Mission Amazonia 2 - URGENCE EAU POTABLE

par Boson

Faire un don

Mission Amazonia 2 - URGENCE EAU POTABLE

par Boson

Faire un don

MISSION AMAZONIA 2 : URGENCE EAU POTABLE !
**US VERSION AT THE END OF THE PAGE**

Présentation du projet

En juillet 2019, nous lancions notre première campagne de collecte de dons, 3 mois plus tard nous agissions sur le terrain !

Cette première mission a permis à plus de 1600 personnes sur 3 communautés  d’avoir accès à l’eau potable, condition requise pour garantir des mesures d’hygiène alimentaire et corporelle de base.

Retour en image sur cette première expédition :

Aujourd’hui, nous sommes donc plus que jamais déterminés à continuer notre mission humanitaire envers ces peuples natifs, nous revenons avec une connaissance du terrain et des obligations locales, en matière de logistique, de contraintes techniques et de besoins sur place dans deux communautés qui nous ont sollicitées pour accéder eux aussi à l’eau potable.

Nous avons établi des relations de confiance avec les intervenants professionnels qui nous ont prouvé leur sérieux dans leur travail sur le terrain.

L’expédition du matériel et de la logistique demande une organisation solide et transparente car les déplacements sont longs et se font par bateau à moteur. Nous avons mis en place une équipe de confiance de quelques personnes ayant chacun leur rôle défini.

L’association Boson est représentée par deux français qui participent à l’expédition, et gèrent toute l’organisation sur place. L’équipe est formée au total de 5 ou 6 personnes, les conditions de voyage et de séjour sur place sont très rudimentaires, il faut pouvoir se déplacer et être mobile facilement, supporter la chaleur humide de la forêt et les conditions d’hébergement et alimentaires plus que précaires, les aléas de la météo (pluies torrentielles soudaines) et des insectes heureux de trouver des peaux blanches…

Nos convictions profondes surpassent largement ces quelques désagréments, le constat que l’on a fait est implacable. Si nous ne réagissons pas, ce sont des centaines d’individus qui vont disparaître, et avec eux, l’espoir de pallier à la situation que l’on connait aujourd’hui en Amazonie.

Notre mission est donc de permettre, par l’installation des puits de forage à énergie solaire, ou en réactivant des puits déjà existant, l’accès à l’eau potable du village de Pijuayal et du village de Vista Alegre (district d’Iparia).  Nous procéderons également aux donations diverses telles que des denrées alimentaires de base, en fonction de la liste de besoin qu’ils nous ont fournie.

Nous avons en notre possession des devis qui nous permettent de chiffrer le plus précisément possible le poste des dépenses et de solliciter les donateurs dans un esprit de transparence.

 C’est l’objectif de Boson : dire ce que l’on fait point par point et faire ce que l’on dit !!
 Confiance, intégrité et fidélité à nos engagements pris sur place et face à nos donateurs !!

Nous avons pu constater un réel état d'urgence sanitaire dans plusieurs de ces communautés. La communauté de Pijuayal notamment est dans une situation de misère extrême. Aucun accès à l'eau potable, aucun accès aux soins. Les enfants meurent d'anémie et de la contamination de l'eau. 

Nous avons constaté les besoins vitaux qu’ont ces populations vis-à-vis de l’accès à l’eau potable. Les maladies, les conditions d’hygiène et le retentissement sur la vie quotidienne des  villages concernés sont les conséquences directes de la privation d’eau potable.
Alors que ces communautés vivaient dans la forêt depuis toujours, en parfaite symbiose avec leur environnement, elles font face à cette situation inexpliquée depuis quelques années.  Nous nous sommes donc interrogés, que s’est-il passé ? Que se passe-t-il ? Nous avons observé et questionné ces habitants et réalisé des analyses de l’eau du fleuve.

