Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Boucherie pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Soutenez le Syndicat des Algues Brunes!

par Boucherie

Soutenez le Syndicat des Algues Brunes! - Boucherie

Le roman-photo est de retour ...

Et il a besoin de soutien !


Le roman-photo fait son retour sur la scène après une longue traversée du désert... Il n'est jamais complètement mort, comme en témoignent les 250 000 tirages par numéro du magazine Nous deux, mais son image de feuilleton pour midinette lui colle à la peau.  Pourtant dans les années 60, l'équipe d'Hara-Kiri révolutionne ce médium avec ses histoires surréalistes et outrancières. Duane Michals, Chris Marker, ou encore Jean Teulé contribuent aussi à renouveler les narrations diverses du roman-photo. Mais depuis, on ne peut guère compter que sur les éditions FLBLB, en France, pour continuer à défendre le potentiel de ce moyen d'expression. 

Depuis quelques années, ils promeuvent un roman-photo à rebours de son image traditionnelle, avec des titres signés Grégory Jarry, Ype Driessen ou Benoît Vidal, et imaginent un retour en grâce auprès du grand public. Déjà, des signes annonciateurs... La grande expo actuelle du Mucem de Marseille est consacrée au roman-photo ! C'est d'ailleurs aussi à Marseille qu'est tourné le prochain roman-photo des éditions FLBLB. 

Sorti en avant-première à la librairie du Mucem puis au festival d'Angoulême, Le syndicat des algues brunes est un roman-photo d'anticipation et d'aventures, imaginé par Amélie Laval et entièrement réalisé à Marseille et en Provence. C'est le premier livre de son auteure et il aura demandé pas moins de deux ans de travail pour aboutir. 






Amélie Laval a étudié la littérature à Paris puis à Strasbourg avant de poursuivre en illustration à la HEAR. C'est là qu'elle commence à s'intéresser au roman-photo et à la mise en scène. Elle y réalise quelques récits et séries de photos allégoriques où le réel est détourné pour mettre en valeur l'absurdité et le fantastique qu'il contient. Elle s'installe à Marseille en 2014 et fonde avec d'autres artistes l'atelier Boucherie, situé dans une ancienne boucherie du centre-ville. Ils y montent une association et une micro-imprimerie riso qui édite des projets d'artistes. En 2015, Amélie commence à collaborer avec les éditions FLBLB sur un projet de roman-photo d'anticipation. Aidée également par les membres de l'atelier Boucherie, elle se met à construire les accessoires de ce récit, où tous les effets spéciaux sont faits à la main.

En effet, réaliser un roman-photo, c'est réaliser quelque chose à mi-chemin entre la bande dessinée et le film. Après l'étape du storyboard, il faut se lancer dans un tournage qui nécessite, comme au cinéma, des acteurs, des accessoires, du matériel de prise de vue, des effets spéciaux low tech..., une régie, un planning qui tient compte des conditions météo, des aléas du trafic marseillais, et de nombreux bénévoles ! 


















Le tournage du Syndicat des Algues Brunes a demandé six mois de préparation et de repérage. Les shootings se sont étalés sur l'année 2017, du froid glacial à la canicule, pour aboutir à un grand récit de 214 pages en couleur.

Les éditions FLBLB ont obtenu une bourse du Centre National du Livre pour les aider à fabriquer et imprimer le livre, mais le tournage n'a bénéficié pour le moment d'aucune aide financière. Pourtant, il en aurait bien besoin ! C'est pour cette raison qu' Amélie Laval et l'atelier Boucherie lancent aujourd'hui une campagne de financement participatif pour payer les personnes et le matériel engagés sur le tournage.


Le syndicat des algues brunes, mais encore ?




"Dans un monde où les manipulations génétiques produisent des humains de 4e génération qui se changent en mousse de vaisselle à la moindre égratignure, Ky Duyen, championne de Vovinam Viet Vo Dao, débarque en Avrupa à la recherche d'un père qu'elle ne connaît pas. A quoi sert le Syndicat des algues brunes dont il est le président ? Les escargots sont-ils aussi dangereux qu'ils en ont l'air ? Qui sont ces mystérieux hommes poilus ?"


Le Syndicat des algues brunes est un récit d'anticipation sur une Terre où les rapports de force ont changé, où les métamorphoses intempestives côtoient l'art martial, et où les animaux se révèlent plus bavards que prévus. Il nous emmène de Vitrolles au mont Ventoux, en passant par Belzunce, et dévoile la face obscure de la pollinisation des fleurs. C'est un roman-photo sans trucage photoshop (traces résiduelles < 0,1%) où les costumes sont en peau de vison de chez Emmaüs. C'est aussi une grande aventure collective dans l'inconnu photoromancier, mené sur deux années.




A quoi servira l'argent collecté ?


