Concert DOULCE MEMOIRE : "tous les "la" sont gris"

par Blaise Vallée Durable

Les inscriptions à cet évènement sont terminées. Merci à tous les participants !

Concert DOULCE MEMOIRE : "tous les "la" sont gris"

par Blaise Vallée Durable

Les inscriptions à cet évènement sont terminées. Merci à tous les participants !

Concert DOULCE MEMOIRE : "tous les "la" sont gris" - Blaise Vallée Durable

Concert de musique renaissance joué dans l’obscurité par l’ensemble de renommée internationale DOULCE MEMOIRE - Eglise de Crécy-Couvé- 28500

Une expérience sensorielle… Un concert dans le noir : rien à voir, tout à écouter.

Doulce Mémoire improvisera pour vous sur les plus belles mélodies du XVIème siècle, les hits de l’époque en quelque sorte.

L’écoute à l’aveugle aiguisera vos sens !

Doulce Mémoire, c’est d’abord l’esprit de la Renaissance cette période faste de découvertes, d’inventions, de voyages et de créativité. Constitué d’une équipe de musiciens et de chanteurs fidèles et soudés, l’ensemble Doulce Mémoire s’investit depuis plus de vingt-cinq ans dans des aventures artistiques toujours innovantes, avec la participation régulière de comédiens et danseurs.

http://www.doulcememoire.com/

Sébastien Wonner                                clavecin

Pascale Boquet                                     luth, guitare renaissance

Denis Raisin Dadre                               flûtes et direction


La nuit, tous les la sont gris

Dimidium facti qui bene coepit habet

Bien commencer c’est déjà avoir fait la moitié

Avant toute chose, préludons. Le prélude appelé aussi ricercar(recherche), sert aux instrumentistes à vérifier l’accord, apprivoiser l’acoustique, se chauffer en quelque sorte. Les indiens l’appellent alap, les turcs taksim. Dans leur culture musicale, il n’est pas simple de distinguer ce qui est de l’ordre du prélude, improvisé, libre, de la composition musicale, montrant bien par-là l’absence de hiérarchie entre ces deux manières de faire et de vivre la musique.

Le musicien glisse élégamment de l’un à l’autre une fois qu’il a affirmé clairement le mode dans lequel il allait jouer.

Nous voici arrivés dans le premier mode, ré, dorien, ce mode est plein de confiance nous disent les traités. Malgré l’obscurité vous êtes en terrain connu, celui de la chanson française de l’époque de François Ier, son hit-parade en quelque sorte. Au joly bois, Doulce Mémoire, Suzanne un jour, des mélodies dont le succès fut européen, reprises par de nombreux compositeurs mais dont nous vous donnons ce soir nos propres versions. Les danses qui s’intercalent sont aussi prétextes à toutes les gloses, fredons, passages, divisions, ces termes qui désignent tous l’art immémorial et transculturel de l’ornementation. A ce propos, Adrian Petit Coclico un théoricien du XVIe affirme que jouer sans ornement reviendrait à manger sans sel et sans poivre une pitance fade !

Angleterre, là aussi le prélude nous introduira dans le royaume dirigé par Queen Elisabeth Ière. Ici règne l’esprit de mélancolie aristocratique qui caractérise la dernière décennie du XVIe siècle. La fameuse pavane Lachrimae de Dowland, d’après le song Flow my tears, et toute la série de ces mélodies magnifiques qui traversent le temps, ces ballads tunes : Fortune, Go from my window, prétexte pour nous à toutes les improvisations, et puis cette pièce extrêmement étrange, Upon la mi ré un double ostinato où ces trois notes la mi ré, mi si la, sont répétées imperturbablement.

 

Exemple parfait de la contrainte en musique pendant qu’au-dessus se développe une mélodie errante d’une mélancolie insondable qui, elle, au contraire, est d’une totale liberté. La pièce The bells réduit quant à elle l’ostinato à deux notes do ré, imitant par là le son d’une cloche. Sur ces deux notes, toutes les improvisations sont possibles à moins qu’une cloche, excédée, ne vienne les interrompre…

Après la France, l’Angleterre, un prélude de luth vous introduit aux musiques ensoleillées de l’Italie, l’humoriste ne disait-il pas que si l’Angleterre n’avait pas été envahie depuis 1066 c’est parce que les étrangers redoutaient d’y passer un dimanche ? Diego Ortiz est espagnol, mais vivait dans ce qui était le royaume de Naples à l’époque où il était tenu par Charles Quint. Sa recercada sur l’air de Ruggiero est une brillante démonstration écrite de l’art de l’improvisation, développée par les instrumentistes du XVIe, à cette époque qui s’est prolongée encore jusqu’au XIXe où il n’y avait pas de frontière entre musique écrite et musique improvisée et où les instrumentistes étaient aussi compositeurs. La Monica n’est autre que la fameuse Une jeune fillette mais dont l’origine est italienne sous le titre Madre non mi far monaca L’aria di Firenze ou Aria del gran duca qui concluait les intermèdes de La Pellegrina donnés pour le mariage du Grand Duc de Toscane. Cet air eut un tel succès qu’il fut ensuite repris partout en Europe. Quant à la Ciacona, avec son rythme canaille, ses origines sont sans doute moins aristocratiques ; elle semble nous emmener sur des rives plus exotiques.

