Wofabé : centre culturel et artistique en Guinée Conakry

par BOFFA KA

Faire un don

Wofabé : centre culturel et artistique en Guinée Conakry

par BOFFA KA

Faire un don
Wofabé : centre culturel et artistique en Guinée Conakry - BOFFA KA

Promouvoir la richesse du patrimoine artistique et culturel guinéen et répondre aux besoins socio-éducatifs et sanitaires de la population

Le projet Wofabé ! 

Le futur centre culturel et artistique Wofabé (venez ici ! en soussou) sera implanté dans le village historique de Bondabon situé dans la région de Dubréka à 42 km de Conakry, au pied du majestueux « Mont du chien qui fume ». Cette véritable merveille de la nature, incrustée dans le roc sur l’une des crêtes du mont Kakoulima à 1 007 mètres d’altitude, doit son nom à la sculpture naturelle d’une tête de chien que l’on voit se profiler à son approche. Lors de l’hivernage, un épais brouillard se forme et sa légère fumée semble sortir du museau… Une fois au sommet du mont, le panorama sur les plaines et les rivières du sud est exceptionnel, et la vue sur la baie de Sangareya et les îles de Loos, est remarquable et unique en son genre.


Les deux objectifs principaux du projet de l’association Boffa Ka sont de promouvoir la richesse du patrimoine artistique et culturel guinéen, pour qu’il rayonne au-delà de ses frontières, et de répondre aux besoins socio-éducatifs et sanitaires de la population locale. Ce lieu d’échanges multiculturels et solidaire, inexistant dans la région, sera accessible toute l’année à la jeune génération guinéenne pour lui apporter le savoir et les clés pour un meilleur avenir et lui permettre, grâce à cette insertion socio-culturelle, d’échapper à des situations difficiles comme la déscolarisation. Le dispensaire permettra aux habitants d'accéder aux soins et aux médicaments de première nécessité. Les voyageurs pourront s’immerger dans l'univers des arts de la danse, de la musique et du chant traditionnels et se sensibiliser à la culture guinéenne en lien direct avec la vie locale. 

Ce projet est le fruit d’une longue expérience commune entre Didi Keita et sa fidèle équipe qui l’entoure depuis des années. Ils ont accueilli, partagé, transmis, appris, échangé avec les nombreux stagiaires étrangers qui sont venus découvrir toute la richesse et la diversité de la culture guinéenne. Ils sont musiciens, danseurs, guides, organisateurs, intendants, cuisiniers et un seul souhait les anime : que Dubréka devienne un lieu culturel incontournable, un centre de vie artistique et solidaire. L’expression « petit à petit, l’oiseau fait son nid » résume parfaitement leur détermination. À force de patience et de persévérance, tout comme l'oiseau qui fait mille et un voyages pour apporter à chaque fois, un brin d'herbe, un caillou, une plume… ils veulent atteindre leur but ! 

I - Art et culture

  • Les stagiaires étrangers seront accueillis aux stages de danse, de percussions et de chant organisés régulièrement. Pour les jeunes stagiaires locaux, âgés de 10 à 18 ans, Wofabé proposera tout au long de l’année des cours gratuits de français, de percussions et de danse. Ils seront enseignés par des professeurs certifiés au rythme de 2h de français, 3h de djembé et 3h de danse par semaine. La gratuité des cours sera conditionnée à l’obligation de suivre les cours de français.
  • Les voyageurs itinérants pourront faire une halte d’une nuit ou de plusieurs jours pour se ressourcer. Des espaces seront mis à disposition pour l’organisation de répétitions, d’événements, de stages ponctuels, de conférences… 

II - Tourisme éthique et solidaire

Notre ambition est également de favoriser le tourisme éthique par l’implication dans l’économie locale, les échanges de connaissances, la rencontre authentique entre les voyageurs et la population. Pour aller dans ce sens, nous voulons mettre en place des ateliers de transmission de savoirs et de compétences animés par les stagiaires étrangers sur des sujets comme par exemple :

  • l’importance de l’hygiène, de la prévention et du bon usage des médicaments incluant la distribution de matériel compte tenu des conditions sanitaires très précaires et du coût élevé des médicaments, souvent issus du marché noir, et de leur mauvaise utilisation ;
  • les bonnes pratiques sur les réseaux sociaux ;
  • la cuisine et les saveurs d’ailleurs autour d’échanges de savoir-faire ;
  • la lecture et l’écriture comme moyens d’émancipation et de réflexion ;
  • la gestion des déchets et la préservation de l’écosystème.