Le tournage du Syndicat des Algues Brunes a demandé la participation de beaucoup de monde ! Parmi toutes ces personnes, deux actrices, Cécile Peyrot et Shuey-Shyen Duong, se sont engagées pleinement sur ce projet pour incarner les deux rôles principaux. Elles vivent toutes deux à Marseille et se sont rendues disponibles les quinze jours qu'a duré le tournage principal. Elles ont également été présentes pour toutes les séances de préparation, ainsi que les shootings de rattrapage qui ont eu lieu jusqu'à plusieurs mois après la fin officielle du tournage. La collecte servira principalement à rémunérer ces deux actrices, sans qui le projet n'existerait pas.





Elle servira également à rémunérer la troisième personne essentielle au Syndicat des algues brunes : la photographe du tournage, Cécile Rémy. Très impliquée sur le projet, elle a pu mettre au service du Syndicat son expérience et  son matériel.  Le shooting sous-marin dans de l'eau à 14°c n'a pas eu raison de son enthousiasme, ni celui en pleine tempête de mistral. 




La priorité de cette collecte est de dédommager les personnes qui ont été indispensables au tournage. Mais dans un deuxième temps, elle servira également à couvrir tous les frais matériels. Même modeste et réalisé en tirant toutes les ficelles du système D, le tournage a engendré un nombre incompressible de dépenses : frais d'essence, de péages, location de voiture, défraiement des figurants, accessoires, effets spéciaux, costumes faits maison... 

Participer à cette collecte, dans la mesure de vos moyens, c'est permettre à ce tournage d'exister économiquement, c'est reconnaître le travail des actrices et de la photographe qui ont cru dans ce projet, c'est encourager la production d'un livre atypique, et plus largement contribuer de manière très concrète à la renaissance du roman-photo, dans sa forme alternative. 

Et parce que c'est important de pouvoir tenir dans vos mains le résultat de cette campagne, parmi les contreparties de votre don, vous trouverez le livre du Syndicat des algues brunes, tel qu'il sortira en librairie en février 2018.  

Rendez-vous un peu plus bas, sur cette page, pour le détail de ces contreparties... 

Concluons sur cette belle chanson des marseillais de Lifestolzet rendez-vous en février pour un des lancements officiels !


Les contreparties


Même si vous contribuez à cette collecte de façon modeste, c'est un don précieux pour l'équipe et nous vous en remercions chaleureusement !

Les contreparties seront envoyées par la poste à l'adresse donnée par le contributeur, au terme de la campagne de financement.

Si vous souhaitez offrir une contrepartie à quelqu'un, n'hésitez pas à nous demander un "Bon" à offrir. La personne recevra son cadeau courant février.


  • Pour 10 euros, recevez un grand merci de la part d'Amélie Laval et de l'atelier Boucherie!                                                                                                                                                                  
  • Pour 15 euros, recevez une carte postale de la couverture du Syndicat des algues brunes, imprimée en risographie deux couleurs par les soins de l'atelier Boucherie.                                                                                                                                                                                                                                                                                           
  • Pour 25 euros, recevez un T-shirt "JO de Lourdes". Soyez très très en avance sur votre temps, et faites comme ces célèbres auteur(e)s qui l'ont d'ors et déjà adopté.                                                                                                                                                                                                                                                                                          
  •   
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
  • Pour 33 euros, recevez par la poste un exemplaire du Syndicat des algues brunes, album de 214 pages couleurs, édité par FLBLB ainsi qu'une carte postale riso.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
  • Pour 63 euros, recevez deux exemplaires du Syndicat des algues brunes ainsi que deux cartes postales riso.                                                                                                                                                                                                                                                                                       
  • Pour 85 euros, recevez deux exemplaires du Syndicat des algues brunes ainsi que deux cartes postales riso, ainsi qu'un T-shirt "JO de Lourdes".                                                                                                                                 
  • Pour 96 euros, recevez trois exemplaires du Syndicat des algues brunes ainsi que trois cartes postales riso.                                                                                                                                                                                                                                 
  • Pour 200 euros, recevez tout ce qui est mentionné à la ligne précédente et soyez invité(e) à une randonnée urbaine avec Amélie Laval sur les traces du Syndicat des algues brunes !

  




Donner 10 euros

Algue marron clair

Un grand merci !

Donner 15 euros

Algue marron foncé

Une carte postale riso "Le syndicat des algues brunes"

Donner 25 euros

Algue châtain clair

Un T-Shirt "JO de Lourdes" + une carte postale riso

Donner 33 euros

Algue châtain foncé

Un exemplaire du Syndicat des algues brunes + une carte postale riso "Le syndicat des algues brunes"

Donner 63 euros

Algue brun clair

Deux exemplaires du Syndicat des algues brunes + deux cartes postales riso

Donner 85 euros

Algue noisette

Deux exemplaires du Syndicat des algues brunes + 1 T-Shirt JO de Lourdes + deux cartes postales riso "Le syndicat des algues brunes"

Donner 96 euros

Algue brune

Trois exemplaires du Syndicat des algues brunes + 3 cartes postales riso

Donner 200 euros

Algue brun foncé

Trois exemplaires du Syndicat des algues brunes + trois cartes postales riso + Un safari urbain à Marseille en compagnie d'Amélie

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page