BLUE LINGUA

Recherche et sciences

Protéger la biodiversité et renforcer la relation Humain-Animal dans un cadre de recherches éthologiques, thérapeutiques et neurophysiologiques sur les impacts des sons/ultrasons.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 3

Qui sommes-nous ?

Dans le cadre d’études scientifiques du paysage sonore naturel, l’association BLUE lingua propose des immersions éducatives et ludiques invitant à refonder la relation homme animal. 

Une équipe de chercheurs scientifiques et explorateurs dans les domaines publics et privés, étudiant le paysage sonore et les effets des sons/ultrasons de la Nature dans les secteurs de la Santé et du Bien-être.

 

Le terrain d’étude sonore concerne la Biophonie avec la captation et l’analyse sonore du monde animal dans son milieu naturel. La mise en partage de co-exploration avec les adhérents, d’un boitier acoustique actif « Blue Box » au centre d’un tryptique sonore, offrira non seulement une prise de conscience du monde sonore qui nous entoure, des impacts anthropophoniques de nos actes, mais permettra de retisser notre lien génétique avec chaque être vivant et son monde propre1

Le premier échelon d’engagement envers nos adhérents, permettra la création d’une génération de boitiers acoustiques "actifs" d’enregistrements de sons & ultrasons, et de relier ces informations sonores autour de différents projets.

 

Ce boitier acoustique sera le socle technologique de référence pour que chaque adhérent puisse écouter tout le spectre sonore du vivant (hétérodyne) , apprendre à reconnaître la biodiversité environnante, ainsi que les multiples corrélations possibles avec les  comportements et bruits d’origine humaine. Ces informations alimenteront en connaissances des « kits éducatifs ».

 

L’être humain possède en lui le génome du monde animal et de son évolution synergétique, et par conséquent un potentiel de reconnexion, d’exploration dans les domaines neurophysiologique , neuroacoustique et éthologique. Et ceci dans une perspective d’études dans les domaines médicaux, de bien-être, de communication interespèces et d’équilibre environnemental.

 

Au travers de ces boitiers acoustiques « Blue Boxes » , une technologie sera partagée - en constante évolution technique- pour et avec les adhérents en co-exploration, avec un comité scientifique pluridisciplinaire « T.E.E.N » : Technologues, Éthologues, Écologues et Neurologues. Cette relation aura pour but de tendre vers une compréhension plus élargie d’un état de symbiose dans la relation Humain-Animal-Nature.

Une exploration des données des ultrasons se fera en parallèle, autour d’une étude avec des partenaires dans le monde médical et neurophysiologique, sur les effets thérapeutiques sur le cerveau et le corps humain.

 

Une charte éthique et un règlement intérieur de bonnes pratiques, sera partagé pour un respect d’utilisation, de communication et des actions envers la nature et chaque être vivant.

 

Dans un monde ou l’environnement sonore est vital pour la communication humaine et animale, les co-explorateurs BLUE lingua participent à un nouveau paradigme conciliant transversalité scientifique, biomimétisme2, stimulant une technologie de rupture et des innovations techniques durables, vers un retour équilibré de l’humain dans sa sphère environnementale. 

L’association travaillera sur un panel d’étude vers des solutions autour de la pollution sonore, de ses effets néfastes et positifs (Neurosciences) pour l’humain et l’animal, ainsi qu’une alliance de recherche médicale et neurologique pour améliorer les personnes en situation de handicap auditive ou psychique.

_______________

1.Monde propre ou « Umwelt ». Selon le biologiste Jakob von Uexküll tous les animaux (humains compris) nous avons un Umwelt (Umwelt signifie « environnement » en allemand), nous possédons tous notre propre Umwelt, une sorte de bulle qui constitue notre univers spécifique.

2. Le biomimétisme désigne un processus d'innovation et une ingénierie. Il s'inspire des formes, matières, propriétés, processus et fonctions du vivant. Il peut concerner des échelles nanométriques et biomoléculaires, jusqu'à des échelles macroscopiques et écosystémiques, incluant donc les services écosystémiques

 

‘C’est une triste chose de songer que la nature parle 

et que le genre humain n’écoute pas »

 - Victor Hugo