À quoi servira l'argent collecté ?

Les travaux ont débuté en 2015 et, après avoir été suspendus faute de moyens financiers et matériels, ont recommencé durant l'été 2018 avec la construction de 6 annexes carrées de 20 m² et de 4 cases rondes de 15 m², la fondation du bâtiment polyvalent devant accueillir 2 logements de 20 m², la cuisine et la buanderie en rez-de-jardin, le dispensaire au niveau 1 et le bar-lounge sur la terrasse. Ils ont repris récemment avec la pose des charpentes en bois des futures toitures en tôle, la consolidation de la fondation du bâtiment polyvalent, le tracé de l'espace de danse et la clôture du terrain.

En quelques mois, la construction a considérablement avancé et nous sommes déjà très heureux du résultat. Grâce aux précédents dons récoltés, à l'efficacité des ouvriers et à l'implication de Didi Keita sur place, nous avons réalisé une véritable performance. Pourtant, il nous reste encore du pain sur la planche ! De nombreuses étapes nous attendent nécessitant de nouveaux investissements en termes d'achats de matériaux, d'équipements et de main-d'œuvre.

I - Finition des annexes et des cases

  • toitures en tôle ;
  • menuiserie des portes et fenêtres ;
  • traitement et revêtement des murs extérieurs ;
  • installation des sanitaires et du système l'alimentation électrique ;
  • ameublement et décoration (literie pour les deux couchages superposés, moustiquaire, luminaires, rangements...).

II - Aménagement de l'espace de danse

  • traitement et revêtement de sol ;
  • pose d'un chapiteau.

III - Construction du bâtiment polyvalent

  • finition de la fondation ;
  • maçonnerie, façonnage et pose des briques ;
  • menuiserie toit, portes et fenêtres ;
  • plomberie et électricité ;
  • aménagement des logements, de la cuisine, de la buanderie, du dispensaire et du bar-lounge.

Nous aimerions, à terme, installer des panneaux solaires pour affirmer notre engagement écologique et garantir notre indépendance énergétique. 

Cette formidable et ambitieuse entreprise demande, évidemment, beaucoup de moyens financiers, matériels et humains. C’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour que, grâce à nous tous, les jeunes étudient dans de bonnes conditions, notre culture ancestrale continue d’être transmise, les touristes aient un endroit accueillant pour se reposer et profiter des activités artistiques, les habitants aient accès aux premiers soins. 








Notre équipe

Didi Keita, maître percussionniste et fondateur de l’association Boffa Ka à l’initiative de ce projet, se forme aux arts de la danse, du chant et des percussions au sein du Ballet Gbassikolo et obtient son diplôme décerné par le Ministère de la jeunesse, des sports et de la culture de République de Guinée. En avril 2001, à l’occasion de la "3ème rencontre théâtrale de Conakry", ce même Ministère attribue le premier prix du ballet à sa troupe Kaloum Loloé pour leur spectacle "Calebasse". Installé en France depuis 15 ans, il participe à de nombreuses tournées qui l’amènent à voyager au Japon, en Argentine, aux États-Unis, aux Antilles, en Italie, au Maroc… Il organise des stages de djembé, de doundoun, de krin et de danse pour jeunes et adultes, aussi bien en France qu’à l’étranger, ainsi que des cours hebdomadaires de djembé ouverts à tous à Paris. 

Sophie Chavot, trésorière de l’association Boffa Ka, coordonne la communication et les actions liées à ce projet et aux différents événements de l'association.

Visitez notre page Facebook https://www.facebook.com/assoBoffaKa/

Donner 20 euros

Membres de BOFFA KA

Vous êtes informé.e de l'actualité de Wofabé

Donner 50 euros

Le petit plus

Vous êtes informé.e de l'actualité de Wofabé et recevez un objet ou un bijou artisanal

Donner 100 euros

Moment de djembé

Vous êtes informé.e de l'actualité de Wofabé et participez à 1 stage de djembé avec Didi Keita

Donner 300 euros

En route pour 7 jours à Wofabé !

Vous êtes informé.e de l'actualité de Wofabé et bénéficiez d'une remise de 7% sur un séjour de 7 jours

Donner 600 euros

En route pour 14 jours à Wofabé !

Vous êtes informé.e de l'actualité de Wofabé et bénéficiez d'une remise de 15% sur un séjour de 14 jours

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
R
REGIS BOILLET
29/12/2018
A
SARL Chemin du Tuzan
18/12/2018
Y
Yolande FOLMER
25/11/2018
Signaler la page