Alep, Syrie : des femmes se mobilisent autour d’un atelier de couture, Heartmade, pour redonner vie à l’âme du souk

 A Alep, l’heure est aujourd’hui à la reconstruction, celle de la ville mais surtout celle de ses habitants traumatisés par 8 ans de conflit et de destructions qui ont généré des milliers de victimes et de déplacés. Permettre aux femmes de se relever, de vivre dignement de leur travail et d’occuper un rôle central dans la cité, est un élément majeur pour l’avenir de la société syrienne.  

Heartmade est un collectif de onze femmes portées par la fondatrice Leyla Antaki, membre des maristes bleus, partenaires des Baroudeurs de l'Espoir et par Jessica Samman, styliste et dessinatrice. 

Elles travaillent dans un atelier, à Alep et transforment en pièce unique des vêtements ou tissus recyclés.


undefined

Accéder au dossier de présentation complet Heartmade : cliquer ici

Leurs objectifs sont nobles :


- Développer la créativité de femmes qui ont subi de plein fouet la guerre et laisser émerger leur vision de la beauté

- Offrir des opportunités d'emploi 

- Sensibiliser au respect de l'environnement en luttant contre les déchets textiles 

- Produire des pièces uniques faites à la main

- Faire revivre l'âme des souks d'Alep, détruits par des années de combats.



Ce projet a débuté en septembre 2017. Il réunit des femmes qui fabriquent des vêtements à partir de stocks de tissus recyclés mais également de pièces retrouvées dans les ruines du souk, âme de la cité, aujourd’hui totalement détruit.  

Actuellement, 11 femmes travaillent 5 jours par semaine, dans un environnement accueillant, et pour un salaire décent.  Robes, sacs, pantalons… tout est réinventé, en accord avec la mode locale et internationale, et embelli avec des broderies entièrement faites à la main. 

La production est vendue à des prix modérés pour que la population locale puisse y avoir accès. Ce projet permet donc à la fois de développer les compétences des femmes qui peinent à trouver du travail mais aussi de créer des pièces uniques, entièrement faites à la main et éco-responsables.  Chaque pièce est créée avec le coeur, la créativité et la volonté de laisser libre court à l’expression de la beauté.


« Chaque pièce de tissu que je retrouve dans le souk me parle, chacune d’elle a un propriétaire qui l’a aimée et je souhaitais à travers cette oeuvre rendre hommage au souk comme à ceux qui l’ont habité» Leyla Antaki, fondatrice du projet Hearmade


Des pièces plus singulières et symboliques sont également confectionnées, comme un patchwork de tissus du souk qui donne à voir un poème écrit par la fondatrice du projet Leyla Antaki. 


undefined


« Nous souhaitions nous engager plus en avant en renforçant le lien social et en valorisant le travail des femmes qui ont été des piliers pendant cette guerre, faisant fait preuve d’un courage exemplaire pour soutenir leurs familles» Diane Antakli, présidente de l’ONG Baroudeurs de l’Espoir


Cet atelier, mis en place par les Maristes, est soutenu aujourd’hui par les Baroudeurs de l’Espoir. Depuis près de 5 ans, elle accompagne les Maristes sur des programmes d’urgence médicale, de rescolarisation des enfants et de distribution de paniers alimentaires et sanitaires. Rien qu’en 2018, grâce à ce partenariat, 170 enfants ont retrouvé le chemin de l’école à Alep, une bibliothèque ambulante a été mise en circulation et 675 personnes déplacées ont reçu et reçoivent encore deux fois par semaine, des paniers alimentaires et sanitaires.



 Leyla Antaki, fondatrice d'Heartmade, entourée par Diane Antakli et Maria de la Bastida, fondatrices des Baroudeurs de l'Espoir


Soutenir le projet

En raison de la guerre, de nombreuses manufactures de vêtements ont été détruites.  Aujourd’hui, le projet Heartmade a besoin de fonds pour la poursuite de ses activités et la pérennisation de  l’atelier. Sans apport financier, il leur sera impossible de payer les couturières et de poursuivre la production.  Un appel aux dons est lancé et des fondations ont été sollicitées, pour que les 4 dernières phrases du texte de Leyla qui fait parler le Souk d’Alep puissent trouver réponse : Je veux vivre. Je veux aimer. Je veux chanter. Je veux que vous me reveniez.


A propos du Souk d’Alep


Le souk d'Alep, ou souk al-Madina est un souk couvert situé dans la Vieille ville d'Alep, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1986. C'est le plus grand marché couvert du monde, avec une longueur totale approximative de 13 kilomètres. La majeure partie du souk date du XIV ième siècle. Pendant la guerre civile syrienne et la bataille d'Alep, une grande partie du souk sera détruite. Il est aujourd'hui vide et déserté. Près de sept cents échoppes ne sont plus que cendres, en particulier dans le souk des femmes, le souk de l'or et celui des épices.


Texte de Leyla Antaki 


Je suis le Souk d’Alep. Je suis le vieux souk. Je raconte l’histoire d’un pays. Je suis le souk d’Alep, je suis le vieux souk. Je raconte l’histoire d’un pays, d’une ville, de ses habitants, l’histoire d’un temps et d’une époque. Mes murs abritent les murmures des commerçants et on entend dans mes ruelles le va et vient des familles et des visiteurs. Je suis d’Alep et à Alep, je suis resté. Au sein de mes murailles, les gens vivaient, s’attelaient à la tâche et les soirées se prolongeaient. Mes hammams sentaient bons, on ressentait le bonheur et le plaisir.  Mes mosquées et mes églises louaient leur Créateur. Autour du cédratier dans les patios de mes maisons, se retrouvaient ceux qui s’aimaient.

Un jour, le spectre de la guerre est tombé. Son visage noir, sa violence et sa sauvagerie.

Les miens se sont enfuis, désertant leurs échoppes,  laissant leur cœur et leurs trésors. Mes rues se sont vidées, mes maisons se sont fermées. Moi le souk, Je suis resté seul et apeuré.  Devant la mort, j’ai fait face. Ils ont détruit mes pierres, volé mes caravansérails. Un silence de mort a envahi les lieux. Je ne leur permettrai pas de m'anéantir. Je ne deviendrai pas une pièce d’antiquité. Je ne veux pas que vous parliez de moi au passé La vie demeure plus forte. Un jour, l ‘odeur du savon et des épices parfumera mes murs.  Ne pensez pas que la haine peut l’emporter. La lumière jaillira des profondeurs de l obscurité. La vie renaît, la vie reprend ses droits. A chaque levée de soleil, nous écrirons une nouvelle page de mon histoire même sur des pièces de tissus sauvées de sous les décombres.

Je veux vivre. Je veux aimer. Je veux chanter. Je veux que vous me reveniez.

                                                    

undefined

undefined





Donner 20 euros

Donner 40 euros

Donner 60 euros

Donner 80 euros

Donner 100 euros

Donner 500 euros

Donner 1000 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
L
Laurent Clerc
04/01/2019
P
Pascale Ottavi
02/01/2019
S
Sylvain Ogheri
24/12/2018
Signaler la page