objectif de ce projet est en adéquation avec les missions de nos partenaires tel que le CDAS, la Belle Déchette, la ville de Rennes… Le fonctionnement du prêt du véhicule participe pleinement au développement de la solidarité entre les habitants du quartier du Blosne. Ce projet poursuit également différents objectifs comme :

-           Simplifier la vie des habitants du quartier,

-           Réduire les inégalités d’accès à la mobilité pour une partie de la population,

-           Développement durable en mutualisant un véhicule,

-           Faire des économies en ayant la possibilité d’une prise en charge bien que le mobilier  acheté ne soit pas acheté en magasin (type Conforama, But, Ikea …).

Donner 5 euros

Achat de la voiture

Donner 10 euros

Achat de la voiture

Donner 15 euros

Achat de la voiture

Donner 25 euros

Achat de la voiture et cagnotte solidaire

Donner 40 euros

Achat de la voiture et cagnotte solidaire

Donner 70 euros

Achat de la voiture et cagnotte solidaire

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page