Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de BLOMET PARADISO pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Mise en valeur du quartier Blomet à la station de métro Volontaires

par BLOMET PARADISO

Implanter un panneau historique mentionnant les figures majeures du surréalisme du 45/47 R.Blomet et la vie artistique autour du Bal Blomet.

Blomet Paradiso, s’est associé à la RATP 

pour implanter un panneau historique mentionnant les figures majeures du surréalisme du 

45/47 rue Blomet et la vie artistique autour du Bal Blomet.

Saisissant l’opportunité de la rénovation de la station de métro Volontaires 

sur la ligne 12, l’Association Blomet Paradiso s’est rapprochée de la RATP pour proposer que le rôle

du quartier Blomet comme l’un des foyers du surréalisme puisse y faire l’objet d’une

mise en valeur.

Ce panneau serait positionné avant la sortie 

à l’intérieur de la station de métro. Il sera ainsi une invitation à aller voir l’œuvre majeure de Miro, 

l’Oiseau lunaire.

L’Association Blomet Paradiso fournira toute la documentation nécessaire à sa réalisation.

BLOMET PARADISO est une association 

qui appelle celles et ceux qui font le quartier Blomet, à se regrouper : Habitants, commerçants, artisans, 

désireux d’imaginer ensemble des actions pour: 

● L’amélioration de notre cadre de vie quotidien. 

● L'animation et la convivialité de notre quartier. 

● La découverte de l'histoire et la mise en valeur des talents de notre quartier

SITE de l'association http://blometparadiso.over-blog.com/

Pour souscrire manuellement écrire à rueblomet@gmail.com ou tél au 0623753155

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
C
Céline Sachs-Jeantet
02/10/2018
F
Florence Turenne
01/10/2018
J
jean-pierre popelier
01/10/2018
Signaler la page