Voici ce que l’on peut en dire :

-          Le niveau du Rio est de plus en plus bas (les précipitations sont de plus en plus aléatoires, même pendant la saison des pluies)
-          Les pêcheurs (braconniers) utilisent des produits chimiques pour faire remonter le poisson et le « cueillir » à la surface de l’eau.
-          Des actes de malveillance
-          Les lessives ramenées de la ville proviennent de l’industrie et leur composition ne respecte pas l’environnement.
-          L’utilisation du Rio est multi-usage et sert pour se laver, faire la lessive, la cuisine, faire ses besoins… et sert d’eau de boisson.
-          L’eau est polluée par des coliformes.
 
L’environnement a donc évolué, les connaissances ancestrales sont oubliés et aujourd’hui c’est un constat plus qu’alarmant car ces communautés sont entrain de disparaître petit à petit.
Nous avons donc décidé d’aller plus loin et d’aider plus de communautés en leur permettant d’accéder à l’eau potable, qui, avons-nous besoin de le mentionner, est le Bien Commun de l’Humanité. 

Vidéo Témoignage réalisée lors de notre première visite de Pijuayal : 

A quoi servira l'argent collecté ?

Reunion de travaille pour la construction du forage à énergie solaire

L'expédition aura lieu en MAI et JUIN 2020 pour une durée de 15 à 20 jours.


Nous financerons grâce à la collecte de dons :

  • La construction d’un forage équipé d’une pompe à énergie solaire
  • Panneaux solaires
  • 2 Réservoirs d'eau
Nous leur apporterons également : 

  • Des denrées alimentaires
  • Des fournitures scolaires
  • Divers matériel de première nécessité qu’il nous ont demandé lors de notre précédente expédition

Nous interviendrons également dans la communauté de Vista Alegre où nous équiperons le puits artisanal d’une pompe à énergie solaire ainsi que de réservoirs.

Nous sollicitons votre bonté et votre solidarité aujourd’hui pour offrir cette ressource indispensable à la vie à la communauté de Pijuayal et de Vista Alegre, qui à ce jour ont perdu tout espoir face à leur situation de misère absolue.

Nous voyagerons en grande partie sur le fleuve Ucayali, en bateau de transport, appelé Rapido ou Collectivo jusqu'à la communauté de Vista Alegre, puis en barque à moteur de type bote ou péké-péké pour rejoindre la communauté Shipibo d'Amaqueria.  De là il nous faudra remonter une rivière pendant près de six heures pour finalement atteindre la communauté de Pijuayal.


                                            

                                            
Quelques enfants de la communauté de Pijuayal

Une mère et ses enfants vivant en bordure de la communauté de Pijuayal dans leur lieu de vie.





**US VERSION**

Project presentation

Last July 2019, we started our first crowdfunding campaign, 3 months later we were on the field !

This first mission enabled more than 1,600 people in 3 communities, to get access to drinking water, a precondition for ensuring basic food and body hygiene measures.

Today, we are more than ever determined to continue our humanitarian mission to these native peoples. We come back with knowledge of the field and local obligations, in terms of logistics, technical constraints and local needs in two communities who asked us for access to drinking water as well.


We have established trusting relationships with professional stakeholders who proved the seriousness of their work in the field.

The shipment of equipment and logistics requires strong and transparent organization because the travels take time with motor boat trips. The team is consisting of few but reliable people, each with a defined role.

Boson Association is represented by two French people taking part in the expedition, and managing the entire organization on site. The team is composed of 5 or 6 people, travel conditions and stay on the spot are very rudimentary, it is necessary to be able to move and to be mobile easily, to support the humid heat of the forest and the conditions of lodging and food more than precarious, the hazards of the weather (sudden torrential rains) and insects happy to find white skins ...

Our deep convictions far outweigh the inconvenience due to the harsh conditions in Amazonia, the fact made on the field is relentless. If we do not react, hundreds of people will disappear, and with them, hope to overcome the current situation of  Amazonia today.

Our mission is therefore to allow access to drinking water from the Pijuayal village and the Vista Alegre village (Iparia district), by the installation of solar-powered boreholes, or by reactivating wells already existing, We will also make various donations such as staple foods, according to the list of needs provided to us.

