BAL(LES) D'HISTOIRES PAR CIE CONTE LA D'SSUS

par Brasil Afro Funk

Le 16 novembre 2016 de 10:30 à 11:30

Billets

Participants

Coordonnées

Récapitulatif

Paiement

78 places restantes

Selectionnez vos places

Tarif Tribu (dès 4 places achetées pour ce spectacle)

Vous venez à 4 ou plus à ce spectacle ? Prenez le Tarif Tribu. Tarif applicable dès 4 places achetées

5,50 €
N'est plus disponible
Tarif réduit

Enfants, demandeurs d'emploi, étudiant, voisins, adhérents, personnes à mobilité réduite… sur présentation d'un justificatif à l'entrée

6,00 €
N'est plus disponible
Tarif plein
7,00 €
N'est plus disponible

Souhaitez-vous ajouter un don pour Brasil Afro Funk à votre inscription ?

Total

0 €

Informations fiscalité

Le don à Brasil Afro Funk ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

En savoir plus
Coût réel de votre don après réduction fiscale :
0 €

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

BAL(LES) D'HISTOIRES PAR CIE CONTE LA D'SSUS - Brasil Afro Funk

Conte • de 6 à 12 ans

Conte • de 6 à 12 ans


Bal(les) d'histoires, c'est la rencontre entre le conteur et l'enfant... Entre musique, jonglage et rires, les enfants découvrent ou redécouvrent l'art du conte et deviennent l'espace d'un instant, acteur du spectacle. Et dès que le premier mot se fait entendre, les petites oreilles s'émerveillent... 

Bal(les) d'Histoires est né de l'envie du conteur de faire découvrir à l'enfant le plaisir du conte et de la musique. L'enfant n'est pas et plus simple spectateur : il représente un personnage à part entière dans l'univers du spectacle.
Raconter une histoire c'est installer l’enchantement, décupler l’imaginaire de l'enfant, l'initier au voyage...
En effet, mêler le conte à son univers peut l'amener à produire, raisonner, enchaîner les idées pour se construire. En cela, les approches liées à l'art oral peuvent constituer un véritable moyen de communication, apportant avant tout bien-être et plaisir à l'enfant.

Scénographie :

Le conteur ouvre sa valise et fait apparaître divers objets malicieux : un appareil photo, un flash, quelques balles et des massues...
Un siège où il s'installe pour "accordéonner" ses histoires et un banjo pour terminer...

Principe de mise en scène

Le conteur arrive un peu essoufflé sur scène et met en place sa racontée... En discussion avec le jeune auditoire, chacun accepte son « rôle » et participe à la mise en scène du conteur un peu farfelu. Tantôt naïf, tantôt émouvant, tantôt drôle, Corentin aime construire son spectacle « avec » les enfants.

Distribution
Olivier Cariat - conteur
Corentin Soleilhavoup - conteur