L’obscurité est pour nous une invitation à la plus grande concentration. Aucune communication entre nous, pour des pièces qui pourtant en demandent beaucoup, seul le ressenti des respirations, la gestion commune des silences nous guident. Pour vous, l’invitation à une écoute aiguisée au plus profond de la musique sans que rien de vienne vous distraire. Jamais la musique n’est autant un art du temps, présent et dense que dans ces instants-là.                                                                                                                                                                     

Denis Raisin Dadre

https://vimeo.com/148095592

Programme

Préludes : flûte, puis clavecin, puis luth


France/Italie XVIe

Au joly bois                               Claudin de Sermisy

La comadrina                            Anon vénitien

Doulce Mémoire                       Pierre Sandrin

Spagnoletta                              Improvisation

Suzanne un jour                       Roland de Lassus, diminué par G Bassano

Spagna                                      Diego Ortiz

Psaume 33                                Jacob Van Eyck

Passemeze                                Improvisation

 

Angleterre fin XVIe

Prélude clavecin

Pavane Lachrimae                  John Dowland

Upon La mi ré                       Anon

Fortune                                     Improvisation

Daphné                                     Improvisation

Browning                                  Improvisation

Go from my window               Improvisation

The woods so wild                  Improvisation

The bells 3                                Improvisation

 

Italie début XVIIe

Prélude luth

Ruggiero                                   Diego Ortiz

La Monica                                 Improvisation

Aria di Firenze                         Improvisation

Ciaccona                                   Improvisation

Biographie

Doulce Mémoire, c’est d’abord l’esprit de la Renaissance cette période faste de découvertes, d’inventions, de voyages et de créativité. Constitué d’une équipe de musiciens et de chanteurs fidèles et soudés, l’ensemble Doulce Mémoire s’investit depuis plus de vingt-cinq ans dans des aventures artistiques toujours innovantes, avec la participation régulière de comédiens et danseurs. Ses productions passent d’un Requiem pour Anne de Bretagne des plus sérieux à l’Honnête courtisane (un spectacle déluré et festif sur les musiques et contes grivois de la Renaissance) ou encore à la reconstitution d’une fête à la cour de François 1er Magnificences à la cour de France.

Depuis sa création, Doulce Mémoire s’est produit à travers toute la France sur les scènes d’opéras, festivals et scènes nationales mais aussi dans les grandes capitales internationales  (New York, Hong Kong, Riga, Bruxelles, Rome, Mexico, Séoul, Brasilia, Singapour etc). L’ensemble répond à tous les défis et n’hésite pas à jouer aussi bien sur le parvis d’un cinéma UGC en plein Paris, que devant le prestigieux musée national de Taipei, dans l’enceinte du Palais des Sultans à Istanbul, ou en équilibre instable sur une barge posée sur le lagon de Tahiti.

A travers ses concerts et spectacles, Doulce Mémoire invite à découvrir les musiques que pouvaient écouter les génies internationalement reconnus de la Renaissance, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Rabelais, François Ier, etc. dont certains ont particulièrement marqué la Vallée de la Loire et ses célèbres châteaux renaissance. C’est justement là que l’ensemble développe une part importante de son activité et une relation privilégiée avec la région Centre-Val de Loire. Notamment, Doulce Mémoire organise l’Académie du Droict Chemin de Musique pour jeunes chanteurs professionnels, créé au château de Chambord dès 2003.

Doulce Mémoire a croisé lors de ses voyages, des artistes avec lesquels se sont nouées de belles relations humaines et artistiques : notamment la troupe Hang Tang Yuefu de Taïwan, le chanteur de Fado Antonio Zambujo, le chanteur persan Taghi Akhbari, le joueur de ney turc Kudsi Erguner. Ces rencontres sont l’occasion de révéler combien les musiques de la Renaissance, tels les galions de Christophe Colomb, voyagent, échangent et dialoguent aisément avec les autres cultures, dans des programmes et disques comme La Porte de Félicité ou les Laudes (Confréries d’Orient et d’Occident)…

Doulce Mémoire enregistre pour Outhere, Zig Zag Territoires, Naïve et Ricercar. Sa discographie a reçu de très nombreuses récompenses : Diapason d’Or de l’année, Choc du Monde de la Musique, ffff de Télérama… L’ensemble a participé à plusieurs documentaires pour Arte.

 

Doulce Mémoire est soutenu par la Région Centre-Val de Loire et le Ministère de la Culture et de la Communication/ DRAC du Centre-Val de Loire, au titre de l’aide aux ensembles conventionnés. Doulce Mémoire est soutenu par le Conseil départemental d’Indre-et-Loire, le Ministère des Affaires étrangères/Institut Français et la Ville de Tours. Doulce Mémoire est membre de la FEVIS, du syndicat Profedim et du Bureau export.


Eglise Saint Eloi de Crécy-Couvé

Crécy-Couvé
28500 Crécy-Couvé
France

Blaise Vallée Durable

Blaise Vallée Durable : association pour un développement culturel et collaboratif de la Vallée de la Blaise - a créé "Le 16, café de la Blaise", un café associatif et solidaire à la fois pour les touristes et pour les habitants de la Blaise : échanges de livres, de savoirs, soirées à thème.