We have quotations that enable us to quantify as precisely as possible the expenses to solicit donors in a spirit of transparency.

Boson objective is : to say what we do step by step and to do what we say !! Confidence, integrity and fidelity to our commitments in the field and facing our donners !!


We have seen a real health emergency in many of these communities. In particular Pijuayal community is in extreme misery situation. No access to drinking water, no access to healthcare. Children die from anemia and water contamination.

We have seen the vital needs of these populations for access to drinking water. The diseases, the hygienic conditions and the impact on the day-to-day life of the affected villages are the direct consequences of the deprivation of drinking water.

While these communities were living in the forest for a long time, in perfect symbiosis with their environment, they started facing this unexplained situation since a few years. So we asked ourselves, what happened ? What is going on ? We observed and questioned these inhabitants and carried out analysis of the river water.

Here is what we can say:

- The Rio level is getting lower and lower (rainfall is more and more uncertain, even during the rainy season)

- Fishermen (poachers) use chemicals to lift fish and "pick" it from the surface of the water.

- Malicious acts

- The laundry brought back from the city comes from the industry and their composition does not respect the environment.

- The Rio is multi-purpose using for washing, laundry, cooking, doing its business ... and serves as drinking water.

- The water is polluted by coliforms.


The environment has evolved, the ancestral knowledge is forgotten and the report is more alarming today because these communities are slowly disappearing.

So we decided to go further and help more communities by giving them access to clean water, which, do we need to mention it, is the common good of humanity.


Who are we ? Click here to discover the association

What will the money collected be used for ?

The expedition will take place in May and June 2020 for a 15 to 20 days period.

We will fund through the collection of donations:

- Construction of a borehole equipped with a solar energy pump

- Solar panels

- 2 Water tanks

We will also bring them :

Foodstuffs

School supplies

Various necessities asked by them during our previous expedition

We will also take action in the Vista Alegre community, where the artisanal well will be equipped with a solar pump and tanks.

 

We request today your kindness and solidarity to offer this vital resource to the Pijuayal and Vista Alegre communities, which so far have lost hope in their absolute misery situation.

We will travel largelyon the Ucayali river, in a transport boat, called Rapido or Collectivo to the Vista Alegre community, then in a motorboat « bote » or « peké-péké » type to join the Shipibo of Amaqueria community. From there, we will have to run up a river for about six hours to finally reach the Pijuayal community.


Donner 10 euros

La part du Colibri

D'après la légende amérindienne : "Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissant le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! " Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part." Parce que même un petit geste peut faire la différence ! Merci pour votre participation, nous serons heureux d'ajouter votre nom à notre liste de donateurs sur notre site internet.

Donner 50 euros

Boson Ensemble pour la communauté de Pijuyal

Contrepartie : Adhésion à l’association (d'une valeur de 41 euro) - Photo numérique de la communauté - votre nom à notre liste de donateurs sur notre site internet. Merci pour votre soutien !

Donner 100 euros

Bijoux traditionnels Shipibo-Conibo

Les Shipibo-Conibo sont la plus grande Tribu Indienne d’Amazonie Péruvienne. Ils sont plus de 35000 individus. Leurs villages (300 à 400) s’étendent tout au long du fleuve Ucayali, un des affluents de l’Amazone, au sud comme au nord de Pucallpa. Ils subviennent à leurs propres besoins par la construction de logements, de barques, de tissus, de poteries et vivent traditionnellement de la chasse, de la pêche et de l’horticulture. Mais la déforestation causée par l’industrie du bois a fortement grevé leurs ressources naturelles. Alors aujourd’hui, afin d’obtenir un revenu, les femmes élaborent davantage d’objets artisanaux tels que des bijoux à base de graines naturelles, des toiles et des poteries recouvertes de géométrie sacrée. Ce sont donc les femmes qui exécutent les travaux d’artisanat (broderies, poteries, bijoux, décorations…) et de jardinage, alors que la peinture et la sculpture sont plus le fait des hommes. Votre contrepartie : Un bijou traditionel Shipibo-Conibo Adhésion à l'Association Boson Parution sur la liste des remerciements Merci pour votre soutien !

