Français English

Soutien face à la Catastrophe dans le Rio Grande do Sul

in favour of Autres Brésils

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Autres Brésils . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Le Brésil devient l’un des pays les plus touchés au monde par les désastres occasionnés par le changement climatique. Après des vagues de chaleur record à Rio de Janeiro ou à Sao Paulo et une sécheresse historique en Amazonie, l’Etat du Rio Grande do Sul est traverse les pires inondations de son histoire.

Selon le bulletin publié par le gouvernement de l'État dans la nuit du 6 au 7 mai, la catastrophe a fait au moins 95 morts, 159 000 déplacé.es et a touché 401 des 497 municipalités de l'État du Rio Grande do Sul.

Des milliers de personnes s’abritent dans des endroits temporaires, attendant que le niveau de l’eau baisse. L’accès à l’eau potable et l'électricité sont partis les plus grands défis actuellement.

En cette période de crise climatique aigüe, les populations vulnérables sont d’autant plus fragilisées au Brésil. Sur place, les mouvements sociaux déploient les moyens pour aider ces populations, notamment les peuples riverains et les communautés autochtones. C’est pourquoi Autres Brésils souhaite venir en aide (en complément de la campagne du Mouvement Sans Terre qui a lancé un appel à don international) en soutenant l’appel à don du Mouvement de Personnes Atteintes par les Barrages (MAB) et des organisations autochtones via le Conseil Indigéniste Missionnaire (CIMI).

Toute contribution sera alors envoyée à ces organisations équitablement. Votre soutien fera la différence en ce moment.