Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Cacendr pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Contre la surveillance généralisée, liberté pour Loïc Citation !

par Cacendr

Contre la surveillance généralisée, liberté pour Loïc Citation ! - Cacendr

Soutenir Loïc en participant aux frais de sa défense politique et juridique

Depuis de longs mois déjà, notre ami Loïc, 23 ans, est en détention provisoire à Hambourg en Allemagne dans le cadre des poursuites contre les opposants au G20. Avec 4 autres jeunes hommes il risque plusieurs années de prison ferme pour une participation présumée à des journées de révolte. Enfermé à 750 km de chez lui dans l'attente d'un procès hautement politique qui fera précédent pour tou.te.s les militant.e.s, il tient bon en préparant sa défense et continue de mettre nos luttes en mots à travers ses poèmes.

Pour qu'il puisse recevoir des livres, couvrir les frais coûteux d'une bonne défense et que ses proches puissent venir le voir, nous avons besoin de votre soutien ! 


Le 17 août 2018, notre ami Loïc a été arrêté brutalement à Laxou (54) alors qu'il tentait de rendre visite à ses parents. Sous le coup d'un mandat d'arrêt européen émis en mai 2018 par l'Allemagne dans le cadre des poursuites contre les opposants au G20, Loïc avait choisi de ne pas se soumettre à l'arbitraire de cette justice politique et était parti pour garder sa liberté. 

D'abord enfermé à la prison de Nancy-Maxéville, il a été transféré le 6 octobre 2018 dans une maison d'arrêt à Hambourg en Allemagne, pays dont il ne parle pas la langue et situé à 750 km de ses proches. Bien que présumé innocent, il restera encore de longs mois en détention provisoire jusqu'à la fin de son procès qui s'est ouvert le 18 décembre 2018 et devrait durer plus de six mois. Lui et 4 autres jeunes hommes âgés de 17 à 22 ans au moment des journées émeutières de juillet 2017, risquent plusieurs années de prison ferme pour leur supposée participation à une manifestation durant laquelle des voitures et des vitrines ont été dégradées.

Un procès politique qui nous concerne tou.te.s


Le procès de Loïc et des autres contestataires de la grand-messe des puissant.e.s n'est pas anodin. Bien sûr, c'est d'abord le théâtre du courroux revanchard d'un système qui ne supporte pas la contestation. Mais il devra aussi valider ou non l'utilisation de nouvelles méthodes policières et de surveillance qui menacent gravement nos libertés fondamentales.

En effet, malgré les 31 000 policiers déployés à Hambourg, les interdictions de manifester et de se déplacer librement, l'expulsion brutale du camp légal des opposant.e.s, les canons à eaux et les véhicules blindés flambants neufs... bref, malgré un dispositif titanesque, les autorités n'ont pas pu étouffer la rage. Des dizaines de milliers de personnes s'étaient déplacées pour affirmer que seuls les mouvements sociaux sont à même de mettre en œuvre un avenir commun de justice sociale et écologique, au contraire de ces chef.fe.s d’État au service du néolibéralisme. 

Non seulement la répression pendant ce sommet a été physique et de nombreuses personnes ont été blessées, mais les moyens mis en œuvre par la suite par l'Etat allemand pour venger l'affront de ces journées de révoltes sont sans précédent. À l’aide d’un appel officiel à la délation sur une plateforme internet, la police de Hambourg a récolté, en partie sans cadre légal, plus de 32 000 vidéos et photos, soit plus de 100 téraoctets de matériel. Plus de 180 enquêteurs à temps plein pendant 15 mois se sont attelés à traiter ces informations, notamment à l’aide de logiciels utilisant la reconnaissance faciale. À quatre reprise, la police a lancé des avis de recherches publics à l’encontre de centaines de personnes considérées comme suspectes, présumées innocentes mais dont la photo est et reste accessible dans le monde entier depuis internet. Telles sont les pratiques qui sont aussi en cause dans ce procès historique pour les mouvements sociaux en Allemagne et plus généralement en Europe.



Seul en cellule en cellule 23 heures par jour


Loïc est incarcéré depuis début octobre dans le quartier des étrangers de la prison de Holstenglacis à Hambourg, et les surveillants n’y parlent qu’allemand.

