AYUDA

Humanitaire - Caritative

Depuis le mois de mai 2018 notre association basée à Lacaze dans le département du Tarn (81330), regroupe une équipe de passionnés de la cause animale et plus particulièrement du sort des Lévriers Galgos et des Podencos.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

Contexte :

Dans le sud de l’Espagne la chasse au lièvre sans fusil mais avec les très rapides lévriers Galgos est une tradition ancestrale. Ces chasses ainsi que des courses de vitesses font l’objet de paris qui donnent lieu à un véritable trafic. En France la chasse avec des lévriers a été interdite par la loi du 3 mai 1844 du Code de la Chasse.

Les galgueros (chasseurs utilisant les lévriers Galgos) assurent généralement eux-mêmes l’élevage des lévriers en destinant certaines femelles uniquement à la reproduction dans des conditions de détention déplorables : enfermement dans des caves souillées pour empêcher le vol par d’autres galgueros, sans soin et une nourriture qui permet tout  juste aux Galgas de survivre et de nourrir les petits.

Les chiens utilisés pour la chasse vivent enfermés et ne sortent que pour l’entraînement ou la chasse. Lorsque la performance des chiens est jugée insuffisante ou s’ils font une faute (refus de courir, arrêt pendant la course) ils sont battus, mutilés ou tués dans des conditions sauvages (pendus, brulés vifs, jetés dans des puits ….) ou abandonnés dans des perreras : fourrières ou les chiens sont entassés avant d’être euthanasiés. Dans le meilleur des cas les lévriers sont remis à des refuges bénévoles qui accueillent aussi des lévriers errants souvent dans un état de délabrement extrême.

La grande majorité des chiens n’est pas identifiée par puces électronique malgré l’obligation faite par la loi, bafouée en toute impunité.

Chaque année ce sont des dizaines de milliers de chiens qui sont sacrifiés.

 

L’activité de l’association s’exerce sur 3 pôles :

 

1. Communiquer et rechercher des financements :

 

« AYUDA Aide aux Lévriers » diffuse une information sur la situation des lévriers martyrs en Espagne auprès du grand public via des stands tenus par ses bénévoles lors d’évènements culturels où l’association est invitée, lors de manifestations organisées par l’association et sur diverses foires et vides greniers.

 

Dans sa mission de communication, l’association « AYUDA Aide aux Lévriers » utilise aussi un site internet ( https ://www.ayuda-asso.com )

une page Facebook (https ://www.facebook.com/assoayudafrance/)

une chaine YouTube (https://www.youtube.com/channel/UCsdeuCBfgzmhcobdZaCPTtw)

 

Ces médias permettent d’informer sur la maltraitance des lévriers mais aussi sur l’actualité de l’association.

 

L’association « AYUDA Aide aux lévriers » participe également à des manifestations publiques de sensibilisation du monde politique et des décideurs publics.

 

2. Adoptions et formations :

 

Grace à sa communication, l’association reçoit des demandes d’adoption pour des lévriers.

Ces demandes font l’objet d’une enquête préliminaire par des membres de « AYUDA Aide aux Lévriers » afin de déterminer si les conditions d’accueil sont bien réunies et d’informer les futurs adoptants des contraintes induites par l’adoption d’un lévrier martyr.

En effet si l’adoption se matérialise par un formalisme assez simple, il s’agit d’un processus parfois long pour établir le lien entre l’adoptant et un lévrier parfois lourdement traumatisé. L’association accompagne les adoptants dans le temps afin que cette adoption soit une réussite.

Dans cette perspective, elle organise des sessions de formations en collaboration avec une comportementaliste animale ainsi que des journées loisirs ou chaque adoptant peut venir chercher conseil et écoute.

 

« AYUDA Aide aux lévriers » assure la gestion des lévriers à partir de leur réception (les chiens sont transférés d’Espagne vers la France par les refuges partenaires) jusqu’à la prise en charge par les adoptants.

Elle assume les frais de prise en charge vétérinaire (visite sanitaire, interventions médiales, interventions chirurgicales …) et l’ensemble des coûts liés à l’intendance :

-          transport des lévriers

-          acquisition des équipements de sécurité (laisse, harnais, collier, GPS)

-          frais de formalités (inscription à ICAD)

 

L’association prend en charge les frais inhérents à certains lévriers en attente d’adoptants qui sont placés en famille d’accueil :

-          transfert vers la famille d’accueil

-          prise en charge des frais médicaux (visites vétérinaires, vaccins …)

 

3. Soutenir les refuges en Espagne :

 

L’association apporte son soutien aux refuges partenaires en Espagne en lui donnant diverses fournitures : couvertures, croquettes, matériel médical, manteaux ….

Ces dons sont remis aux refuges lors des transferts des lévriers en France, ou lors de visites de l’association dans les refuges en Espagne.