Donner 250 euros

L'Arc traditionnel

L'arc est l'arme la plus utilisée dans les communautés Amazoniennes tant pour la chasse que pour la pêche. Confectionné par les hommes de la tribu de Pijuayal selon leur savoir-faire ancestral. Votre Contrepartie : Un arc traditionel et ses flêches. Adhésion à l'Association Boson Parution sur la liste des remerciements Merci pour votre soutien !

Donner 500 euros

Le Kéné Shipibo-konibo

Le mot « Kené » signifie dessin dans la langue shipibo-konibo. Cet art résume toute la cosmovision, la connaissance et l’esthétique du peuple shipibo-konibo. L’art de tracer des Kenés appartient traditionnellement aux femmes. Il ne s’agit pas de dessins figuratifs représentant des paysages, des animaux ou des personnes. Les lignes géométriques des Kenés naissent d’abord dans le monde de l’esprit, en apparaissant au travers de visions ou de rêves, avant de prendre forme physiquement sur des supports comme des objets en céramique ou sur le corps. Dès leur enfance, les femmes passent des heures entières auprès de leurs mères et des autres femmes de la famille à les observer, les imiter et s’entrainer à l’art de couvrir de dessins les objets de la vie quotidienne. Les femmes peignent en utilisant des petits pics en bois et des teintes naturelles. Pour peindre la toile, elles utilisent des argiles de couleurs claires et obscures, ainsi que des teintes extraites des plantes et de l’écorce d’arbres. Elles brodent et tissent également ces dessins. Ils sont terminés lorsque les lignes se rejoignent parfaitement entre elles, formant un incroyable labyrinthe visuel de chemins. Lorsque l’on sait que ces dessins sont réalisés à main levée, sans aucun brouillon, on prend alors conscience de l’habilité extraordinaire de ces artistes. Le Kené a un pouvoir enchanteur. En couvrant les gens ou les objets de « chemins », il les embellit, les soigne et les renforce. Une personne dont la peau est peinte de Kenés se sent belle et élégante, en bonne santé et prête à tisser des relations avec les autres. Cet art, illustrant toute l’extraordinaire richesse de la culture et de l’identité du peuple shipibo-konibo, a été reconnu en 2008 comme patrimoine culturel immatériel de la nation par l’Institut National de la Culture du Pérou. Votre Contepartie : Un Kené traditionel Shipibo-Conibo Adhésion à l'Association Boson Parution sur la liste des remerciements Merci pour votre soutien !

Donner 1500 euros

Devenez Mécène

Avec un don de 1500€ vous vous inscrivez comme mécène officiel de l'expédition ! Nous vous ferons parvenir régulièrement les dernières informations de la campagne, un rapport de l'expédition vous sera envoyé accompagné d'une vidéo personnalisée réalisée avec les membres de la communauté. Un grand merci pour votre soutien et votre implication dans nos actions de solidarité pour l'Amazonie et ses habitants

Donner 3000 euros

Devenez Grand Mécène

Avec un don de 3000€ vous vous inscrivez comme grand mécène officiel de l'expédition ! Nous vous ferons parvenir régulièrement les dernières informations de la campagne, un rapport de l'expédition vous sera envoyé accompagné d'une vidéo personnalisée réalisée avec les membres de la communauté. Egalement nous vous enverrons une tenue traditionnelle Shipibo-Conibo ! Un immense merci pour votre soutien et votre implication dans nos actions de solidarité pour l'Amazonie et ses habitants.

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Boson. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
M
Maxime Palazzolo
08/03/2020
M
Mickael BOUCHAREB
08/03/2020
S
Sarah Chaibi
07/03/2020
Signaler la page