Seul en cellule 23 heures par jour, il n’a droit qu’à deux heures de parloir par mois (hormis les rencontres avec ses avocats). Trois personnes sont autorisées à le voir lors de ces parloirs, sous la surveillance d’un enquêteur et de son interprète. Ces conditions de vies punitives, le tout dans l’attente d’un jugement, sont rudes. Elles frôlent souvent l'absurde. Loïc a par exemple écopé d’une heure à l'isolement pour avoir nourri des oiseaux à sa fenêtre. 

"Bien que ce fut la punition la plus absurde et la plus méchante de ma vie, je n’ai pas pu m’empêcher de rire", écrit Loïc dans l’une de ses lettres.

Mais notre ami ne perd pas le moral. Il se réjouit des courriers qui arrivent de toutes part et demande beaucoup de livres. Parce qu’il n’a abandonné ni la lutte pour un monde meilleur, ni la poésie, ni la volonté de se défendre. Si l’incarcération le bouleverse c’est parce qu’il constate à tout moment qu’elle n’est qu’une machine à broyer les âmes et soumettre les corps, un outil de vengeance au service de la justice classiste et raciste.

"Je n’ai pas de mots pour décrire la souffrance de toutes ces âmes qu’on enferme dans l’indifférence, écrit-il. La prison est une horreur et si elle persiste c’est grâce aux préjugés. On n’éveille malheureusement pas la flamme de la révolte en écrivant Feu aux prisons mais en amenant les consciences de chaque individu à cette conclusion."

À quoi vont servir les dons ?


L’organisation de la défense de Loïc implique des frais de justice et d’expertises qui peuvent rapidement s’avérer coûteux. Les dons permettront donc de couvrir ces dépenses et contribueront à l’élaboration d’une défense non seulement juridique mais aussi politique contre des méthodes liberticides qui nous menacent finalement tou.te.s. 

Loïc étant enfermé à 750 km de chez lui, vos dons permettront de financer les frais de voyage et d’hébergement des proches qui se déplacent pour le voir et le soutenir.

Enfin, pour que Loïc puisse recevoir des livres, la prison exige qu’il soient neufs. Pour chaque ouvrage, Loïc doit demander une autorisation spécifique. Sans cela, le livre entre en prison et file directement au grenier où il l’attendra jusqu’à sa sortie. Faire un don permettra donc au comité de soutien de coordonner l’achat des livres que Loïc demande et de s’assurer qu’ils arrivent à bon port.

Liberté pour Loïc !

Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s  !




Poème écrit par Loïc en octobre 2018, dans la prison de Nancy-Maxéville


La fleur de l'ange


Toi petite fleur jaune desséchée pour donner

A mon cœur en aumône tes bons thés transcendés,

Des vertus par ta mort comme un doux sacrifice,

Qui l’eut cru tel un sort qui éloigne nos vices.


Mais j’ai perdu ton nom comme j’ai perdu l’amour

Pour une autre saison, pour un autre séjour

Où ici rien ne pousse que des lamentations

Que des cris, des secousses aux murs des détentions.


Et les noms que l’on donne ont si peu de valeurs

Aux bourdons qui fredonnent au milieu de la fleur

Eux seuls savent murmurer son prénom en son sein

Aux pétales des beautés, aux pollens des destins.


L’Allemagne est un ange mais c’est aussi l’enfer,

Où les deux se mélangent d’aveuglantes lumières.

La forêt nucléaire, l’invisible toujours

Dis comment se défaire des prisons de l’amour.


L’armée du roi d’Hambourg car j’aurai saboté

Du poème troubadour les anges aiment sa beauté

Allez donc appliquer votre loi sur les armes,

Aux Etats impliqués dans le trafic d’armes.


Il y en a qui siègent au sommet du G20

Indignés d’autres assiègent l’hypocrite chemin

Là où n’est que la place en vos démocraties

Pour des banques rapaces, parlement des lobbies.





Donner 20 euros

Donner 30 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
T
Thierry Freund
14/06/2019
A
Claude THOMAS
12/06/2019
L
Leïla Boukalfa
07/06/2019
Signaler la page