Cabane 55

Environnement

Entre savoirs scientifiques et pratiques artistiques, participons à créer ensemble une culture du vivant propice à favoriser la biodiversité ! Notre terrain d'expérimentations et d'actions est une zone humide située à Paimpont, sur le territoire de la forêt de Brocéliande.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

“J’ai acquis cette terre afin d’y favoriser la biodiversité par la rencontre entre l’art et la science. Ce site a rapidement trouvé son nom : Cabane 55. Le chiffre 55 était indiqué sur une des portes de la maison recouverte de lierre grimpant.

La cabane 55 est le lieu des imaginaires, le repli et la base, le retour aux sources. C’est un tiers lieu qui impose un questionnement de fond : comment cohabiter avec le non-humain ? Comment cohabitent des espèces endogènes et exogènes au sein de cet espace donné ? Quelle place peut prendre l’humain en intégrant les non humains dans sa communauté de vie afin de favoriser la biodiversité ? Comment cohabiter avec des espèces classées invasives réputées pour détruire la biodiversité ?

La cabane 55 nous invite à vivre au sein du vivant, en relation, dans un monde où la richesse provient de la pluralité, de l'existence de l'altérité. La coopération et le mutualisme y sont des moyens d’actions et des valeurs assurant la coexistence heureuse de l’ensemble. ”

Cendrine Robelin 

MANIFESTE 

 Artistes et scientifiques, nous joignons nos forces et nos actions pour favoriser la biodiversité. Nous rallions notre pratique aux principes d’un art écologique. Au lieu de considérer le monde comme une entité séparée, une zone fragmentée en une multitude d’individus atomisés, focalisons-nous sur les relations présentes au sein du vivant dans notre environnement, selon les aspects physiques, biologiques, culturels, politiques et historiques des écosystèmes. Nous créons des œuvres en collaboration avec les éléments de la nature, le vent, l’eau ou la lumière du soleil, avec des matériaux et des techniques qui limitent notre contribution au changement climatique, au transport des espèces invasives, à la destruction et la fragmentation des habitats. Nous cherchons à dépolluer les écosystèmes dégradés par l’humain par l’expérience d’une réconciliation ou d’une reconnexion avec l’écosystème naturel. Les créations produites deviennent des médiums pour sensibiliser le public sur le fonctionnement des écosystèmes et les problèmes environnementaux, tout en étant conçues pour agir positivement sur la terre. Le tout engendre des propositions concrètes pour la coexistence heureuse de l’être humain et de la nature, la durabilité de nos sociétés et la résilience des écosystèmes, soit des récits qui nous relient au sein du vivant